Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 28 avril 2019 à 23h18min
Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

Cinq enseignants ont été assassinés par des Individus armés ce Vendredi 26 avril 2019, aux environs de 17h dans la province du Koulpelogo, nous apprend ce communiqué du ministère en charge de l’Education nationale.

Vos commentaires

  • Le 28 avril 2019 à 00:52, par broo En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    que les âmes de nos braves et chers enseignants reposent dans la gloire éternelle de DIEU ; il faut un hommage mérité à ces fils du FASO qui sont morts les armes à la main.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 01:14, par gohoga En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Mes condoléances à la Nation entière en général et la famille en particulier. Comment faire pour mettre fin à cette situation de l’insécurité généralisée dans notre pays ? Je suis triste pour mon Burkina. Que Dieux vient à notre aide.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 06:38, par A qui la faute ? En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Pauvres enseignants et leurs famille !!! Que c’est triste mais gardez la foi. Malheureusement le deuxième mandat de Roch est la préoccupation du gouvernement

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 07:18, par Leiw En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Je pense que ce massacre doit cesser. Je crois fermement que tous les enseignants doivent être armés de fusils maintenant. Afin de résoudre ces problèmes, gounerment burkinabe doit autoriser le peuple à acheter des armes à feu. Quand les gens sont armés d’armes, les criminels y réfléchissent deux fois. Les citoyens burkinabés ont le droit de se protéger et de protéger leur famille. Le Parlement burkinabe doit permettre au peuple d’acheter des armes à feu d’une manière très ordonnée et dans les meilleurs délais.
    Merci
    Leiw

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 07:28, par Leiw En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Il est impératif que le gouvernement burkinabe rétablisse le service militaire pour tous les citoyens à l’âge de 18 ans. Tous les citoyens doivent servir au moins deux ans pour leur pays avant d’aller à l’université. En faisant cela, le gouvernement doit payer intégralement leur éducation. Et ceux qui ne veulent pas aller à l’université après avoir servi leur pays doivent recevoir des fonds pour démarrer une entreprise ou apprendre un nouveau métier.
    Merci
    Leiw

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 07:32, par lepaysvamieux En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    C’est réellement triste pour nous. Je me pose toujours une question à savoir qu’est ce qui peut bien expliquer le fait d’aller tuer son prochain si nous même nous savons que notre vie est le bien le plus précieux sur terre ? Si nous tombons malade, on court à l’hôpital pour se soigner parce nous ne voulons pas la perdre. Ces terroristes sont ils des humains comme nous ? En temps normal lorsqu’on apprend le décès d’un ennemi, nous nous desolons en imaginant notre tour dans un futur plus ou moins lointain. Ainsi quel que soit le tord que l’on aura commis, on ne mérite pas d’être tué de la sorte. Paix à leurs âmes et courage à la famille enseignante !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 08:22, par Temby En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Paix à l’âme de ces vaillants combattants. Il va falloir voir au fond des choses. Au Burkina, l’ethnicisme a atteint un niveau tel que même des médias et des médias en ligne s’y sont mis. Alors il faut aller sonder tous ces assassinats et mettre chacun face à ses bas instincts et sa part de responsabilité, il n’y a pas de petit fait en la matière tout ce qui est fait dans l’ombre des officines y contribue.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 09:58, par ACHILLE De TAPSOBA En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    L’assassinat de ces enseignants nous touche énormément mais nous restons forts et unis pour vaincre les forces des ténèbres. Nous condamnons ces actes ignobles ces barbaries. Nous ne cederons jamais à la terreur des forces du mal. Les terroristes n’ont aucune chance de gagner cette bataille car le BRAVE PEUPLE est très FORT et VICTORIEUX. Nous traquerons un à un quelle que soit leur cachette.
    Paix à l’âme de nos frères militaires et civils morts dans les attaques terroristes. Courage aux familles des chers disparus.
    Nous nous inclinons devant leurs mémoires. Notre détermination à en finir avec ces microbes( terroristes) reste très active. Nos SOLDATS restent professionnels et braves. Nous nous rejouissons très bien des résultats obtenus au cours des mois passés avec plusieurs terroristes neutralisés. Personne ne détruira notre CHER FASO d’où qu’elle vienne. Nous combattrons tous les ennemis visibles et invisibles du BURKINA aux intérêts inavoués et vicieux. Merci aux BOYS pour ce grand sacrifice. Nous les aimons et nous sommes très fiers d’eux. Que le SEIGNEUR les protège.

    Vive le BURKINA
    Vive l’ARMEE RÉPUBLICAINE et BRAVE
    Vive le BRAVE PEUPLE BURKINABÈ

    Que le SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons. Amen
    Paix et Succès à tous les BURKINABÈS. Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais(pur produit de Thom SANKARA et de Norbert ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 10:30, par Un Burkinabê En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Et pourtant l’Islam interdit de honnir et tuer les enseignants. C’est la preuve que ce ne sont point des jihadistes qui nous attaquent depuis lors. Paix à vos âmes respectives !
    La solution c’est de mettre à prix la tête des terroristes. Les grandes démocraties le font. Il faut rendre le Burkina invivable pour ces terroristes. S’ils ne doivent être neutralisés que par les FDS ils auront du repit. Il faut faire en sorte que même les civils puissent les neutraliser (par les armes, par empoisonnement ou par les ancêtres) et être récompensé par des numéraires. La carte montre que ces terroristes sont plus proches de la frontière Togo-Burkina. Pourquoi il n’ya pas eu de surveillance accrue du moment où ces terroristes sont harcellés de l’autre côté de notre frontière ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 10:44, par Mogo En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Trop c’est trop. Pourquoi il faut qu’on enterre nos enfants et frères si prématurément ? Ils ont fait quoi de mal ? Ils sont partis pour partager leur connaissance et c’est leur cadavre qui nous revient. Pourquoi ? Pourquoi ? Gouvernement donne nous des réponses. On en a marre de ces communiqués et autres discours funéraires. Reposez-vous en paix braves enseignants qui avez voulu braver l’adversité. Que vos âmes reposent en paix

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 11:27, par ziwaga ezai En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    je pense que le civil doivent soutenir les corps habilles dans cette lutte.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 11:53, par Aboubakar En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Je suis totalement consterné, il n’y a rien à dire.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 11:55, par citoyen LAMBDA En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Je pleure en écrivant ces lignes et je sens le rythme de mon cœur s’accélérer et ma tension monter ,tellement je suis envahi par la colère et le dégout . Six jeunes personnes ,dont cinq jeunes enseignants abattus comme des chiens devant leurs élèves qui seront aussi victimes collatéraux de cette barbarie sur le plan psychologique . Et tout ce que cela suscite chez nos hautes autorités, c’est des réactions et communiqués banals et laconiques. regardez par exemple ce communiqué du ministre de l’Education nationale . Pas même la moindre émotion dans le style et le ton . Et plus les terroristes excellent dans la cruauté et l’horreur, plus nos plus hautes autorités de l’Etat à commencer par celle qui est au sommet du dit Etat , ne semblent pas , jusqu’à présent , avoir pris conscience de la gravité de la situation sécuritaire du pays ; Le hic, c’est que ce sont maintenant les pauvres populations et autres fonctionnaires ruraux de l’intérieur du pays qui vont subir la colère des terroristes . Et comme le disaient si bien un des animateurs de l’émission "débat presse " de BF1 de ce dimanche 28 avril ,nos gouvernants se semblent point s’émouvoir de toutes ces tueries parce qu’ils pensent que tout cela est si loin de OUAGA, se passe au nord et à l’Est et ne va jamais les toucher de toute façon . Finalement ceux qui pensent ainsi vont finir par avoir raison .

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 13:45, par RV En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Le jour que certains burkinabé comprendrons que Roch est pire que Blaise, il sera tard et ce pays n’existerait plus.
    Roch, à défaut de vaincre le terrorisme, rassemblez la classe politique dans un gouvernement d’union pour qu’on ne dise pas que nous sommes divisés face au plus grand péril de l’histoire du Faso.
    Je crains fort que l’automne Arabe (Algerie, Soudan...) n’arrive vite au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 14:39, par La vérité En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    C’est avec consternation que je découvre cet assassinat macabre de 5 enseignants par les fils du diable que sont les terroristes. Ils tentent par cette manière de déstabiliser le pays. Vu qu’ils ont perdu face aux FDS alors ils changent de cible. Je me pose des questions si ceux qui font ces choses sont des êtres humains. Ma réponse est que ce sont des diables incarnés en chair mais ils sont vaincus. Il faut lancer un ratissage large et démanteler ces malfrats. Que la colère de Dieu s’abatte sur tous ces terroristes et leurs commanditaires.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 14:57, par La vérité En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Toutes mes condoléances aux familles épleurées. Courage a nous tous et aux enseignants en particulier. Il faut changer la stratégie de securite en dotanr chaque école d’agents de sécurité : FDS ou société de sécurité privée crédible. Ces agents de sécurité doivent être armés bien-sûr.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 18:44, par gongoni En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Il faut faire appel à Poutine pour venir nous débarrasser de ces criminels abominables de terroristes ,quitte à céder partiellement aux russes l’exploitation de nos ressources minières en compensation . Il est inadmissible que les troupes françaises ne voient pas avec tout leur dispositif de BARKANE les mouvements des terroristes pour leur neutraliser aisément . De temps en temps ils font un petit coup d’éclat genre mort de KOUFFA et voilà ces ignares de burkinabè et maliens qui applaudissent à tout rompre .Et c’est la même stratégie de manipulation de nos populations et opinions qu’utilisent les armées burkinabè et maliennes à travers de petits coups d’éclat.En réalité, les français laissent les terroristes opérer allègrement de manière à faire comprendre à nos dirigeants que sans eux ,ils seront balayés en un tour de main par les terroristes ou que si jamais nos chers autorités s’avisent de vouloir tourner le dos à la France ,elle mettra le feu à nos pays par leurs terroristes . Regardez comment l’armée malienne est vilipendée sur RFI depuis le début de la semaine sous prétexte qu’elle aurait exécuté trois Touaregs civils vers GOSSI ? Et combien de militaires et civils maliens ont été tués par des touaregs . Kidal n’est-elle pas un Etat dans l’Etat avec la bénédiction de la France ? POUAH il y a des moments où la politique française donne envie de vomir .Et c’est à juste titre ,que les autorités libyennes s’en prennent à elle ,la France qui est d’ailleurs à l’origine de tous les malheurs de la LYBIE et de nos pays aujourd’hui . Et dire, qu’un chef d’Etat ouest Africain a osé dérouler le tapis rouge à ce criminel SARKOSY il n’ y a pas longtemps . Comment voulez-vous alors que l’on respecte nos chefs d’Etat et nos pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 21:30, par MOREBALLA En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Paix et repos aux âmes des braves enseignants ! Il est inadmissible que dans la province du Koulpeologo les fous de Dieu se pavanent aux vus de toute la population et rare sont les courageuses personnes qui puissent les dénoncer. Aucune tergiversation sera admise quant à la répétition du coup de poing de Bah et de Kain dans cette zone du Koulpeologo. Il est à noter que l’attribution du nom de terroriste ne cadre nullement à ces actes de Satan à l’image de Boko haram au Nigeria. Il y a lieu que nous nous rendons à l’évidence de deux formes de terreur présentes sur le sol du Burkina Faso : une à connotation politique terroriste et une à connotation religieuse que nous puissions nommer les fous de Dieu qui, ne sont que le satanisme dicté par les mêmes livres saints. Toutes les entités du culte des ancêtres doivent se réveiller pour invoquer l’assistance des mânes de nos devanciers.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2019 à 22:41, par Bayala En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Nous ne voulons plus rendre d’hommage à de braves frères qui dans l’exercice de leurs fonction nous sont arrachés, sauvagement. Que le gouvernement prenne entièrement ses responsabilités. Afin de nous éviter de chaque jours pleurer des frères, sœurs, mères, pères...

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 07:14, par Yobi En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Paix aux âmes des disparus, qui devraient être élevés au rang de héros nationaux. Finalement à quoi auront servi les "neutralisations" de Kain et autre OTAPUANU ? Luttons avec moins de populisme et plus d’efficacité au lieu de jouer au m’as tu vu, comme certains le font en ce moment. Dieu protège le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 08:03, par HUG En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Mes condoléances aux familles.Reposez en paix car vous êtes partis en servant la nation.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 08:46, par Liki’ Nguesse En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Monsieur Rock, comprenez que ce ne sont pas ces incantations du genre "je condamne fermement...., j’ai instruis les ..." qui vont sauver le Burkina. Il est temps d’agir. Les longues litanies que vous aimez servir ne nous mèneront nulle part. Des burkinabés sont tués, pendus, égorgés et vous osez organiser ces dites journées du paysan. Nous en avons maintenant marre. Rock, réveilles toi.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 11:35, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    On fait comme si ce projet funeste ’sous Kadhafi) d’islamisation de l’Afrique sub-saharienne était une vue de l’esprit. Et pourtant ce qui se passe aujourd’hui en est son opérationnalisation. On tue l’école moderne pour une arabisation, on tue les enseignants non barbus etc. Que nos valeureux ancêtres, guerriers fondateurs de ce territoire nous reviennent pour le combat à mener de façon non démocratique loin des regards des rhéteurs d’un humanisme plus soucieux de l’agresseur que de la victime

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 12:13, par Taasma En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Je suis profondément attristé par la perte cruelle de ces jeunes enseignants patriotes. Vraiment, il que nos autorités cherchent et trouvent la bonne solution. Pas d’exécutions sommaires et extrajudiciaires ou d’opérations tape à l’œil ! Pourtant, quelqu’un déclarait, il n’y a pas si longtemps, que : "nos troupes reprennent du poil de la bête". De quel poil de quelle bête ?!

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 12:57, par l’oeil de l’aigle En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Tant que la tête du serpent ne sera pas coupée il n’y a rien à faire. On a beau lutté contre ces hommes sans âmes ni cœur rien ne pour nous sauver sauf si on tue leurs amis et leurs alliés qui ont pactisé avec ce diable.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 13:35, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Je vous reviens pour condamner la gouvernance débridée au Burkina. c’est du "tout le monde on y s’en va". Tout le monde il est connaisseur, stratège, PF, PM, PAN etc. Voyez-vous, opposition politique et société civile ont poussé un Grande, dite muette, à bavarder désormais comme une pie. Et pourtant elle ne devrait pas tout l temps chercher à sortir d’un silence consacré, institutionnel. Que voulez-vous que la partie adverse fasse quand le Premier militaire sort vanter la troupe et des succès. Lorsqu(on lance ouvertement pareil défi, soit l’adversaire en en état de faiblesse totale et le tour est joué, soit il n’est que momentanément en difficulté et la réplique est pour tous les instants. Changeons ! l’omerta est une valeur.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 13:44, par EBENEZER En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Mes condoléances aux familles éplorées.
    Que Dieu console les cœurs de leurs proches.
    Très triste situation : des enseignants abattus dans l’exercice de leurs fonctions.
    Dans combien de pays enseigne-t-on en français et ce sont les enseignants du Burkina qui deviennent la cible de ces dits terroristes.
    Je le dis encore les frontières du Mali sont très poreuses et ses FDS ne sont pas actives : conséquence ces terroristes ont leur base arrière dans ce pays viennent attaquer le Burkina et s’y replient et pendant ce temps le G5 sahel conçoit toujours.
    N’oublions pas que l’on récolte toujours ce que l’on sème.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 15:03, par SAPO En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Où est Rock la réponse ? Les bon à rien sont entrain endeuiller des familles , de compromettre l’avenir de certains orphelins parce que leurs parents sont tués. Hé , les conséquences de la mort de ces centaines de burkinabé ou non sont incommensurables. Parfois même, je me demande si vous êtes conscients de cela.
    Parmi ces gens tués, beaucoup étaient le pilier de leur famille. Vous portez sur dos le malheur de toutes ces personnes assassinées. Vous avez jurer de protéger la vie des burkinabés lors de votre prestation de serment. A l’œuvre , tout le peuple burkinabé est unanime de constater que vous êtes incapables d’assurer leur sécurité. En honnête citoyen , vous devez tirer les conséquences et prendre votre responsabilité. Les vautours qui sont au tour de vous cherchent à manger . Ils ne vous dirons jamais la vérité. Ils vont vous pousser jusqu’au chaos, comme ils l’ont fait à votre prédécesseur. A bon attendeur.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 17:07, par sam abdou En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    mes condoléances aux familles éplorées et a tous les burkinabés. Comme alpha blondy l’avait chanté, les ennemies de l’Afrique ce sont les africains. Voila aujourd’hui des burkinabés qui tues des burkinabés pour se vengés ou pour empêcher les autres de gouverner. Que Dieu vous amènes a la raison.AMEN.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2019 à 18:57, par Bigbalè En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Le pire, c’est qu’il y a encore des burkinabè qui pensent que c’est le seul problème de gouvernance qui explique ces massacres par ces chiens enragés ! Non, c’est un combat d’idéologies, celle des connaissances partagées contre celle de la culture de l’obscurantisme. En quoi parler arabe vaut mieux que parler mooré, dioula, gourmantché et autres ? Mais ces terroristes demandent aux enseignants d’enseigner désormais l’arabe sous peine d’être les prochaines victimes. Il faudrait que nous sachions que nos ennemis ce sont ceux qui volontairement font les amalgames entre l’enseignement et la religion Même si on est en politique, on doit pouvoir faire la part des choses et ne pas tout rejeter sur le gouvernement et le président actuel. Certains ne sont plus aux affaires mais ils sont peut être plus coupables et complices des tueries de nos parents dans nos brousses et dans nos villes. L’Histoire nous donnera un jour tous les contours de cet acharnement contre pays ! Braves enseignants, reposez en paix et que la terre libre du pays du capitaine Sankara vous soit légère ! Vous avez toute la reconnaissance de vos concitoyens ad vitam aeternam !

    Répondre à ce message

  • Le 6 mai 2019 à 22:26, par YAAM SOBA En réponse à : Koulpelogo : 5 enseignants de l’école primaire publique de Maitagou ont été assassinés par des Individus armés

    Bigbalè toujours là à défendre l’indéfendable. Si ce n’est pas un problème de gouvernance, expliquez nous pourquoi les policiers font des grèves pour réclamer du matériel adéquat pour lutter efficacement contre le terrorisme ? Pourquoi des commissariats de la région du Nord ont fermé leurs portes (exemple:Arbinda) ? Il faut souvent aller au delà de vos sentiments militants et être objectif un temps soit peu. Même si vous êtes amoureux de votre parti politique, il faut reconnaître ses carences. Le cas du Burkina Faso est très inquiétant et le mo de entier en parle. Roch Marc Christian Kaboré a échoué quant à la gestion sécuritaire du Faso.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme au Burkina : 312 patrouilles et escortes effectuées du 12 au 18 octobre 2020
Opération Barkhane : Des terroristes neutralisés, de nombreuses ressources logistiques saisies
Insécurité au Burkina : Une vingtaine de victimes dans des attaques dans le Sahel
Sécurité au Burkina : Les forces armées aident des déplacés internes à se réinstaller
Lutte contre les engins explosifs improvisés : Des détecteurs ultra-modernes pour l’armée burkinabè
Commune de Pissila : Au moins 15 civils abattus par des terroristes
Lutte contre le terrorisme : Les soldats burkinabè libèrent un sous-officier des eaux et forêts nigérien dans la Tapoa
Région de l’Est : Le couvre feu prorogé jusqu’au 1er décembre 2020
Terrorisme : La force Barkhane continue d’entraver la liberté d’action des groupes armés terroristes
Lutte contre le terrorisme : Plus de vingt terroristes neutralisés, du matériel récupéré
Terrorisme : La Force Barkhane récupère du matériel appartenant aux terroristes
Lutte contre le terrorisme : Six civils armés tués dans l’Est du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés