Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué • mardi 16 avril 2019 à 23h52min
Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

Dans le communiqué ci-après le gouvernement burkinabè confirme avoir reçu la correspondance de l’ancien président, Blaise Compaoré. Ce communiqué précise par ailleurs que le président Kaboré a pris acte de cette correspondance.

Vos commentaires

  • Le 16 avril à 20:33, par Mask En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Et puis quoi encore ?
    C’est maintenant qu’il se réveille celui-là ?
    Calcul Politique sans aucune autre forme de compassion pour le Burkina. Honte à lui

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 20:43, par Cequejenpense En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Il y a un contenu très important que le communiqué ne dit pas. Compaore se dit peiné par les accusations de connivence avec les terroristes portées sur sa personne notamment par monsieur Kabore dont il reconnait la légitimité comme président du Faso. Bon...maintenant en prendre acte veut dire quoi ? Creux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 21:15, par Kafando En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Vraiment. Donc depuis là Blaise ne savait pas que pays la était attaqué quoi ? La honte de l’ONU

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 21:35, par YAAM SOBA En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Au nom des martyrs de l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2014, me peuple burkinabé a le droit de connaître l’intégralité de cette lettre.
    Roch et Blaise ne peuvent pas jouer avec la vie de 18 millions de personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 21:37, par Nabiiga En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Monsieur le Président, je soussigné Nabiiga, fera un coup d’état au Burkina. Ma femme te mettra aux arrêts, tes ministres expulsés et bannis de Ouaga, et le Kosyam habitera désormais des séropositifs si jamais vous prenez la main tordu de ton prédécesseur. Pourquoi l’aide à résoudre le problème sécuritaire doit-elle être gérée par lui, Blaise ? N’est-ce pas avoir mis le feu et demande publiquement qu’on te laisse venir éteindre le feu. Il fallait commencer par ne pas incendier l’endroit dans un premier lieu. Nous sommes tous ambassadeurs de notre pays, que nous soyons à l’étranger par nos moyens individuels ou en qualité d’émissaire de l’État, nous le sommes tous. En bon Burkinabè de son état, tout ce que Blaise doit faire est de se mettre au travail pour chercher sa propre solution individuelle sans que le pays soit impliqué. Qu’il s’en aille au nord du mali, Niger, et au sud de la Libye pour s’installer là-bas

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 21:39, par Ka En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Son excellence monsieur le président du Faso, faite attention de prendre acte des écris d’une personne sans parole, car voua alliez tomber dans son piège : Avant tout, sachiez que c’est évident que le nouveau ivoirien qui est l’introverti Blaise Compaoré y joue un rôle important avec le malheur qui frappe notre pays. De son temps, Ouaga était la capitale de tous les terroristes et des rebelles. C’est lui qui négociait la libération des otages. À défaut de succès du coup d’Etat a la maternelle de son complice Gilbert Diendéré, il charge ses milices terroristes de rendre le Burkina ingouvernable, et peut sûrement les dire de s’arrêter. Aujourd’hui très affaibli, le pyromane joue le pompier. Qu’il vienne répondre a la justice avant de prétendre être un donneur de Leçon.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 21:48, par Pifo En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Précédent internaute c’est du français, on prend acte de l’écrit c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 21:49, par Semaine Sainte En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    LE MESSAGE QUE JE VAIS PASSER C’EST QUE LE BLAISO CATOLIC DE SON ETAT A FAIT PASSER CE MESSAGE EN PERIODE DE SEMAINE SAINTE POUR NOUS LES CATOLIC C’EST QU’IL RECONNAIS SON TORD ET EN QLQUE SORTE VEUT IMPLORER NOTRE PARDON ET REPARER LE MAL COMMIS ETEN TANT QUE CHRETIEN CATOLIC NOUS DEVONS LUI ACCORDER SON PARDON ET PRIER ET BENIR LE RESTE DE SA VIE AVEC TOUTE SA FAMILLE. QUI PEUT DIRE DIRE QU’IL N’A JAMAIS BLESSER SON PROCHAIN DANS LA VIE ?
    FRERES ET SOEUR PRENONS LA CHOSE POSITIVEMENT ET QUE LA PAIX ET L’UNITE REGNE AU BURKINA FASO.
    MA PATRIE OU MA MORT NOUS VAINCRONS.
    BONNE SEMAINE SAINTE A TOUS ET A TOUTES. JE VOUS AIME MES FRERES ET SOEURS ET JESUS NOUS AIME TOUS.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 12:14, par Alexio En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

      Dans quelle planete nous vivons ? Ou bien vous vivez ? Blaise Compaore est un Franc-macon au service de la Francafrique. Les predateurs de l Afrique francophone.

      Il nest pas catholique. Un catholique ne tue pas et par deraison ses ses freres d armes pour le pouvoir a vie. S il ctoit que la plaie du peuple burkinabe est cicatrisee, qu il revienne au bercail repondre, ou bien deposer le bilan de son rengne sanguinaire.

      Le peuple burkinabe l attends de pied ferme. La balle est dans son camp. En militaire , il est considere comme un deserteur de l Armee nationale.

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 22:01, par Mafoi En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Ce sinistre et triste personnage parle de quoi avec ses vomissures telles "réconciliation des cœurs et des esprits de tous les Burkinabè sans exclusion et sans exception...." ?Pauvre et minable type,tu peux rester là où tu es,en plus tu es Ivoirien,de quoi tu te mêles.Sous les jupes de ta belle mère,ça se voit maintenant que tu es dans les panades mais si tu rêves d’un éventuel accueil triomphal sur le sol burkinabè,tu te trompes.Tes nombreux et ignobles crimes,tu vas y répondre à moins que le président nous offre une occasion en or pour parachever notre révolution avec un balayage de fond en comble de la maison Faso et là je te garantis que cette fois-ci tu n’auras pas le temps de fuir.Le même avertissement est aussi valable pour RMCK et cette classe de politichiens

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 06:34, par Paul Kéré En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

      Aujourd’hui, « Mafoi » c’est Pâques, c’est donc notre résurrection personnelle en plus de celle du Christ même si tu ne crois pas à ce mystère pascal. Ça ne change rien à la scène. Je te souhaite donc une bonne fête pascale. Mais qui es-tu pour décider d’un trait de plume comment les choses politiques doivent être réglées dans notre pays ?. Comme ton droit de vote ou d’opinion en qualité de burkinabè équivaut au moins au mien, je me permets depuis mon village de Loanga de te répondre. Le scénario que tu prétends est démodé, désuet. Je n’ai jamais approuvé d’ailleurs toutes tes interventions sur ce forum. S’il y a un seul burkinabè méchant sur cette question, c’est un de trop car si nous pouvons économiser même une seule vie par cette main tendue, prenons-là. Je ne répondrai même pas aux injures que tu as proférées et ce n’est pas l’envie et les mots qui me manquent pour caractériser ton imposture de minable citoyen inconscient des enjeux actuels car elles sont en deçà de la souffrance du Christ qui a bravé crachat, humiliation et frustrations diverses mais au final a vaincu la mort et tous ces bourreaux dont on n’en parle plus. Nécessairement tu seras relégué à la poubelle de l’histoire et je te souhaite une longue vie pour vivre ces moments. Le temps des insurrections est fini. Le temps des coups d’État est achevé. L’heure est à l’unisson pour vaincre le spectre du terrorisme peu importe celui qui l’a généré. La pensée plurielle c’est bien, mais lorsqu’elle compromet l’intérêt général elle devient nocive et il faut la combattre. Faites un simple sondage de la ville à la campagne. Sans être du Cdp si BLAISE est candidat en 2020, il fera un coup KO aux locataires actuels de Kosyam. Vous connaissez mal les peuples. Sinon le peuple n’allait pas chasser le capitaine et placer ses lieutenants à sa place. Votre opinion est actuellement minoritaire et lamentable. J’avais promis de ne plus écrire sur le net car on fait de mauvaises rencontres avec des défroqués. J’ai encore failli. Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre. Oseras-tu ? Petit minable lâche qui se cache derrière son écran pour écrire des insanités. Si tu es sûr de ton opinion, sors ta photo et écris un article comme je le faisais et que je ne fais plus parce que je suis fatigué d’éveiller et de réveiller des gens qui ne dorment pas. Pourquoi Le Président du Faso a attendu pendant plus de six mois après ma lettre à lui adressée pour finalement amorcer un dialogue politique avec les autres partis ? Ça aussi c’est du blaguer-tuer et Dieu voit nos cœurs. 2020 n’est plus loin et ce qui vient n’est pas ce qui est passé. Qui vivra verra...Paul Kéré.

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 22:06, par Seydou En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Blaise COMPAORE a parlé de réconciliation. Il n’a pas parlé de justice. Pourtant les deux sont indissociables et Rock KABORE le sait très bien. Une prétendue réconciliation sans justice se fera sans le PEUPLE insurgé qui a fait fuir Blaise COMPAORE du Burkina Faso.

    Ceux qui parlent de réconciliation sans la justice pensent à la réconciliation entre le MPP et le CDP en vue de former ensemble leur gouvernement soit disant d’union nationale et les affaires recommencent comme en 14.

    Le PEUPLE insurgé ne se sentira pas concerné par cette alliance là. Pourtant ce peuple a son mot à dire et Rock KABORE en est convaincu. Rock KABORE n’a aucun intérêt à vouloir passer ce deal là.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 22:13, par att En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Les traîtres, ne sont pas les bienvenus au pays des hommes. Integres, BC doit répondre devant les juridictions de son pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 22:15, par att En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Les traîtres, ne sont pas les bienvenus au pays des hommes. Integres, BC doit répondre devant les juridictions de son pays.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 22:46, par tanga En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Qu’il remonce a sa nationalite et rentre chez lui et affronter la justice la solution pas a distance retourne au Faso

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 22:47, par la vérité En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Je trouve la réponse du gouvernement bien à propos. Il n’a pas cherché à révéler un autre pan de la lettre de M. Blaise COMPAORE.
    Je doute tout de même de la capacité de M. Blaise COMPAORE a résoudre le problème sécuritaire. Là où, je suis d’accord c’est qu’il faut un dialogue inclusif de tous les burkinabé. Ceux qui ont des comptes à rendre à la justice doivent le faire : c’est ça aussi la réconciliation.
    Se présenter à la justice ne veut pas dire être condamné ou coupable.
    Blaise se trouve coincer et cherche un repli tactique en exploitant la situation actuelle du Burkina notamment la volonté de SEM RMCK de réaliser un dialogue social.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 23:28, par YamYann En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Beaucoup semblent se plaindre du fait que l’ancien chef d’etat, Mr Blaise Compaoré, ne réagisse que maintenant.
    Faut-il rappeler qu’il a été chassé du pouvoir manu militari comme un malpropre, insulté, mis à mal ?
    De plus, BC s’astreignait à un devoir de reserve, ne souhaitant interferer dans la politique mise en place par son successeur, ce qui est tt à son honneur.
    Simple constat.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 00:31, par Volta Noire En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Le contenu de la lettre sera la bienvenue pour que l’opinion publique puisse se prononcer. Sinon nous ne faisons que bavarder inutilement.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 02:14, par Goudiaba En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Du n’importe quoi comme propos pour certains. Qui fera la justice pour les parents de nos vaillants soldats et civils innoncents qui perrissent presque chaque semaine dans les attaques terroristes. Une main tendue même si elle n’inspire pas tatalement confiance, se doit d’être saluer. Certes j’ai fait l’insurrection pour faire partir un régime qui était devenu très arrogant et qui ne servait que son propre intérêt, pas celui du peuple. Je souhaite que RMCK, accepte cette main tenue pour éviter plus de sang des innocents et corriger certaines de ses erreurs parce que pour ma part, bien que je l’ai voté comme president, il en a fait. Nous avons des cerveaux pour réfléchir ce que les djihadistes n’ont pas. Si les pays développés y arrivent difficilement, ce n’est pas le Burkina qui y arrivera. N’oublions pas que si BC avait voulu, il ne serait pas exilé et aurait mis le pays à feu et à sang pendant l’insurrection. Arrêtons de dire des bêtises sur les réseaux sociaux

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 05:04, par Donguel En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Si la correspondance de Blaise est confidentielle, c’est vraiment irresponsable, deloyale et indigne de confiance... de la rendre publique. C’est même une faute professionnelle très grave.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 05:46, par Sawadogo Lamousss Eve En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Cher frère et soeur du Burkina, Blaise est au temps Burkinabe comme nous. Si son aide peu evite la mort et la soufrance de notre peuple alors je serai prete a vivre avec ca que de contenue a faire la peur de ceux qui vive a Dori par expemple.

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 06:58, par Paul Kéré En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

      M. Sawadogo grand bravo pour votre opinion. C’est uniquement de cette manière que nous allons vaincre les malfaisants et les malcauseurs mais surtout dans les urnes que nous allons changer les choses en 2020. En tout cas je ne voterai pas pour Le Mpp ça c’est sûr. Nous souffrons tous sous l’ère Mpp. Les États Unis viennent de mettre notre pays sur la liste des pays interdits de séjour. En gros nos citoyens lambda se verront refuser des visas américains en dehors des systèmes voulus par ce pays. Que font nos ambassadeurs là-bas ? C’est un camouflet pour notre pays et ses autorités actuelles. Hélas ! Paul Kéré.

      Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 06:43, par Gangobloh En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Hummmhhh et si l’ancien président s’adressai au peuple burkinabé en plus de sa lettre adressée au président Rock ?? Il n’a pas quitté le pays par patriotisme maispar peur de mourir. Avec le procès du putsch, on s’est rendu compte que la bravoure et le courage n’étaient pas le fort de nos soit disants Puissants .

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 06:49, par MOUSSA En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Pourquoi Blaise doit-il se placer au Niger, il n’est pas nigérien
    Il est né est grandi au Burkina Faso, pourquoi vous n’avez pas demandé
    Ça pendant la révolution du 04 Août 1983 ou même après son crime

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 07:19, par Yobhi En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Merci au Président de la république de sa disponibilité à rassembler tous les burkinabè pour la recherche de la paix sans laquelle tout est vain. Toute initiative qui vise la paix est bonne à prendre. Encore Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 07:45, par Positif En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Nos chers internautes à un moment donné essayer d’avancer la haine, vos frustration vos envies d’en découdre même aujourd’hui les grands pays travail avec leurs ennemis pour leur intérêt que ça soit pour la paix ou économiquement lisez bien l’histoire un peu dans le monde vous comprendrez pourquoi il faut pardonner on veut la démocratie, la justice mais à quel prix car pour parler de tout ça il faut avoir le ventre plain et ce qui ne pas le cas au burkina il y a des problèmes plus urgent à régler finissons ça avant d’attaquer l’ancien régime car vous ne faites que mettre le pays en genoux c’est pour ça que la cpi sera remplie que des noirs alors réfléchissons un peu et mettons nos haine de côté de fois on a besoin du diable merci

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 07:46, par HUG En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    vOUS NE Pouvez pas dire le contraire car en Afrique on est redevable de la personne qui vous a construit mais sachez que le peuple vous observe

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 07:58, par caca En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Suite à la tuerie d’Arbinda, le ministre Simon Sawadogo avait lancé un appel en aide à toute personne pouvait les aider. Pensez vous que la communauté internationale qui reconnaisse la compétence du SEM Compaoré vont rester insensible à cela ? Certainement dans les coulisses il y a des gens qui travaillent à rapprocher les uns et les autres pour tenter de réconcilier les burkinabé ensemble et le Mali voisin.
    La qualité de la démocratie c’est sa libre expression diverses. Vos contrevérités diffamatoires sont la bienvenue, et c’est ça qui fait notre richesse. Cependant, on ne devait pas perdre de vue face à l’avenir qui nous attend tous. Le 15 avril au soir le monde entier a été témoin de l’incendie de Notre Dame de Paris. L’émotion était grande, malgré les points de vues opposés des français entre croyants et athées, ils ont considérés que le monument Notre Dame était leur patrimoine commun. Ils ont su transformé le désastre à un miracle de Pâques par une véritable communion fraternelle et l’union nationale permet la participation à la reconstruction de ce joyau. C’est ça un état civilisé et indivisible.
    Le beau Blaise rappelle à Roch Marc Christian le lien de sang qui les unis et vous faites semblant de rien attendre. Il faudrait à un moment laisser de côté votre orgueil destructif pour avancer dans le sens de l’humilité. L’Ecclésiaste dit qu’il y a temps pour chaque chose.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 08:07, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Ainsi le president RMCK a laissé lamda s égosiller sans effet avant de manifester sa sage décision de se donner peut être un temps de réflexion pour exploiter de façon optimale l offre de son prédécesseur !que tous les partisans du niet molotov sachent que "l eau sale peut éteindre un feu "et la possibilité que le propriétaire de cette eau sale soit le pyromane doit peser moins dans la balance, surtout dans ce cas de survie d une nation que l interet d arrêter les dégâts de l incendie !
    Que ceux qui se demandent pourquoi maintenant sache qu il vaut mieux tard que jamais car on a vu comment RMCK lui même a trainé avant de changer judicieusement enfin ses ministres fds !il est vrai qu avec l opération "tonnerre" le moral est bon mais il faut se garder de croire que la guerre est gagnée en refusant par orgueil toute aide d ou quelle vienne de prime abord:si Blaise a côtoyer le réseau des djihadistes peut être connait il des djihadistes qui connaissent favorablement ou les points faibles de ceux qui nous endeuillent et en tous cas pourquoi prudemment ne pas le laisser essayer quitte a diminuer un peu sa peine si un ultérieur jugement le condamnait ?si tout ceux qui ergotent sur cette proposition étaient des fds au front ou étaient prêts a rejoindre le front le débat serait moins oiseux car pour défendre une cause il y a beaucoup d avocats mais peu de martyrs !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 08:13, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    "QUE TROP DE POLITESSE - TROP DE COURTOISIE - TROP DE DIPLOMATIE INUTILE". Et après, que pensez-vous attendre de Blaise Compaoré après ce qu’il a fait au peuple, à la Nation tout entière ? Ses Activités de pompier qui consistent à allumer le feu et revenir pour suggérer des solutions pour éteindre ce qu’il a allumé ? C’est trop. C’est se foutre de la RELIGION des Burkinabé. Un adage moaga dit, je cite : "C’est celui qui a fait mettre le feu qui sait comment l’éteindre", fin de citation.

    Nous vous mettons en garde Excellence Mr. Le P.F. "Le Rakiiré du serpent n’est valable que lorsque l’on s’en tient loin et bien loin". Si vous ne prenez garde, Monsieur le P.F., ce Monsieur, avec ses larmes de crocodile est celui-là qui, une fois votre diligence obtenu, viendra vous faire le pire Coup d’Etat que vous n’en avez jamais eu. Même les Coups qui ont amené les assassinats de TomSank, de Lingani et de Henri Zongo ne seront rien en comparaison de ce qu’il vous prépare. Croyez-nous en. Extrêmement rancunier qu’il est et que l’on connait de lui, personne au Faso ne vous aidera à verser vos larmes lorsque cela arrivera.

    Ne vous laissez pas piéger de cette façon car vous méritez mieux.

    Prendre Acte ? Même analphabètes que nous sommes, nous comprenons ce que cela veut dire. "Petit-à-petit l’oiseau fait son nid" dit-on. A cette allure, il finira par vous avoir, mais pas nous le peuple. On ne saurait même si le peuple est par essence tolérant, accorder du crédit à ce monsieur qui, après avoir utilisé des étrangers pour tuer nos enfants (civils et FDS confondus), nous revient pour non seulement nous dire qu’il nous aime, mais aussi et surtout, nous dire "J’ai la solution pour éteindre le feu. Je viens en frère, vous en faire la proposition de vous aider". Et cela, maintenant après quatre (4) années de misère. Ce sera difficile et très difficile même. Et vous voulez accepter en commençant par prendre Acte ? Ya yeel bala !.

    Qu’il revienne dans son Ziniaré natal s’il veut étant donné que personne ne l’a enjoint d’en partir et surtout d’aller vendre son âme, sa nationalité et pourquoi pas, sa "Dignité". Qu’il y reste s’il le veut. Qu’il vienne s’il le veut. on ne le lui refusera pas. Seulement, qu’il accepte nous rendre des Comptes sur ce que lui, sa famille, son petit François et ses Amis nous ont fait subir. C’est aussi simple que cela et c’est ce que le peuple attend de lui. Point final.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 08:32, par RESANE En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Il n’y a rien de mal en soi. Le plus difficile, c’est comment distinguer la sincérité du calcul d’intérêt ? Je pense qu’en tant que personne humaine, on peut lui faire crédit d’être sincère, au regard du long silence qu’il a observé depuis. Cela peut signifier une certaine reconnaissance qu’il a été du mauvais côté de l’histoire à un moment donné, même s’il ne le dit pas ouvertement, ce qui allait faciliter les choses.
    La différence entre lui et ses anciens compagnons de pouvoir est là. Lui s’est tu pendant que ses acolytes eux n’ont pas cesser de crier à tous vents que c’est le peuple qui s’est trompé en les chassant du pouvoir. Pas un seul mea culpa n’a été prononcé ; et partout on parle de réconciliation. C’est le déni de la réalité qui entrave la réconciliation, ce n’est pas l’absence de justice. Quand le coupable reconnait son tort, il épargne la victime d’un surcroît de souffrance et celui-ci peut dépasser sa douleur pour envisager la réconciliation. Or à voir le zèle avec lequel les rescapés du régime déchu (CDP et partis de mouvance) dénoncent l’insurrection, c’est tout comme si le fautif était le peuple. Ainsi par leur appel à la réconciliation j’entends un simple désir de vengeance : « le peuple burkinabè nous a causé des torts, qu’il le répare en nous rétablissant au pouvoir » ; voilà ce que je semble entendre. Et ça, c’est du raté programmé.
    Pour ce qui concerne la personne de Blaise, peut-être faut-il le croire sincère. Dans tous les cas, aucune parole n’a de sens en soi en dehors de l’interprétation que lui donne le destinataire. Il nous revient de donner à ce message le sens qui nous avantage. Mais encore faut-il savoir où se trouve notre avantage ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 09:03, par zoodo En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    En politique tout est possible les ennemis deviennent des amis et vice versa. Il n’est jamais trop tard pour reconnaitre son tord ou apporter son contribution à la résolution d’un problème surtout quand il s’agit de son pays. Quand on a géré un pays pendant 27 ans malgré ce qui est arrivé blaise devait trouver les ressources intérieures pour communiquer avec rock car les hommes passent mais le pays reste. De plus, tout ce beau monde il les connait. Il y a eu tant de morts avec les terroristes même pas un mot de condoléances de la part de blaise. ZIDA depuis le canada l’a fait. On se pose la question pourquoi lui ne l’a fait c’est lui seul qui peut répondre. Le burkina sera ce que chaque burkinabè voudra en d’autres termes malgré les contradictions si par les mots déjà les anciens du pouvoir et les tenants actuels peuvent baisser la température sociale on pourra avancer. Vive le burkina et que dieu bénisse le burkina

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 09:11, par zoodo En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    En politique tout est possible les ennemis deviennent des amis et vice versa. Il n’est jamais trop tard pour reconnaitre son tord ou apporter son contribution à la résolution d’un problème surtout quand il s’agit de son pays. Quand on a géré un pays pendant 27 ans malgré ce qui est arrivé blaise devait trouver les ressources intérieures pour communiquer avec rock car les hommes passent mais le pays reste. De plus, tout ce beau monde il les connait. Il y a eu tant de morts avec les terroristes même pas un mot de condoléances de la part de blaise. ZIDA depuis le canada l’a fait. On se pose la question pourquoi lui ne l’a fait c’est lui seul qui peut répondre. Le burkina sera ce que chaque burkinabè voudra en d’autres termes malgré les contradictions si par les mots déjà les anciens du pouvoir et les tenants actuels peuvent baisser la température sociale on pourra avancer. Vive le burkina et que dieu bénisse le burkina

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 09:17, par yembao En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    BLAISE DOIT RESTER TRANQUILLE EN CI ET LAISSER LE PAYS TRANQUILLE. IL SAIT ET EST COURANT DU TERRORISME AU FASO. LE PRÉSIDENT DU FASO DOIT RESTER VIGILANT POUR NE PAS CONNAITRE LE MÊME SORT.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 10:06, par @@gog En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Ce monsieur n’a-t-il pas de femme, frères ou enfants à mème de lui donner de bons conseils pour qu’il évite de s’humilier à travers la plupart de ses sorties médiatiques ? Blaise n’est pas un exemple pour qu’il nous le conseille puisqu’il a fuit pour se soustraire de la justice à cause des nombreuses familles qu’il a endeuillées et vu qu’il a hypothéqué notre pays avec des djihadistes tueurs de nos compatriotes tous les jours que Dieu fait .Même étant hors du pays ce monstre continue de tuer ses frères maintenant par le terrorisme ou le djihadisme .Et dire qu’il a toujours des supporteurs dan le pays malgré ces crimes, je ne m’en reviens pas .Des assassinats de Henri Zongo ,de Lingani ,de Norbert Zongo ,n’en est-t-il pas suspecté ?
    Non seulement ils continuent de se repaitre des tueries , mais en plus ils travaillent à distraire notre peuple et son président élu démocratiquement !Quelle audace ? quelle outrecuidance ?
    Sous d’autres cieux ,ce O B A ,sapeur pompier arrêterait de distraire la nation. Cher WEB ,ne me censurez pas SVP !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 10:45, par Andrew de germany. En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Conte.
    Il était une fois, un lion roi de la foret qui terrorisait tous les animaux. Il avait même des liens avec des guépards créant une puissance de feu pour tous les animaux.
    Un jour les animaux se révoltèrent et chassa le fauve qui se réfugie non loin de là.
    Un buffle devient roi de cette foret.
    Les amis du lion, pour le venger font feu de tout bois en espérant qu’un jour le peuple de la foret acceptera le lion qui reste orgueilleux et très rancunier.
    Peine perdu. Le Buffle, nouveau roi organisa sa troupe, la motiva et est entrain de gagner la bataille feroce qui lui impose les amis du lion. La mort pour le lion et ses amis approche.
    Pris de panique, sachant que sa stratégie ne marchera pas, le lion écrit une lettre au buffle pour lui dire qu’il compatit à la douleur du peuple de la foret.
    Et que lui, le lion va désormais contribuer à ramener la paix et la quiétude dans la foret.
    Et que, lui lion et ses amis Guepards n’auront plus jamais faim.
    Et que tous les animaux, petits ou grands pourront aller et venir.
    Et que le buffle pourra dormir et aller danser tranquillement.

    Le buffle répond au lion qu’il a reçu la lettre ;
    Mais le peuple de la foret attend de voir comment réagira la Buffle ;
    Le peuple de la foret sait qu’un lion ne peut jamais devenir une antilope ;
    Et qu’il se nourrit toujours de viande ;
    Qu’il a toujours cherché a dominer la foret et a tué à volonté
    Depuis quand, un lion et des guépards peuvent changer de stratégies de chasse et d’objectifs alimentaires ?
    Le buffle sera-t-il moins lucide pour percevoir la ruse et le piege ?
    Les animaux de la foret attendent de voir ;
    ET SE PREPARE A LA REPLIQUE.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 11:14, par chat noir En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Semaine Sainte donc au non de quel religion il faut tué pour demander pardon au non de la semaine sainte ou la semaine du diable qui tue son peuple et son ses frères d’arme ouvrez l’œil

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 12:49, par l’oeil de l’aigle En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Après avoir épuisé lui et ses amis leurs roquettes, leurs balles de AK 47 et leurs lances roquette, le vieux n’a pas d’autres issues que de négocier sa porte de retour. GNIETTTT le gouvernement ne devait même pas accordé une importance à cette correspondance. Vieux BLAISE l’argent fini, les balles, les roquettes finissent bientôt les intimidations aussi finiront et vous verrez que la force n’appartient qu’à DIEU. Nous sommes à combien de morts et de déplacés ? Le BURKINA SERA TOUJOURS DEBOUT. LA PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:21, par hanni En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    il sait que son mandat tire vers sa fin en CI. il sait que là-bas, il ne peut parler de l’article 37. il sait que là-bas, ça commence à bouillonner. Alors il veut revenir sur la cendre de la terre qu,il a incendiée. Qu’il sache que la cendre de cet incendie qu’il a causé restera toujours chaude pour lui malgré les nombreuses pluies qui l’on arrogée. Quand tu tire une flèche au dessus de ta tête, sache qu’elle ne changera pas de trajectoire en retombant. Tout ce que l’on fait sur terre se paie sur terre ; les factures, on les retrouvera après la mort avec le créateur.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:23, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    1) Son Excellence, je pense que dans un passé recent, Blaise avait été soumis à un devoir de reserve ou autre de ce genre. Me tromperai-je ? Cette lettre de sa part ne violerait-elle pas cette clause ? Et que sais-je ?
    2) De plus, M. le President, vous avez tenu haut le flambeau de l’integrité morale par rapport au Terrorrisme. Les populations ont payé CHER. Les FDS (en particulier un des corps militaires ) davantage ! Nous ne voulons pas de prostitution dans cette victoire que nous sommes en train d’arracher contre les Destabilisateurs de la Republique (Terrorristes, Putschistes, Opportunistes).
    3) Blaise Compaoré reste un Fils du Pays et nous voudrons bien le respecter.Mais n’oublions pas qu’il traîne un boulet terrible duquel il refuse de se departir. Le peuple refuse qu’on l’assomme une seconde fois.
    "Dieu est Burkinabè"

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 15:28, par Damis En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Hummm !
    C’est du "Blaguer-tuer" qui se prépare !
    Nos dirigeants n’ont qu’à ouvrir l’œil et le bon !
    En effet, comme la victoire du peuple réel est au bout du tunnel, face à ces forces du mal déguisées en "terroristes", et par conséquent l’imminence dénonciation (par des preuves) de l’implication de certains caciques du régime déchu, ces gars sont sur le point chercher match nul avec nos FDS, à travers les manœuvres de ce genre.
    Sinon, en quoi M. KOUASSI apportera changement dans ce que le Burkina connaît sa fuite chez ses beaux en CI, si ce n’est re-vendre notre pays comme lui Kouassi l’avait fait depuis belle lurette ? En réalité, si le Président Rock avait accepté de vendre notre pays depuis son accession au pouvoir, les soi-disant terroristes avaient quitté le Burkina il y a longtemps et peut-être même qu’il n’y eut pas une seule attaque dans ce pays.
    Mais je reste serein quand à la clairvoyance de nos dirigeants à ne pas tomber très bas et dans leur piège, afin de parachever la victoire du peuple souverain.
    Vive le Burkina souverain !
    Vive nos FDS !
    Victoire au peuple !
    La Patrie ou la Victoire, Nous réussirons !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 16:33, par EBENEZER En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Très difficile aux gouvernants actuels de ne pas tendre la main à toute personne qui se dit soucieux de la situation que traverse le Burkna Faso au regard de nombreuses vies innocentes qui ont été otées.
    Je comprends la main tendue de son excellence R.M.C.K. à l’ancien président COMPAORE Blaise car il est très difficile de rejeter toute personne qui cherche à s’amender.
    Le chat ne consomme t-il plus les souris après avoir fait un tour à la mecque ?
    Quand on voit Blaise s’ingérér dans la politique ivoirienne en tant qu’ivoirien naturalisé, je doute très fort que ce monsieur se tienne tranquille en dehors de la politique même s’il revenait au Burkina Faso.
    Dans tous les cas,il est libre de rentrer au Faso,personne ne l’empêche mais il doit comparître devant la justice burkinabè.
    La justice burkinabè est libre et démeurera libre et nul ne l’empéchera de faire son travail.
    Comme tant d’autres personnes ,je me pose la question pourquoi Blaise attend tant d’années avant de compatir à la douleur du peuple burkinabè.
    Dans tous les cas nul n’empêche Blaise de rentrer au Burkina Faso ; cependant il doit retenir que les mêmes causes produisent les mêmes effets.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 17:22, par Bigbalè En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Blaise peut toujours se chatouiller et rigoler seul, c’est son droit le plus absolu ! De là à penser qu’il peut encore berner tout un peuple meurtri par les tueries que lui-même organise depuis bientôt 32 ans (périodes des attaques djihadistes y comprises), il a intérêt à se réveiller car le Burkina a changé et ses fils seront toujours prêts à se battre pour défendre leur dignité bafouée par ce renégat ( Blaise Compaoré). Qu’il garde ses larmes de crocodile pour lui et sa famille notamment pour son frère François Compaoré. Il peut continuer de trahir mais qu’il sache que la nature a toujours trouvé une solution définitive pour gérer les traîtres de sa trempe ! La fin a bientôt sonné pour Blaise et ses collabo du crime organisé !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 18:16, par vérité no1 En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Mon ami Mafoi, Rock a l’intention de l’accuellir mais a peur des insurgés ! Oui, le marteau qui a chassé Blaise est toujours là et Rock le sait très bien !
    Bref, le navire RCI risque de couler en 2020 et que ça soit ADO, Soro, Blaise, chacun a son plan B et je peux les deviner !
    Ado : Au cas ou ça chauffe, je me ferai exfiltrer par un avion impérialiste raison pour laquelle je ne supporte pas la création d une nouvelle monnaie.
    Soro : Au cas où ça chauffe, c’est un risque pour moi de sortir car la justice burkinabé peut activer ou désactiver un mandat d’arrêt international contre moi selon ses humeurs, alors, je profite de ma petite taille pour me masquer et vivre comme un Taliban vers le Nord de la RCI !
    Blaise : C’est 100% clair que ça va chauffer dans la mesure où Bagbo rentre en Juillet, alors il faut jouer au bon citoyen avec Rock et par pitié, il me permettra sans l’aval du peuple insurgé, de me caller à Ziniare pour que le navire RCI ne coule pas avec moi. Dans le cafouillage, les pro Bagbo vont se venger. Je ne peux pas aller dans un pays de la sous région. J’ai créé la zizanie partout. J’ai même contacté le petit qui m’a aidé pendant l’insurrection mais lui aussi à des problèmes avec ses opposants politiques et se cherche. Ma seule solution c’est de jouer au sapeur pompier dans mon pays d’origine et par ma ruse, Rock va m’ accueillir ! Je me cherche actuellement.
    Voilà le plan de ces 3 cowboys !!!!!!!!!
    Oui, le navire va couler et des caméras de surveillance seront installées les mois qui suivent dans tout Abidjan mais cela ne changera rien !
    La seule personne capable de sauver les 3 cowboys, c est Bedié or ce dernier a ete négligé, considéré comme un bon à rien ! Le peuple Baoulé que je connais très bien est un peuple discipliné qui écoute leur chef et si Bedie dit de voter pour Allassane, il gagnera et notre faux capitaine (il est venu dans l’armée par punition, suite a une grève et celui qui a pris cette décision n’a pas fait du bien au Burkina) aura l’esprit tranquille, mais à savoir si Bedie va accepter de se faire doubler encore par des ingrats sans vergogne !
    Voilà la situation actuelle et Blaise à le dos non pas au mur, mais sur le mur !
    Oui, Blaise oublie que le Burkina n’appartient pas à Rock et Rock ne peut rien faire pour le sauver !
    Oui, nous les insurgés, nous l’attendons et s’il est garçon, il n’a qu’à venir ! Il peut venir, à condition d’aller directement à la MACA ! A Bilase Makii... biiga !!!!!
    J’attend l’intervention de Lagui Adama alias DJ Malobôrô (sac de riz en Bambara) !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 18:30, par PITIE En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Pitié, Monsieur ou Madame le modérateur / la Modératrice, il y a trop de haine sur votre site. Si vous aimez le Burkina, filtrez au maximum.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 19:13, par Ponas Lobs En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Depuis là tu étais où ?Maintenant qu’on a commencé à frapper tes gars, tu te présentes ko je suis disposé à aider à résoudre le problème d’insécurité.Hannnn !!!?

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 00:02, par jeunedame seret En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    « Monsieur Blaise Compaoré appelle à la réconciliation des cœurs et des esprits de tous les Burkinabè ... » ..HUUUMMM... c’est beau comme phrase dans son maquillage ! Mais monsieur Blaise, même pour autre réconciliation des poumons et des moelles épinières, sachez que les mots RÉCONCILIATION et JUSTICE c’est collée serré comme bouche et langue. Et sans la seconde, la première est vide.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 03:00, par Diploma Dupery En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Entre nous, depuis quand Blaise a eu un porobleme avec quelqu’ un qui a menace son pouvoir et apres ils sont alles se reconcilier ? A plus forte raison des gens comme les Rock qu’ il croit avoir fait de toutes pieces. Dans la lettre , la, meme, il rappelle que c’est lui qui l’ a nomme DG de l a BIB, meme s’ il s’ empresse d’ ajouter qu’ il a eu du plaisir a travailler avec lui. C’ est dire que c’ est grace a lui qu’ il a ete ce qu’ il est aujourd’ hui et que malgre ca, il l’ a trahi. Blaise n’ a pas ;le mot reconciliation dans son pauvre dictionnaire rares en mots. Si RCMK veut mourir comme un naif, il n’ a qu’ a s’ amuser avec un monsieur qui n’ a pas hesiter a trahir toutes les amities quand ca l’ arrangeait. C’ est pas Thom Sank qui l’ a fait, lui ? Il a fait quoi a Sankara apres ? Il a tellement benefiiait des pierres precieuses de Charles Taylor mais apres, i ;l l’ a pas abandonne ? Et que dire des propos tenus apres la mort de Kaddafi ? Blaise est sans coeur. Rock, tu veux mourir ? Choisir au moin une bonne facon de mourir. Blaise ne va jamais te pardonner.Y en a marre de toutes ces fausses diploma-duperies.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 06:47, par Grand Dankan En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Le peuple insurgé doit connaître ce qui a été dit dans cette lettre. Nous avons le droit de savoir !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 14:11, par Parmesan En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    C’est absolument génial !!! Cette lettre est porteuse de bonnes nouvelles et d’espoir d’une venir radieux pour le Burkina. Oui oui oui...

    1. C’est la preuve que le combat que mène notre Président RMCK porte ses fruits et que la victoire est proche !!! En effet, les ressources financières et matérielles de ces terroristes et de ceux qui les financent sont entrain de s’épuiser. Blaise n’en a plus les moyens. il ne peut plus tenir dans la durée ! Et la France a tellement de problèmes en interne (Gilets jaunes, revendications sociales, incendies, attentats, dénonciations d’impérialisme et de pillage de l’Afrique par les autres pays européens, etc.), qu’elle ne va plus lui donner des renforts financiers.

    2. La situation en RCI n’est plus du tout favorable pour le Président prédateur de son propre peuple !

    3. Donc l’ennemi est à genoux. Excellence Monsieur le Président RMCK, Acceptez la main tendue. QU’il revienne au Burkina. ET là, donnez l’assaut final, terrassez-le ! Organisez-lui le plus grand procès judiciaire de tous les temps en Afrique francophone !!

    4. Mais je rêve peut être tout éveillé. Si ça se trouve, un accord secret est déjà arrangé et on cherche juste la voie diplomatique pour faire souplement avaler la pilule au peuple. Exactement comme ils l’ont fait pour le mandat d’arrêt de Guillaume Soro.

    5. Bonne nouvelle tout de même, car si tel est le cas, le peuple libre et insurgé du Burkina aura enfin l’opportunité d’achever le renouveau dont notre pays a désespérément besoin !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 16:19, par MONTVERITE En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Si Monsieur Blaise COMPAORE salut ente autre le courage, l’ esprit de sacrifice de nos F.D.S c’est parce qu’ils sont restés au pays et certains sont tombés les armes à la main. Bravo à eux tous. Le combat, ce n ’est pas en Cote D’Ivoire qu’il est. Son ex EXCELLENCE Monsieur Blaise COMPAORE, si vraiment la souffrance du peuple Burkinabé vous fait tant mal, S.V.P venez au front et pressentez votre plan de riposte, peut être que les Burkinabés vous croiront et salueront votre engagement et ensuite on parlera de Justice s’il y a lieu et Réconciliation pour l’unité de la NATION dont vous parlez.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 18:39, par Nagalo Babou En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    Burkinabe jouons balle a terre. Blaise sur toute sa ligne n’a pas ete negatif. Pourquoi aujourd’hui lui payer ainsi ? Il n’a pas dirriger seul ce pays 27 ans. Kabore n’est pas ennemi de Compaore. Il a ete adversaire de quelques mois. Blaise est burkinabe il peut jouer de ses relations pour son pays. Les familles endeuillee , les partenaires au developpement le peuple entier recherchent la paix

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 07:56, par Ka En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    ’’’A’’’ Yako : La vérité des internautes de bonne foi comme Ka, Mafoi, SOME, Vérité No 1, Achille de Tapsoba, et tant d’autres te perce le cœur, mais sache qu’une personne comme ton mentor Blaise Compaorè qui a vendu des armes à son ami Charles Taylor pour tuer 300.000 Libériens pour le pouvoir, et donner des armes au rebelle SORO qui a tué 3.000 Ivoiriens, cette personne n’a plus de place dans aucun pays dans ce bas monde sans payer ces crimes.
    En Côte d’Ivoire de nos jours, l’étau se resserre lentement mais sûrement autour de Blaise Compaoré. C’est pourquoi ces derniers temps vous ses partisans tentent a tout prix son retour au Burkina : Et comme les Burkinabé ne veulent rien entendre surtout pas un Ablassé avec sa CODER sans la justice, Blaise Compaoré tente le tout pour le tout avec sa lettre de caméléon pour berner Roch Kaboré.

    Yako Tout le Burkina sait que la proximité de votre colis empoisonné qui est Blaise Compaoré avec ADO énerverait de plus en plus une majorité d’ivoiriens, alors que le président ivoirien voudrait séduire davantage l’électorat du FPI de GBAGBO en 2020. Et si le deuxième personnage de l’état Ivoirien a apporté la lettre de Blaise Compaoré pour la mettre main à main au président Roch Kaboré, c’est pour dire au président du Faso, ‘’s’il vous plait reprenez le cadeau empoisonné que la France a déposer chez nous le 31 Octobre 2014. Oui le président Roch Kaboré a pris acte, mais ne veut pas avoir le peuple sur son dos si Blaise compaoré ne veut pas passer par la justice Burkinabé. S’il veut vraiment revenir au Burkina, il n’a qu’a demandé qu’on le prépare une cellule a la MACO a l’exemple de Béchir du Soudan avec ses deux frères au frais dans une prison a la demande du peuple Soudanais pour leurs crimes.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 16:35, par OUE En réponse à : Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré

    L INITIATIVE DE BLAISE DE COLLABORER AVEC ROCK POUR LA SECURITE DU PAYS EST UNE BONNE INITIATIVE.JE FELICITE ROCK D AVOIR ACCEPTER CETTE INITIATIVE.BLAISE DOIT MONTRER SA BONNE FOI EN RENOUANT LE CONTACT AVEC ROCK POUR LA PAIX DU BURKINA.
    QUAND LE PAYS EST EN PERIL IL FAUT LAISSER TOMBER LES SENTIMENTS PERSONNEL ET VOIR L INTERET SUPERIEUR DU PAYS.LA HAINE REND AVEUGLE ET LE PARDON RECONCILIE LES HOMMES.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Stabilité nationale : « C’est ensemble que nous allons arriver à bon port », exalte Simon Compaoré
Dialogue politique national : Le Code électoral sera "révisé à minima" avant les élections de 2020
Etat de santé du Général Djibrill Bassolé : L’opposition requiert la diligence des plus hautes autorités
Politique : Le MPP /Gourcy se dit prêt pour 2020
Groupe parlementaire CDP : « L’Assemblée nationale a de sérieuses difficultés ».
Burkina Faso : « Dr Salifou Diallo, Le Prophète redoutable », le devoir de mémoire du journaliste Dieudonné Soubéaga
Mort de 11 personnes en garde à vue : Le CFOP exige des « sanctions exemplaires »
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue
Affaire 11 décédés en garde à vue : L’UPC exige lumière et justice
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé
Burkina : Décès de Béatrice Bara, maire de la commune de Béguédo
Burkina Faso : La classe politique à la quête d’un « Burkina de paix et de prospérité »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés