Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 16 avril 2019 à 23h40min
Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré :  Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

Dr Ablassé OUEDRAOGO, Président du Parti Le Faso Autrement réagit au courrier que l’ancien Président Blaise COMPAORE aurait envoyé au Président Rock Marc Christian KABORE

Il est fait échos depuis quelques jours d’un courrier que l’ancien Président du Faso Blaise COMPAORE aurait envoyé à l’actuel Président du Faso Rock Marc Christian KABORE pour entre autres montrer sa compassion et sa solidarité au peuple burkinabè et réaffirmer sa disponibilité à œuvrer et faire tout ce qu’il peut pour que la paix, la sécurité, la stabilité et la cohésion sociale règnent au Burkina Faso.

Connaissant l’homme, son patriotisme, son sens élevé de la responsabilité et son attachement à la préservation de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la cohésion sociale, cette initiative, si elle est avérée, ne nous surprend pas et illustre à suffisance qu’entre burkinabè, la rupture n’est jamais totale.

Si comme nous l’espérons donc, ce courrier est bien réel, nous saluons son esprit et le considérons comme un acte de grande sagesse et un pas important dans le sens du dialogue national devant aboutir au processus de la réconciliation nationale voulue et demandée aujourd’hui par tous les Burkinabè. Celle-ci doit être inclusive, ouverte, sincère et se réaliser par tous et ensemble.

Cette lettre, si elle est vraie, constitue aussi le meilleur démenti à toutes ces folles rumeurs qui tendaient à faire croire que l’ancien Président du Faso, Blaise COMPAORE soutiendrait des actions de déstabilisation de son pays, de notre pays le Burkina Faso.

En réaffirmant sa disponibilité à soutenir l’action du Président Rock Marc Christian KABORE en vue de réaliser l’unité nationale et la cohésion sociale à travers la réconciliation nationale, le Président Blaise COMPAORE a certainement voulu montrer à ses partisans et à tout son peuple que la seule issue possible pour que notre pays retrouve la quiétude et la croissance partagée est et demeure la réconciliation nationale.

Notre souhait est que d’abord, le Président du Faso, destinataire de ladite lettre, communique sur le sujet et au besoin publie son contenu et qu’au-delà, nous tous, filles et fils du Burkina Faso, emboitons le pas à cet homme d’Etat en mettant en veilleuse nos égos personnels pour aller au pardon et à la tolérance et que tous ensemble nous réalisions, sans délai, la réconciliation nationale sincère et inclusive et ouverte pour que le vivre ensemble des Burkinabè devienne une réalité.

Comme nous l’avons toujours dit, Dieu aime le Burkina Faso et il appartient aux Burkinabè de réapprendre à s’aimer

Lire aussi : Sécurité au Burkina : Blaise Compaoré fait part de « sa disponibilité et de son soutien » au président Roch Kaboré

Le Président du Parti

Dr Ablassé OUEDRAOGO
Commandeur de l’Ordre National

Vos commentaires

  • Le 16 avril à 14:14, par Direct En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Docteur Ablasse, je ne vous comprend pas. Vous utiliser a chaque fois le mot reconciliation. Au Burkina nous vivons en paix et en parfaite harmonie exception faite des attaqueS terroriste et conflict villageois.
    Le probleme de Kouassi Blaise et sa suite vous la connaissez. Ce que nous demandons c"est JUSTICE d’abord.
    Vous vous concentrer sur Blaise a telle point qu’on ne peut plus respirer. Le Burkina vit sans lui et vivra sans lui.
    Cest parceque 2020 pointe l’horizon en Cote d’Ivoire que lui s’inquiete ou sera son point de chute.
    Franchement nous n’avons plus besoin de ce monsieur.

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril à 18:58, par Sidpassata Veritas En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

      Monsieur Direct je partage totalement votre point de vue, sauf quand vous dites à propos de Blaise que « Franchement nous n’avons plus besoin de ce monsieur. » Non, nous avons besoin de lui devant la Justice de la Nation pour répondre de ses actes. C’est la seule disponibilité qu’on attend de lui.
      - Il faut que le peuple de l’insurrection se tienne prêt et au besoin, il faut que nous donnions de la voix pour que ceux qui veulent nous imposer une impunité qu’ils appellent réconciliation comprennent que le silence ne devrait pas tromper ces politiciens petits calculateurs qui pensent que la majorité du peuple est amnésique et amorphe. Il faut donner de la voix pour refroidir les ardeurs de ces aventuriers incorrigibles, afin de faire l’économie d’une nouvelle insurrection. On n’a pas que ça à faire : il faut mette les énergie à construire le pays que ces politiciens usés ont démoli.
      - On ne va pas nous convaincre qu’il y a une crise nationale qui nécessite une réconciliation nationale pour laquelle il faudra sacrifier la Justice Républicaine qui a vocation à être l’un des ciments les plus forts pour une véritable cohésion nationale qui bannit la loi de la jungle. Il faut une vraie Justice digne d’un état de droit et non pas un blablabla transitionnel sans aucune règle de procédure. Une chose est sûre, la réconciliation entre politiciens ne regarde que les politiciens et non toute la Nation entière et ses institutions. Celui qui n’est pas content des autres politiciens, qu’il arrête de se mêler de politique. La retraite, ça existe aussi en politique !
      - Les intérêts des politiciens ne sont pas à confondre avec l’intérêt de la nation. Ces par ce genre de confusion, que le CDP-ancien qui tenait à Blaise COMPAORE son candidat "naturel et éternel" avait fini par confondre la constitution du Burkina avec les statuts du parti, si bien qu’il leur paraissait évident de devoir modifier l’article 37 de la loi fondamentale parce qui empêchait la candidature de leur Blaise à la présidentielle de 2015. Le plus grand péché des hommes politiques Burkinabè c’est qu’ils pensent que c’est eux la Nation. C’est ce péché qui les pousse à croire imaginable que les députés dans l’Assemblée nationale puissent éventuellement adopter une nouvelle constitution à la place du peuple souverain. En fait, ceux qui pensent cela sont dans le même état d’esprit que les modificateur de l’article 37 en octobre 2014. Quand eux, ne sont pas satisfaits, ils concidère qu’il y a crise nationale et même blocage des institution et qu’il faut prendre des mesures exceptionnelles. Quand eux, ils disent ou ils font sans le reste du peuple, c’est la nation qui a décidé. Tout devrait se résumer à eux, à leur états d’âme, à leurs intérêts et à leurs actions. Le reste ne compte pas vraiment ! C’est une injure à la nation et une niaiserie politique que de penser ainsi.
      - Pour finir, je voudrai attirer l’attention de Monsieur Ablassé OUEDRAOGO qui est très attaché à ses références identitaires qu’il considère comme des atouts en politique : il un problème qui risque de se poser entre lui et Blaise concernant ces atouts. C’est vrai que tous les deux sont "des mossis du plateau central". Mais il y a que un est musulman et l’autre chrétien ; est-ce qu’ils vont pouvoir s’entendre et est-ce que cette différence d’appartenance religieuse ne va pas faire naitre une nouvelle crise nationale pour laquelle il faudra refaire une nouvelle réconciliation nationale ? Avec les politiciens, on ne sait jamais !!!

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:15, par Ouvrez l’Oeil ! En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Vous ferez mieux d’aller vous faire voir ailleurs...A Madagascar par exemple !
    Des ablasseries comme toujours. Aucune crédibilité...Vous voulez encore monnayer cette sortie. Honte aux tortues à double carapace !

    Ouvrez l’œil !

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:21, par Un Burkinabê En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Comme nos FDS sont entrain de prendre le dessu sur ces bandits que ce "Président par défaut" pointe le nez. Qui lui a demandé de l’aide ? Lui même est recherché par la Justice du Burkina dans l’affaire Sankara. En venant qu’il amène Le Kaf. dans ses valises. Ce Kaf. qui maltraitait des ministres de l’Etat Burkinabê.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:26, par Amadoum En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Nous sommes d’accord pour ses offres. Mais avant tout, il faut qu’il accepte de se soumettre a la justice et repondre de ses actes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:28, par wendlassida En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    TROP TÔT DE RÉAGIR, A VOUS LIRE VOUS AVEZ TRAITE UN SEUL POINT EN LAISSANT LE FAIT QUE BLAISE NE SOIT PAS CONTENT DE LA RÉACTION DU PF EN ALLEMAGNE.
    SANS ÊTRE DANS LE SECRET DES DIEUX, JE PENSE QUE LA PRINCIPALE MOTIVATION DE BC EST DE SOIGNER SON IMAGE ET NON LA COMPASSION POUR NOTRE PEUPLE.
    POURQUOI ATTENDRE L’AVIS DU PF EN ALLEMAGNE POUR S’EXPRIMER ? LE MOMENT EST MAL CHOISI, JE PENSE QUE NOTRE ARMÉE A LES MOYENS DE GÉRER EN TÉMOIGNE L’OPÉRATION UTAPUANU.
    MANDAT D’ARRÊT CONTRE SORO ET TOUS LES ENNEMIS.
    NE VOUS LAISSER PAS BERNER.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:53, par PIONG YANG En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    J’aimerai lire la thèse de Dr Ablassé. Il a soutenu une thèse en quoi ? Et sur quel sujet ? Par ce qu’il y’a une telle incohérence dans ses position que je me demande s’il est suffisamment initié à la science de l’exact et de la logique. Je doute que Ablassé ai publié un article scientifique sincère.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:55, par Nabiiga En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    S il etait aussi sage, il aurait renonce a son projet de modifier la constitution pour rester au pouvoir. Le gourmandisme est.loin d etre sage. Il ne l a pas ete, il ne le sera jamais

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:56, par Tanga En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Si tel est l’écrit de Ablassé Ouedraogo, soit il est fou, ou il se moque éperdument des Burkinabé.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 18:02, par Mogdrkindé En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

      ABLASSE n’est ni l’un, ni l’autre. Il est tout simplement à la recherche de ses marques ; marques qu’il a perdu depuis que Blaise l’a remercié de son Gouvernement pour "Excès de zèle et Trop de suffisance". Sa descente aux enfers s’est accélérée à partir de son court passage à l’OMC où il n’ y a séjourné pendant la durée d’un feu de coton. Incompétent, les membres dirigeants n’ont eu aucun mal à convaincre les membres Africains de l’Organisation car durant ses deux (2) années de présence à son Siège, il n’a pu ni n’a su obtenir une quelconque petite concession pour les pays membres des A C P ; le grand et le beau Blaise n’étant plus disposé à le soutenir, sinon soutenir sa candidature. Tout cela de lui, il croit qu’on a oublié. Ensuite, son ancien Employeur, le Président l’Union Africaine (le Nigérien) a tenté de le soutenir tant soit peu en lui confiant une intermédiation dans un des pays membres en difficultés. Ici aussi, il y a fait choux blanc. Ainsi, revenu au pays sans repère, ce Monsieur s’est installé à son domicile (Ouaga 2000) où il a ouvert un certain Cabinet aux portes duquel, les clients ne se sont jamais bousculés.

      Ce qui lui restait à faire, c’était de se jeter corps et âme en politique avec son FASO AUTREMENT qui n’a eu de résonnance que celui de la "tombée d’un fruit mur et pourri" à en croire aux langages désorganisateurs qu’il tenait au devant des populations pour s’assurer un électorat. Les avantages que j’avais pour être Président à Kossyam est que : i)- je suis natif du Centre ; ii)-je suis moaga. Qu’en a-t-il tiré ? Quedal. Tout ce don il est capable alors qu’il était Ministre, c’était de tricher en volant les Projets des gens qu’il n’arrivait pas à réaliser, ni mettre en oeuvre (cas d’un projet de Boutique diplomatique qu’il n’a même pas réussi à faire fonctionner un seul jour). Ce fut le cas d’un Night-Club appelé BEMBAO qui n’a fonctionné que le temps d’une ampoule des années 1867.

      Son retour vers Blaise Compaoré avec cette sortie incohérente que nous lisons n’a autre objectif que de se faire revoir par celui-là qui de la même Province est allé le dénicher à l’Union Africaine où il s’y était terré des la fin de ses études. Depuis lors, il n’était jamais rentré au pays pour connaître les réalités de son pays ; raisons pour lesquelles il a toujours échoué. Encore une fois, parce qu’il s’est investi dans ce qu’ils ont appelé la CODER, cette Organisation ne réussira absolument rien dans ses objectifs car, avec des langages tels que ce Docteur tient au devant des populations, il y a beaucoup de chances que personne ne les écoute, ni ne les entende. Comment peut-on exiger une Réconciliation sans la VERITE, ni la JUSTICE. Et çà, c’est ce que Blaise Compaoré recherche afin d’éviter de s’expliquer. Donc Ablassé s’est fait l’idée et s’y investi vraiment pour l’aider à y arriver. Il pense qu’il en tirera "Avantages". Qu’il est pathétique.

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 14:59, par tcherien En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je pense que c eux qui doivent pardonner c est Blaise et ses partisans parce qu il n acceptent pas le faite d être chassés du pouvoir qu ils voulaient garder jalousement jusqu à la fin des temps.C est plutôt eux qui doivent pardonner .ROCK et ses alliés voulaient le pouvoir ils l ont eu pourquoi continuer a en vouloir a Blaise si ce n est a cause des attaques.Si c’est sincère tant mieux si non on l a a l œil .

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:09, par HUG En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Oui, il faut la réconciliation nationale mais avant il faut la justice. Ablassé détrompe toi, on va juger tous ceux qui semblent avoir endeuillé les familles avant de penser à une réconciliation et non le contraire. Loue bien Blaise compaoré comme tu le veux car tu es le seul a connaitre ce qui motive tes réactions pareilles mais sache que ton mentor est ivoiro- burkinabè et en tant que ivoiro-burkinabè on n’a pas besoin de demander l’avis d’une tiers personne pour aider son pays si ce n’est pas du populisme ou la propagande.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:18, par tcherien En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Si Blaise et ses partisans voulaient dune réconciliation il allait réagir depuis longtemps que nous sommes attaqués de toute part. pourquoi attendre maintenant pour réagir .Parce qu il se dit que nous devons être fatigues maintenant et que quant il allait nous proposer son aide on va vite fait d accepter c est très bien calculé mais plus rien n est comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:26, par Fasolibre En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Comment ce prétendu grand homme d’État a t il pu laisser notre diplomatie entre de telles mains pendant des années ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:27, par @@gog En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Ce monsieur n’a-t-il pas de femme, frères ou enfants à mème de lui donner de bons conseils pour qu’il évite de s’humilier à travers la plupart de ses sorties médiatiques ? Blaise n’est pas un exemple pour qu’il nous le conseille puisqu’il a fuit pour se soustraire de la justice à cause des nombreuses familles qu’il a endeuillées et vu qu’il a hypothéqué notre pays avec des djihadistes tueurs de nos compatriotes tous les jours que Dieu fait .Même étant hors du pays ce monstre continue de tuer ses frères maintenant par le terrorisme ou le djihadisme .Et dire qu’il a toujours des supporteurs dan le pays malgré ces crimes, je ne m’en reviens pas .Des assassinats de Henri Zongo ,de Lingani ,de Norbert Zongo ,n’en est-t-il pas suspecté ?
    Non seulement ils continuent de se repaitre des tueries , mais en plus ils travaillent à distraire notre peuple et son président élu démocratiquement !Quelle audace ? quelle outrecuidance ?
    Sous d’autres cieux ,ce O B A ,sapeur pompier arrêterait de distraire la nation. Cher WEB ,ne me censurez pas SVP !

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 10:47, par Nabiiga En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

      ...ta question est intéressante tout de même. Celui qui connaît la honte, fait tout pour l’éviter. Celui qui ne la connaît pas se comporte comme Blaise car dans sa famille, la honte n’existe pas sinon, comment peut-on comprendre qu’il puisse s’aventurer dans la situation sécuritaire de notre pays surtout que nous savons tous que c’est lui qui est à la base de ce problème ? Qu’il ait des frères et des soeurs importe vraiment peu dans la mesure où eux tous sont de la même famille où personne ne connaît la honte. Pour eux, ce que Blaise a fait est tout à fait normal. Voilà

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:28, par Le Vigilent En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    De Ablasse Ouedraogo, est-ce vous qui avez rédigé la lettre du Président Blaise Compaore au Président Rock Marc Christian Kabore ? Je pose la question parce que vous semblez en savoir beaucoup plus que ce qui est dit dans l’article que nous avons tous lu. Il est dit que Blaise Compaore a fait cas de « sa disponible et de son soutien » face à la situation sécuritaire que vit l’a pays. De là à parler de gouvernance, de réconciliation et que sais-je encore, n’est pas aller trop vite en besogne ? Tout ce que vous avez raconté en dehors du contenu que tout le monde a lu n’engage que vous et, jusqu’a preuve du contraire, nous ne saurions penser que cela fasse partie de la teneur de la lettre de Blaise Compaore. Pas parce que nous avons des doutes que Blaise Compaore puisse s’interesser a ces autres aspects de la vie nationale ; mais imaginer et essayer de nous convaincre que tels seraient les dire de l’interesse, nous nous réservons le droit de ne pas vous suivre dans vos développements dans lesquels nous voyons un peu trop de zèle.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:39, par lewang En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Moi je sens du blaguer- tuer comme aiment dire ses nouveaux concitoyens ivoriens. sinon comment comprendre la haine des partisans de Blaise contre le MPP et Rock qui se transforme meme en une haine contre tout le Burkina ? et c’est au moment ou l’espoir rennait que tu fais tes offres ! trop tard

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:41, par burkindbila En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    bonjour
    vraiment je ne comprend pas ce monsieur ablassé,
    depuis que nous vivons avec ces attaques il n’a rien dit, c’est au moment ou nous avons pris le dessus, qu’il se propose de nous aider, non merci , qu’il vienne répondre a la justice d’abord, c’est ce qui nous intéresse,
    et d’un coté moi ce qui me fait mal, c’est d’avoir pris cette nationalité ivoirienne, pour échapper a la justice.
    non, il faut avoir le courage de répondre de ses actes, c’est ça aussi être un homme.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:54, par GANDAOGO En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Oui, il faut la réconciliation nationale mais avant il faut la justice. Ablassé détrompe toi, on va juger tous ceux qui semblent avoir endeuillé les familles avant de penser à une réconciliation et non le contraire. Blaise compaoré doit payé pour tous ces crimes commis, mais sache que ton mentor est ivoiro- burkinabè et en tant que ivoiro-burkinabè on n’a pas besoin de demander l’avis d’une tiers personne pour aider son pays si ce n’est pas du populisme ou la propagande.
    justice d’abord !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 15:55, par PIONG YANG En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    J’aimerai lire la thèse de Dr Ablassé. Il a soutenu une thèse en quoi ? Et sur quel sujet ? Par ce qu’il y’a une telle incohérence dans ses position que je me demande s’il est suffisamment initié à la science de l’exact et de la logique. Je doute que Ablassé ai publié un article scientifique sincère.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 16:00, par Will En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Ablasse tu es vraiment une vomissure tu penses qu’on peut tromper encore les burkinabé Blaise était où quand les terroristes tuaient nos frères et sœurs du Nord au sud de l’est à l’ouest conformément au plan machiavélique émis par SORO.Bon Dieu qu’il nous dise le genre de soutien il va se mettre en tenue militaire et devenir un RAMBO pour aller combattre les djadhistes ou bien si son offre consiste à pactiser avec les terroristes la conclusion est simple vous êtes comptable de ce qui se passe au Burkina ...quand à Ablasse tu es l’ombre de toi même et n’existe pas au yeux des burkinabé ton intégrité à pris la clé des champs.Reconciliation Reconciliation tu ne saura être un exemple parce manque d’intégrité et de probité .Regardes moi ce chercheur d’opportunités pour se faire une place au soleil peine perdu quelqu’un d’autre mais pas toi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 16:09, par banankyo En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je pense que Ablassé n’a pas un projet de société pour ce Burkina Faso. Son parti vit spontanément en rédaction des faits des autres. Ce monsieur ne rate aucune occasion pour nous parler de RÉCONCILIATION. Au Burkina ici, qui est en conflit avec son prochain si ce n’est des personnes qui ont délibérément fuient leur pays pour se soustraire de la justice ? Dites à Ablassé, si ce le régime actuel n’était pas conciliant, le présent PROCÈS sur le putsch de 2015, n’aurait pas lieu car sous une certaine période, tous les suspects étaient sous terre.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 16:13, par Tanga En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    "" Connaissant l’homme, son patriotisme, son sens élevé de la responsabilité et son attachement à la préservation de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la cohésion sociale, cette initiative, si elle est avérée, ne nous surprend pas "" Voila des propos qui illustrent que Ablassé n’est pas normal

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 16:48, par PJ En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je pense que Ablassé est un bambin soit il n’a rien a dire soit il parle pour amuser le peuple Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 16:53, par Sawadogo En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Encore Ablasser. Il ne manque pas une seule occasion pour se faire voir. Encore lui. Homme politique qui fait une telle sortie avec des si,si. Pathétique.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 17:03, par Tengbiiga En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Cher Ablassé,

    Attends de lire toute la lettre pour te faire une opinion avant d’éncenser ton president Blaise Compaoré.

    Je ne sais pas ou il a eu son doctorat (suis même pas sûr qu’il a un doctorat) mais franchement c’est du grand n’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 17:14, par HIV En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    IL VA FALLOIR QUE LES GENS SACHENT QUE LE BURKINA FASO APPARTIENT A TOUT LE MONDE BC DOIT DEMANDER PARDON AU PEUPLE PAS RMCK

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 17:59, par Ka En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Que toutes et tous les internautes de bonne foi comprennent qu’ Ablassé Ouédraogo est sous l’effet des noix de colas qu’il consomme sans faire attention ! Je voudrai ici rendre attention à toutes et tous les intervenants que cette lettre envoyée au président Roch Kaboré par la deuxième personnalité importante de la Cote d’Ivoire n’est pas par hasard : Simplement le nouveau Ivoirien Blaise Compaoré qui se croyait à l’abri et intouchable est devenu un fardeau pour ADO a l’approche des élections dont les alliances pour gagner sont l’enjeu de cette élection. SORO errant comme un cavalier perdu, et avec un FPI fracturé qui veut sa revanche, ADO n’a plus de choix que de faire retourner le colis empoisonné a son destinateur. Mais est-ce que le premier Burkinabé et le peuple acceptera ce nouveau Ivoirien manipulateur et introverti surtout un repris de justice ?

    Avec tout ça, ADO sent que l’histoire s’accélère sur les traces de son protégé Blaise Compaoré. Car, a travers les nouvelles qui circulent sur le net, un syndicat international des victimes de la guerre au Libéria, en Sierra-Leone, en Angola, en Côte d’Ivoire et au Mali serait en formation entre les victimes des différents pays endeuillés par l’ex-dictateur Burkinabè. La plupart de ces victimes, qui jouiraient de la nationalité de pays occidentaux sont des veuves, des veufs, des orphelins, des blessés, et tiendraient à demander des comptes à celui dont le nom a été plusieurs fois cité dans les procès contre Charles Taylor, Prince Johnson et autres célèbres criminels de guerre (son nom figure aussi dans les rapports de l’ONU sur des trafics de drogue et de diamants). Certaines sphères du renseignement international le considéraient même comme le véritable cerveau d’une mafia subsaharienne qui semait la terreur dans la sous-région et qui aurait donné naissance aujourd’hui aux différents groupes terroristes qui sévissent au nord et à l’est du Burkina. Ce syndicat international des victimes dont la création est en discussion dans un pays européen compte obtenir l’extradition de ce chef de gang où qu’il soit pour répondre devant la justice internationale. Le projet serait même très avancé. Alors Monsieur Ablassé, ne prenez pas les Burkinabé et son président pour des idiots. Dites a Blaise Compaoré de passer par la justice avant de venir arrêter la merde qu’il a semer pour le Burkina que nous aimons toutes et tous.

    Répondre à ce message

    • Le 16 avril à 22:39, par Le Vigilent En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

      ADO malin bien bon !!! Ainsi donc il veut filer à Roch le colis encombrant comme Pilate qui avait référé Jusus à Herode !?? Si lui il n’extrade pas les ivoiriens ce n’est pas Roch qui le fera. Un ancien burkinabé devenu ivoirien demeure ivoirien même revenu au Burkina. Qu’il le garde chez lui au lieu de manœuvrer sournoisement pour nous créer de sérieux problèmes avec les juridictions internationale. ADO voit dans l’esu et oublie qu’au Burkina c’est béton armé qui est verre correcteur !!! Fais le élire président de la Cote d’Ivoire en 2020 pour le soustraire à la justice internationale tout comme tu l’as fait ivoirien pour le soustraire à la justice de son pays natal. La justice de Dieu est en marche et nul ne pourrait s’en soustraire.

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 18:42, par Kiemdé En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Ce monsieur est pitoyable . les mots me manquent pour le qualifier.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 19:10, par Negblanv En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je pense que ce monsieur n’aime que lui même ! Du Burkina il n’en a rien à foutre ! C’est cette génération qui a mis ce pays dans l’enfer qu’on vit. Sans valeur, ni scrupules...!

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 19:27, par Sidpassata Veritas En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    - Blaise est ivoirien et la CI n’extrade pas ses citoyens, sauf Laurent Gbagbo et son ministre de la jeunesse et l’autre jeune ivoirien qui avait tué un juif en France et dont la France réclamé et obtenu l’extradition.
    - Blaise lui-même n’a pas pris sur lui de venir se présenter à la Justice du Burkina comme l’ont fait plusieurs de ses ministres.
    - De quel droit Blaise l’ivoirien se mêle-t-il de notre débat politique Burkinabè ? Il ne voit pas que parce que Guillaume SORO est ivoirien et que pour cela les deux états ont réglé son cas diplomatiquement pour qu’il ne soit pas obligé de répondre à la Justice du Burkina ?! Eux deux-là s’étaient mélés de notre politique nationale et quand l’heure de rendre compte est arrivée, ils ont dit qu’ils sont ivoiriens. Alors qu’ils continuent de rester là-bas et de s’occuper de leur élection présidentielle de 2020, et qu’ils nous laissent la notre.
    - Mais si l’un deux veut se mêler de l’activité de l’exécutif burkinabè, il faut qu’il sache que l’institution judiciaire s’intéresse à eux. Alors, qu’ils viennent, ce n’est jamais bon pour une justiciable de tenter de ses soustraire à la justice ; c’est honteux et pas du tout glorieux.

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 22:15, par Mafoi En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Plus bête que ablassé ouédraogo,tu meurs et il ose faire croire qu’il a un doctorat.C’est volé tchurrrrrr

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 00:56, par jeunedame seret En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Laissez tonton Ablassé gérer son self-gavage chez son ami Blaiso.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 07:00, par kabra yiinga En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    j’adore faire de la Politique. c’est qui est intéressant, c’est qu’il n’y a rien de gratuit en politique et RMCK le sait. nous verrons ici son habileté politique ici. De toute évidence, c’est une ingérence puisque celui qui a envoyé et celui qui a écrit la lettre ne sont pas des burkinabé... politiquement, c’est acte à interpréter rigoureusement.
    d’un autre côté, il faut reconnaître en Blaise compaore le burkinabe un travailleur. le problème c’est son derrière et les vautours comme les ablasse, les bado, les Soumane et autre... qui gravitaient tout autour.

    kabra yiinga dit ce qu’il pense, si, la parole est libre,

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 07:51, par Positif En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Haine haine toujours la haine en tout cas la sagesse gagne toujours

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 08:37, par sheiky En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Les webmaster sont forts quand même. Néanmoins je vais essayer d’être moins profond pour que ça passe.
    J’ai eu beaucoup d’estime pour Dr Ablassé à un moment quand il était Ministre et après DGA de l’OMC si je ne me trompe. Mais je pose beaucoup de questions après son entrée en politique et comme tout est jugement, je pense que je m’étais un peu trompé sur le monsieur. Il est d’un griotisme et parfois ses propos sont la majeure partie du temps éloignés du niveau intellectuel qui devait être le sien. Mais on ne se réinvente pas.
    Notre pays a vraiment besoin de plus de consistance actuellement.
    Ne vous trompez pas. Ce que le Blaiso a fait n’est pas fortuit. Malgré ses défauts, ce serait naif de croire qu’avec son expérience il n’a pas bien calculé cette sortie. AU vu du buzz actuel, espérons que nous aurons tous la lucidité nécessaire pour avoir les bons jugements.
    Que Dieu bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 12:32, par MKouka En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Est-ce que Ablasse est toujours obligé de s’exprimer en tte circonstance surtout si c’est pour se foutre des burkinabè avec ses âneries. Il finira par se faire vomir par le peuple s’il ne se montre pas plus sage que ça. A croire que ce mr. a été un de nos ministres.. des affaires étrangères !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:06, par Vérité En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Ce n’est pas aujourd’hui que les attaques ont commencées au Burkina, pourquoi Blaise se manifeste maintenant ?
    Vous ne pensez pas que son message arrive un peu tard ?
    Chrrrrrrrrrrrrrt

    Ablassé Ouédraogo, lui il vit sur quelle planète. On se demande s’il est vraiment du côté du peuple burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:23, par Damis En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je suis très heureux de constater que beaucoup de burkinabé sont toujours pleins la clairvoyance. Je veux citer par exemple les internautes suivants : "Direct", "Sidpassata", "Veritas", "Ouvrez l’Oeil !", "Un Burkinabê", "Amadoum", "PIONG YANG", "Nabiiga", "HUG", "Nabiiga", "Fasolibre", "@@gog", "Le Vigilent", "Lewang", "Burkindbila", "GANDAOGO", "Will". …), et j’en passe.
    C’est du "Blaguer-tuer" qui se prépare ! Et nos dirigeants n’ont qu’à ouvrir l’œil et le bon !
    En effet, comme la victoire du peuple réel est au bout du tunnel, face à ces forces du mal déguisées en "terroristes", et par conséquent l’imminence dénonciation (par des preuves) de l’implication de certains caciques du régime déchu, ces gars sont sur le point chercher match nul avec nos FDS, à travers les manœuvres de ce genre.
    Sinon, en quoi M. KOUASSI apportera changement dans ce que le Burkina connaît sa fuite chez ses beaux en CI, si ce n’est re-vendre notre pays comme lui Kouassi l’avait fait depuis belle lurette ? En réalité, si le Président Rock avait accepté de vendre notre pays depuis son accession au pouvoir, les soi-disant terroristes avaient quitté le Burkina il y a longtemps et peut-être même qu’il n’y eut pas une seule attaque dans ce pays.
    Mais je reste serein quand à la clairvoyance de nos dirigeants à ne pas tomber très bas et dans leur piège, afin de parachever la victoire du peuple souverain.
    Vive le Burkina souverain !
    Vive nos FDS !
    Victoire au peuple !
    La Patrie ou la Victoire, Nous réussirons !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:34, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Decidement, Ablassé Ouedraogo, pour paraphraser les locuteurs en Argot Americain, c’est une "marchandise pourrie" et moi j’ajoute "une marchandise politiquement pourrie"

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 13:51, par Las En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Excusé moi pour le terme car je me rends compte que ce Mr d’Ablassé est en panne d’idées après l’insurrection. Il n’a jamais été un politicien crédible car il est partout et nul part. A sa place je quitterai la scène politique.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 14:16, par djebou En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je suis fiere de mes freres et soeurs qui ont su apporter la reponse qu il faut a la sortie de Ablasse. C est simplement ecoeurant cette sortie. Celui qui a gere d une main de fer le BF pendant 27 ans a CHOISI de fuir que de rendre compte de sa gestion au peuple et mieux prendre une autre nationalite propose de revenir aider. c est no comment.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 15:37, par Damis En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je suis très heureux de constater que la plupart des internautes ont compris le complot qui se trame. C’est du "Blaguer-tuer" qui se prépare !
    Nos dirigeants n’ont qu’à ouvrir l’œil et le bon !
    En effet, comme la victoire du peuple réel est au bout du tunnel, face à ces forces du mal déguisées en "terroristes", et par conséquent l’imminence dénonciation (par des preuves) de l’implication de certains caciques du régime déchu, ces gars sont sur le point chercher match nul avec nos FDS, à travers les manœuvres de ce genre.
    Sinon, en quoi M. KOUASSI apportera changement dans ce que le Burkina connaît sa fuite chez ses beaux en CI, si ce n’est re-vendre notre pays comme lui Kouassi l’avait fait depuis belle lurette ? En réalité, si le Président Rock avait accepté de vendre notre pays depuis son accession au pouvoir, les soi-disant terroristes avaient quitté le Burkina il y a longtemps et peut-être même qu’il n’y eut pas une seule attaque dans ce pays.
    Mais je reste serein quand à la clairvoyance de nos dirigeants à ne pas tomber très bas et dans leur piège, afin de parachever la victoire du peuple souverain.
    Vive le Burkina souverain !
    Vive nos FDS !
    Victoire au peuple !
    La Patrie ou la Victoire, Nous réussirons !

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 15:50, par Yirmegnan En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Blaise s’il veut se réconcilier doit demander pardon et avouer tout le tort qu’il a fait. Par exemple reconnaître avoir tue ThomSank. Et s’il mourrait de crise cardiaque, pense t il que le BURKINA ne sera jamais en Paix ?

    Ablasse lui semble un peu réveillé d’un sommeil ! On le pardonne de ses Ablasseries

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 17:51, par ben En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    L’authentification des diplômes doit commencer par le doctorat de Ablasser Ouédraogo.Il est tellement incohérent dans ses prises de position que je doute de son niveau réel.
    Même le cdp n’en fait pas autant pour Blaise Compaoré. Sacré Ablassé

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 18:45, par yambia En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Laissez ce Monsieur. Son parti politique c’est sa bouche et en plus il n’est guidé que par le "mangement"

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 08:48, par sheiky En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo

    Je m’excuse d’avance pour ceux qui se sentiront frustrés.
    Internaute "Ben", le problème est que avant avec le système de bourse et la volonté d’émergence d’une élite intellectuelle africaine, la valeur des diplômes ne valaient que par l’intelligence et la valeur de l’impétrant. Ils gagnaient tous de gros diplômes sauf si à être vraiment cancre. Surtout que la France ne faisait pas de grands efforts pour pourvoir nos pays de véritables talents. Bref, ne nous offusquons pas si certains gros diplômés ne sont pas à la hauteur.
    Quand on dit que notre pays et même la sous région à eu une génération qui s’est fourvoyée, on a là un exemple concret.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Stabilité nationale : « C’est ensemble que nous allons arriver à bon port », exalte Simon Compaoré
Dialogue politique national : Le Code électoral sera "révisé à minima" avant les élections de 2020
Etat de santé du Général Djibrill Bassolé : L’opposition requiert la diligence des plus hautes autorités
Politique : Le MPP /Gourcy se dit prêt pour 2020
Groupe parlementaire CDP : « L’Assemblée nationale a de sérieuses difficultés ».
Burkina Faso : « Dr Salifou Diallo, Le Prophète redoutable », le devoir de mémoire du journaliste Dieudonné Soubéaga
Mort de 11 personnes en garde à vue : Le CFOP exige des « sanctions exemplaires »
Burkina : Le gouvernement annonce une enquête administrative après le décès de 11 personnes placées en garde à vue
Affaire 11 décédés en garde à vue : L’UPC exige lumière et justice
Vie des partis : Le bureau du MPP/Fada N’Gourma installé
Burkina : Décès de Béatrice Bara, maire de la commune de Béguédo
Burkina Faso : La classe politique à la quête d’un « Burkina de paix et de prospérité »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés