Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Médias : Des élèves journalistes de l’ISTIC visitent Lefaso.net

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 10 avril 2019 à 14h10min
Médias : Des élèves journalistes de l’ISTIC visitent Lefaso.net

Des élèves journalistes du cycle A de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) ont rendu visite, le mercredi 10 avril 2019, aux éditions Lefaso.net. Accompagnés par leur enseignant de web journalisme, la quinzaine d’apprenants est venue découvrir comment fonctionne une rédaction web.

Lefaso.net a reçu de la visite ce mercredi 10 avril 2019. Il s’agit des élèves stagiaires en journalisme du cycle A de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC).

L’objectif de ce déplacement, selon Victorien Aymar Sawadogo, enseignant de web journalisme à l’ISTIC, c’est de permettre aux apprenants de découvrir comment fonctionne un web média comme Lefaso.net.

Ainsi, le directeur des rédactions de Lefaso.net, Mahorou Kanazoé, après avoir exprimé, au nom du directeur de publication Dr Cyriaque Paré, sa joie de les accueillir, a expliqué aux étudiants comment est organisée la maison. Pour lui, les journalistes sont programmés pour les reportages sur le terrain. Une fois là-bas, chaque journaliste doit rendre compte de son activité. Il doit d’abord écrire un flash. « C’est une brève », précise Cryspin Laoundiki, journaliste-reporter. Une fois de retour à la rédaction, le journaliste écrit son article et l’envoie au directeur de la rédaction.

Cryspin Laoundiki, journaliste-reporter

Mahorou Kanazoé a expliqué qu’il envoie le texte au correcteur pour une première lecture. Ce dernier lui retourne le texte après. Le directeur des rédactions, à son tour, vérifie que tout est correct en jetant un regard critique sur l’article, puis l’expédie au webmaster. Ce mercredi matin, c’est Pascal Yé qui est de permanence.

Il a expliqué que quand il reçoit les articles, il fait le montage et procède à la publication. Il se charge également de publier les brèves et les articles sur les différentes plateformes. Il s’agit du site www.lefaso.net, la page Facebook, Twitter, YouTube.

En fonction de la qualité, de l’exclusivité et de la richesse de l’information, des diffusions par sms sont faites également au profit des abonnés.

Pascal Yé s’occupe également de la régulation des forums, non sans difficulté. Lorsque des commentaires contiennent des injures ou des contrevérités, la modération s’impose. Cela fait des mécontents car de temps à autre, des internautes se plaignent quand leurs commentaires (même portant atteinte à l’éthique et à la déontologie) ne passent pas.

Lefaso.net est le site le plus visité au Burkina avec plus de 50 000 visiteurs par jour. Plus de 40 000 personnes sont abonnées à la newsletter. Des difficultés dans un web média, il n’en manque pas. Au regard de la particularité de ce médium, l’une des premières contraintes concerne la connexion Internet dont le coût demeure élevé et la qualité parfois incertaine.

Aujourd’hui, le monde du numérique intègre le mobile journalism. Les journalistes de Lefaso.net utilisent leurs téléphones pour les reportages. Parfois, ils ont des difficultés lors de certaines cérémonies car les services de l’Etat en particulier ne sont pas encore habitués à cet outil de travail pourtant devenu incontournable.

Christelle Paré

A la sortie des échanges, les étudiants ont jugé la rencontre très riche. Christelle Paré retient que le web journalisme présente beaucoup d’avantages. Pour elle, le travail est léger et les lecteurs ont facilement accès aux informations. Une fois de retour à l’école, ces élèves journalistes devront écrire un article sur leur visite aux éditions Lefaso.net

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
Hackathon Essitech 2019 : En bout de course, trois projets innovants élaborés
Camp d’idéation 2019 : Viima, meilleur projet d’incub@uo
Protection des données à caractère personnel : Les points focaux des administrations publiques et privées sensibilisés
Entreprenariat des jeunes : Essitech veut susciter des projets dans le domaine du numérique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés