Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le Sage donne tous ses soins à la racine. La piété filiale et lе rеsресt еnvеrs lеs suрériеurs sοnt lа rасinе dе lа vеrtu. » Confucius

Radio Taanba de Fada : 25 ans au service de la Bonne nouvelle et de l’homme

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Sana Soumaila • lundi 25 février 2019 à 18h00min
   Radio Taanba de Fada :  25 ans au service de la Bonne nouvelle et de l’homme

La doyenne des radios confessionnelles au Burkina Faso, radio Taanba de Fada N’Gourma, a fêté son jubilé d’argent le samedi 23 février 2019 sous le thème : « Radio Taanba : 25 ans au service de l’évangélisation et du développement, défis et perspectives ». La cérémonie s’est tenue à la cathédrale de la cité de Yendabili.

C’est sous le thème « Radio Taanba : 25 ans au service de l’évangélisation et du développement, défis et perspectives » que la doyenne des radios confessionnelles au Burkina a célébré son jubilé d’argent à travers une cérémonie officielle dans l’après-midi du samedi 23 février 2019, au sein de ses locaux situés dans la cour de la cathédrale de Fada N’Gourma.

Une cérémonie qui a été marquée par des interventions, des prestations d’artistes, des témoignages, des discours, des remises d’attestations aux acteurs qui ont contribué au développement de la radio et la visite des locaux. Pour finir, le parrain de la cérémonie, Mathias Tankoano, président du Conseil supérieur de la communication (CSC), a signé le livre d’or. Dans son discours, il a noté que durant ses 25 années d’existence, la radio Taanba n’a jamais reçu une lettre d’interpellation du CSC, mais plutôt des lettres de félicitations.

Intervention du Monseigneur Jean Marie Untani Compaoré.

Monseigneur Jean-Marie Untaani Compaoré, évêque de Fada N’Gourma à l’ouverture de la radio, a apprécié le parcours du média qu’il a fondé : « Nous venions presque de procéder à l’acte final de la création de la radio Taanba, il y a de cela 25 ans [novembre 1993]. On m’a demandé quel était l’impact d’une radio sur la population. Je leur ai dit qu’en 16 ans, je n’ai ouvert aucune paroisse mais j’ai ouvert une station-radio, qui est la radio Taanba. Au finish, j’ai constaté que l’ouverture de cette radio correspondait à l’ouverture d’une paroisse, c’est-à-dire que l’impact a été énorme. Nous ne pensions pas que cette radio allait jouer le rôle qu’il a joué. En ouvrant une radio, nous pensions à la proclamation de la Bonne nouvelle [évangile], mais elle a contribué au développement de l’homme ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumaila Sana
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Crise dans les médias publics : Le MPP apporte son soutien aux directions générales de la RTB et de Sidwaya
Accès et traitement de l’information sécuritaire : Le Pr Serge Théophile Balima livre son étude
Promotion et vulgarisation des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique : L’ANEREE exhorte les journalistes et communicateurs à être des ambassadeurs auprès des populations
Burkina : Le SYNATIC dénonce des « dérives répressives dans les médias publics »
Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information : Rendez-vous du 24 au 31 octobre à Ouagadougou
Journée nationale de la liberté de la presse : Le message du ministre de la Communication et des relations avec le parlement
E-commerce : Bestmade Burkina est né
Signature de protocole d’accord de coopération : L’ULB et le CNRST unis pour la recherche de l’excellence
Radio Television du Burkina : il n’y a pas eu de piratage de la chaine nationale le 14 septembre 2019 selon le conseil supérieur de communication (CSC)
Liste des entreprises de publicité déclarées auprès du CSC au titre de l’année 2019
Crise à La Poste Burkina : « Il y a des gens qui ont des agendas cachés », Oumarou Ouédraogo, secrétaire général de La Poste
4G+ Advanced de TELMOB : « La facturation est bien transparente », répond l’ONATEL à un client mécontent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés