Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Gestion durable des ressources forestières : Un projet pour assurer un environnement sain aux populations

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • dimanche 20 janvier 2019 à 15h35min
Gestion durable des ressources forestières : Un projet pour assurer un environnement sain aux populations

Le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Nestor Batio Bassiere, a officiellement lancé, ce vendredi 18 janvier 2019 dans la commune de Bobo-Dioulasso, les activités du programme d’Appui à la gestion durable des ressources forestières (AGREF). Ce programme a pour objectif de contribuer à la protection et à la valorisation durable des ressources forestières et fauniques en assurant un environnement sain aux populations.

Les problèmes liés à la gestion durable des ressources forestières au Burkina Faso demeurent un défi majeur à relever pour le gouvernement. En effet, la situation de l’environnement demeure préoccupante en dépit des multiples actions menées et des acquis enregistrés sur le plan institutionnel, législatif et opérationnel. Les menaces qui pèsent sur le devenir de notre environnement sont de plus en plus nombreuses. Au nombre de ces menaces, on peut citer entre autres, la perte annuelle de forêts, le changement climatique dont les effets sont souvent désastreux pour l’homme, la végétation et la faune.

Cette situation est aggravée par la pauvreté naturelle des sols en éléments minéraux de base et leur dégradation progressive qui fragilise davantage les conditions de vie des populations rurales. Selon le ministre Nestor Batio Bassiere, à ces préoccupations s’ajoutent les menacent sécuritaires sur les agents forestiers.

C’est ainsi que le gouvernement du Burkina Faso, avec l’appui de ses partenaires au développement, ne cesse de développer des initiatives en vue de réaliser ses missions de conservation, de préservation et de valorisation des ressources naturelles. Parmi ces initiatives visant à améliorer la gestion durable des ressources forestières figure en bonne place le projet BKF/023 « Appui à la gestion durable des ressources forestière (AGREF) ».

Ce programme a pour objectif de contribuer à la protection et à la valorisation durable des ressources forestières et fauniques en assurant un environnement sain aux populations dans une dynamique de gouvernance environnementale et de développement durable. Selon le ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, cette politique s’inscrit dans les axes 2 « développer le capital humain » et 3 du Plan national de développement économique et social (PNDES), « dynamiser les secteurs porteurs pour l’économie et les emplois ».

Le nouveau programme AGREF prévu pour durer de 2018 à 2021 est entièrement financé par la Coopération luxembourgeoise à hauteur de 11 milliards de F CFA. Le programme est structuré en quatre grandes composantes. « Nous avons la composante 1 dénommée ‘Gestion durable des ressources forestières et fauniques’ dont l’objectif général est de générer durablement les ressources forestières et fauniques pour un montant total de 4 milliards 361 millions de F CFA. La composante 2 est intitulée ‘Gouvernance environnementale et développement durable’. Son objectif est d’améliorer la gouvernance environnementale en vu d’un développement durable pour un cout total de 341 millions 500 milles FCFA. La composante 3 intitulée ‘Economie verte et changement climatique dont l’objectif est d’assurer la transition du Burkina Faso vers une économie verte inclusive pour un cout total de 1 milliard 926 millions de Francs CFA. Enfin la composante 4, ‘Pilotage et soutien’, dont l’objectif est d’améliorer l’efficience et l’efficacité des interventions de mon département pour un montant total de 3 milliards 208 millions 448 milles FCFA », a indiqué le ministre Bassiere.

Au nombre des résultats majeurs attendus du projet, on peut noter la réalisation de quatorze nouveaux plans de gestion des chantiers d’aménagement qui va permettre de réduire la coupe abusive du bois. La création et la protection de 115 espaces de conservation au profit des collectivités territoriales. En outre, quinze postes forestiers et 30 postes de contrôle seront construits et équipés. Le programme est concentré dans trois régions prioritaires à savoir les Hauts-Bassins, le Centre-Ouest et l’Est du Burkina Faso.

Au cours de cette cérémonie, dix véhicules ont été remis au ministère en charge de l’Environnement. Ces engins permettent d’accompagner l’administration dans la mise en œuvre du projet. Selon le chargé d’affaires de l’ambassade de Luxembourg au Burkina Faso, Max Lamesch, cela fait 20 ans que le Burkina Faso travaille avec le Luxembourg, notamment dans le domaine de la gestion durable des ressources forestières, dans le but de protéger les forêts et faciliter l’exploitation durable des ressources naturelles. « Nous avons commencé en 2002 et en termes d’investissements depuis 2002, nous avons investi environ 20 milliards de francs CFA dans le secteur de la gestion durable des ressources forestières », a-t-il indiqué.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée de l’arbre : La ministre de la Santé reboise au Centre médical de Saaba
Complexe Pô-Nazinga-Sissili : La biodiversité en danger
Environnement : Voici pourquoi vous devez planter des arbres
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Zoom sur l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel
Journée nationale de l’arbre : Le premier prix national remis à la commune de Bissiga
Projet « Pépinière urbaine » de Ougadougou : Une approche inclusive et participative du développement
Nuit de l’arbre : Les lauréats du concours dévoilés au public
« Arbre et éducation pour une économie verte » : La problématique au cœur d’un panel
Foire de l’arbre à Tenkodogo : Trois jours pour faire des affaires
Première édition de la Journée nationale de l’arbre : Un cross populaire pour démarrer les activités
Consommation : La mairie de Ouagadougou accuse le service traiteur aérien SERVAIR d’avoir déversé de la viande avariée
Prévision météorologique : De qui est la fausse alerte du lundi 5 août 2019 ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés