Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Assurances : Yelen Assurance, la nouvelle compagnie qui veut ratisser large

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • dimanche 14 octobre 2018 à 10h17min
Assurances : Yelen Assurance, la nouvelle compagnie qui veut ratisser large

Le marché de l’assurance au Burkina Faso a enregistré l’arrivée d’une nouvelle compagnie. C’est l’annonce faite aux journalistes, ce vendredi 12 octobre 2018, par les géniteurs de Yelen Assurance, au cours d’un point de presse. Yelen Assurance est une microassurance caractérisée par une nouvelle approche pour intégrer les personnes déchues des systèmes formels de protection.

97% de la population du Burkina ne dispose pas d’assurance. Aussi, 80% de la population active est essentiellement agricole et sujette aux aléas climatiques. Forte de ce constant, Yelen Assurance veut apporter des solutions pour minimiser les risques dans le domaine agricole et, par ricochet, donner la possibilité à tous de s’assurer.

Yelen Assurance est une entreprise innovante dont le credo est la solidarité, l’équité et l’accessibilité. Pour le premier responsable de l’entreprise, Joël Bamogo, « Yelen Assurance est une micro-assurance qui veut mettre sur le marché des produits très abordables pour les populations ». A l’en croire, à partir de 1 000 francs CFA par mois, tout le monde peut souscrire, à travers des procédures simples. La nouvelle société dispose de plusieurs points de vente et d’une application mobile téléchargeable sur Play store.

Joel Bamogo prémier responsable de yelen assurance

Cette micro-assurance dispose d’une gamme variée de produits comme l’assurance hospitalisation, l’assurance agricole, l’assurance prévoyance et l’assurance emprunt, pour répondre aux besoins réels des populations. Selon Joël Bamogo, la particularité de Yelen assurance est de pouvoir intéresser un segment de la population qui n’a jamais été adressé par les produits classiques d’assurance, à travers des produits comme l’assurance agricole.

L’assurance agricole permet de dédommager l’agriculteur ayant souscrit à Yelen assurance et qui connaît des problèmes de rendements dus à une sécheresse dans la région ou à une mauvaise pluviométrie.

photo de famille

Yelen assurance vient donc avec un service adapté pour répondre aux besoins de la population. Pour l’assurance hospitalisation par exemple, pour 1 000 F CFA de prime que vous payez par mois, vous avez 10 000 F CFA par jour d’hospitalisation que Yelen assurance va couvrir. La politique de Yelen assurance est axée sur l’inclusion financière, c’est-à-dire que l’entreprise va proposer des produits et des services accessibles aux couches vulnérables de la population.

Yelen Assurance compte à ce jour 50 points de vente. Elle poursuivra le maillage du territoire national dans les jours à venir, pour atteindre son objectif qui est de 500 points de vente en six prochains mois et de 1 000 points de vente en une année. Yelen assurance veut créer un filet de sécurité pour accompagner le développement socio-économique des populations.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 octobre 2018 à 11:02, par Ka En réponse à : Assurances : Yelen Assurance, la nouvelle compagnie qui veut ratisser large

    Les assureurs et les avocats de notre pays sont des jumeaux et jumelles. Des suceurs de sang frais a ruiner des clients ou des assurés pour s’enrichir : les avocats qui ne disent pas le droit, et les assureurs qui ne respectent pas honnêtement leurs engagements larges. Alors messieurs les assureurs soyez honnêtes avec les pauvres agriculteurs : Et je demande à mon ami et promo Kôrô yamyélé d’être leur porte-parole et conseiller auprès des assureurs véreux et escrocs. L’exemple que je vais vous donner vient d’un assureur qui a dit à un éleveur par son avocat dont ses moutons ont étés volés, ‘’’vous n’aviez pas été prudent avec les voleurs, et vous aviez une clôture pas adéquate :’’’ Comme on vous dira un jour que vous n’êtes pas couvert pour les soins maladie car vous ne faites pas attention en côtoyant les animaux, ou si votre champ est traverser par des éléphants, on vous dira que votre champ n’est pas bien clôturé. Alors agriculteurs assurez-vous avec des conditions très claires que mon ami Kôrô vous donnera.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : Les femmes du Centre-Nord cherchent des stratégies de résilience
Pagne 8 mars 2020 : Quand l’ancien motif rivalise avec le nouveau
Burkina : Application de l’IUTS sur les primes et indemnités des agents publics à compter de février 2020
Burkina : Les locaux du centre de Laye pour mineurs saccagés après la mort d’une adolescente
Péages : Les travailleurs en grève à partir du 27 février 2020
Route Manga-Zabré : Un retard négocié, la fin des travaux d’ici aout 2020
Nord du Burkina Faso : Des jeunes outillés pour entreprendre et réussir
Développement de la commune de Kongoussi : Ouseini Ouermi consulte les populations locales
Echanges civilo-militaires : Le projet « Améliorer la collaboration entre les FDS et les communautés de Liptako Gourma » lancé
Bolloré transport & Logistics expose son savoir-faire au salon international sur le coton et le textile
Initiative « Faisons un geste » : Plus de 23 millions de F CFA collectés au profit des déplacés internes
Burkina Faso : Un pays en panne de leaders ?
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés