Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Médias : Le Conseil supérieur de la communication rend visite au Faso.net

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • mercredi 10 octobre 2018 à 22h40min
Médias : Le Conseil supérieur de la communication rend visite au Faso.net

Une délégation du Conseil supérieur de la communication (CSC), conduite par son vice-président Aziz Bamogo, a rendu une visite de courtoisie au journal en ligne Lefaso.net, ce mercredi 10 octobre 2018. La délégation était porteuse d’un message de félicitations et d’encouragements au pionnier de la presse en ligne au Burkina Faso, de la part du président de l’institution, Mathias Tankoano.

Félicitations et encouragements, c’est le message dont était porteuse, ce mercredi matin, la délégation du CSC à l’endroit du journal Lefaso.net. Conduite par son vice-président, Aziz Bamogo, la délégation est venue s’enquérir des conditions de travail dans ce média.

Aziz Bamogo a laissé entendre que les encouragements et félicitations résultent du bon travail effectué par le journal. Cela est visible, selon lui, de par le monde. Il a souhaité que le doyen de la presse en ligne au Burkina soit une vitrine pour les jeunes générations.

En plus de cela, le CSC espère renforcer la liberté de la presse au Burkina Faso. Dans la même veine, il souhaite que les droits des citoyens soient préservés. En ce sens, le CSC veut construire une relation de partenariat avec les médias. Il s’agit de voir dans quelles conditions on peut empêcher qu’il y ait des dérives. C’est de faire en sorte de pouvoir les prévenir.

Le directeur de publication et fondateur de Lefaso.net s’est dit honoré par la visite des responsables de l’institution de régulation des médias. Dr Cyriaque Paré dit partager les préoccupations de l’institution de régulation des médias au Burkina. Il a estimé que le CSC et les médias sont des partenaires privilégiés, obliges. Par conséquent, il ne ménagera aucun effort pour accompagner l’institution dans sa mission, même si des frictions ne manqueront pas parfois dans cette collaboration.

Les médias en ligne sont confrontés à deux obligations majeures. D’une part, le métier exige le respect des droits des citoyens à la parole. D’autre part, la profession est tenue de veiller au respect des droits de ces mêmes citoyens. Tout en comprenant la délicatesse de la mission du CSC, Dr Paré invite l’institution à s’investir dans l’éducation des citoyens aux médias.

La délégation du CSC est repartie satisfaite des échanges et surtout avec une invitation à la cérémonie de célébration des 15 ans de Lefaso.net, prévue pour le 27 octobre 2018.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds d’appui à la presse privée : La date de clôture de dépôt des dossiers de candidature à l’appel à projet de financement des projets structurants est reportée au 20 septembre 2019
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
Hackathon Essitech 2019 : En bout de course, trois projets innovants élaborés
Camp d’idéation 2019 : Viima, meilleur projet d’incub@uo
Protection des données à caractère personnel : Les points focaux des administrations publiques et privées sensibilisés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés