Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Promotion des droits à l’eau et à l’assainissement : Le SPONG, interface d’une société civile crédible

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mission Faseau • LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mardi 28 août 2018 à 19h43min
Promotion des droits à l’eau et à l’assainissement : Le SPONG, interface d’une société civile crédible

Interlocuteur-clé de l’Etat burkinabè en matière de politiques publiques, le Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales (SPONG) est engagé dans la protection et la promotion des droits humains en matière d’eau et d’assainissement. Membre du Comité de pilotage de la Mission Faseau, il joue le rôle crucial d’Assistant technique chargé à la formation des acteurs dans les communes de Dédougou et Nouna.

Créé en 1974 dans le contexte de la grande sécheresse qui a frappé le Sahel au lendemain des indépendances, le SPONG est un espace de concertation et de dialogue qui regroupe plus de 200 ONG (Organisations non-gouvernementales) et associations de développement nationales et internationales ; des fondations, centres de recherche et de formation, mouvements de jeunes et réseaux thématiques. Il participe à la définition des politiques publiques en faveur des communautés et ses membres interviennent dans plusieurs domaines dont l’éducation, la santé, l’agriculture, l’environnement, l’eau et l’assainissement, etc.

Aller au-delà des mots

Sylvestre Tiemtoré, Cordonnateur du SPONG lors d’une formation

Le SPONG a beaucoup milité pour l’inscription du droit à l’eau et à l’assainissement dans la Constitution burkinabè (la Constitution de la 5e République en gestation). Et dans le cadre de la mission Faseau, il a l’opportunité de travailler davantage pour que ce droit ne soit pas un vain mot. De ce fait, il pilote le processus de renforcement des capacités des parties prenantes, notamment des débiteurs d’obligation et des bénéficiaires, sur l’approche fondée sur les droits humains liés à l’eau et à l’assainissement.

Mise en place prochaine de 30 comités de contrôle citoyen

En partenariat avec l’association Salaki, le SPONG met en œuvre un micro-projet dénommé « Émergence d’un contrôle et d’une veille citoyenne dans les communes de Dédougou et de Nouna ». Objectif : mettre en place des comités de contrôle citoyen qui seront constitués de quinze Organisations de la société civile (OSC) par commune, parmi lesquelles il y aura des Comités locaux de l’eau (CLE), des Associations des usagers de l’eau (AUE), des associations qui travaillent sur les questions de droits humains, etc.

Roukiattou Ouédraogo, Chargée de communication et de plaidoyer du SPONG

Selon Mme Roukiattou Ouédraogo, chargée de communication et de plaidoyer du SPONG et responsable du micro-projet, les comités de contrôle citoyen seront formés à des techniques de plaidoyer, de contrôle citoyen et vont bénéficier de soutien pour identifier les défis au sein des communautés et entrer en dialogue avec les autorités compétentes pour la recherche de solutions alternatives.

Pour l’instant, le SPONG est très avancé dans la phase d’identification des membres des comités. Après cette étape, il entamera la première formation des acteurs aux techniques de contrôle citoyen et de veille communautaire avant de procéder à l’installation officielle du comité de Dédougou puis celui de Nouna.

En rappel, la mission Faseau n’est pas esseulée. Elle bénéficie d’un soutien financier de 962 825 081 F CFA (sur un total de 982 474 573 F CFA) de la Coopération danoise à travers le Fonds DANIDA d’appui aux OSC dont OXFAM est le gestionnaire principal de la composante Promotion des droits humains à l’eau et à l’assainissement.


Herman Frédéric Bassolé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Eau et assainissement : Un défi stratégique à relever, selon Arnauld Adjagodo, coordonnateur de la Mission Faseau
Soukuy (Mouhoun) : L’eau potable est rare, les latrines aussi
Village de Kari (Mouhoun) : Les populations manquent d’eau potable
Burkina : Le SPONG et des OSC du consortium Fas’Eau interpellent le gouvernement sur les mécanismes de redevabilité de l’ODD 6
Colloque international sur l’assainissement : Le Burkina et ses pairs prennent des engagements pour améliorer le cadre de vie des populations
Promotion des droits à l’eau et à l’assainissement : Le SPONG, interface d’une société civile crédible
Ouvrages d’assainissement en milieu scolaire : Le CG2E veut faciliter l’accès des jeunes filles
Droits à l’eau et à l’assainissement : La Ligue des consommateurs veut créer une plateforme numérique de plaintes
Promotion des droits à l’eau et à l’assainissement : Les femmes juristes du Burkina en ordre de bataille
Droit à l’eau et à l’assainissement : le MBDHP veut élaborer un guide
Mission Fas’eau : Bientôt un « kiosque à eau » pour la promotion des droits à l’eau et à l’assainissement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés