Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Moussa DIALLO • mardi 22 mai 2018 à 23h36min
Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

Dans le cadre des conférences de presse hebdomadaires du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), c’est le groupe municipal de l’opposition de Ouagadougou qui était au présidium ce 22 mai 2018. Objectif : faire part de son analyse de la gestion de la commune de Ouagadougou et de la situation qui prévaut à l’arrondissement n°3 de ladite ville. Les conférenciers n’étaient pas du tout tendres avec le bourgmestre Armand Béouindé, le qualifiant de « faucon solitaire » constituant « un frein à la décentralisation et au développement local ».

55 milliards de francs CFA, c’est le budget 2018 de la commune de Ouagadougou. Mais, six mois après l’adoption de ce budget, les arrondissements sont incapables d’assurer leurs dépenses d’investissements. La faute au maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, qui « a gelé ces dépenses dans les douze arrondissements », à en croire le groupe municipal de l’opposition. Gabegie dans l’organisation des fêtes de fins d’année précédentes (113 millions en 2016, bilan toujours attendu pour 2017), plan de développement de la commune rédigé sans consultation des maires d’arrondissements, mauvaise gestion dans le ramassage des ordures, organisation d’activités sans informer encore moins impliquer les maires d’arrondissements… Tout en regrettant cette « attitude de faucon solitaire », l’opposition municipale soutient que « la haine de l’adversaire a toujours aveuglé Béouindé, si bien qu’il oublie que dans tous les arrondissements vivent des Burkinabè de tous bords politiques ».

Selon Jean-Léonard Bouda, président du groupe municipal UPC (Union pour le progrès et le changement), par ailleurs principal animateur de la conférence de presse, des toilettes de Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) et d’écoles et des salles de classes sont en train de pourrir du fait de ce gel des budgets des arrondissements. Pendant ce temps, soutiennent-ils, le maire Béouindé a réussi à contourner la Cellule technique interministériel dans les procédures de passation des marchés. « Le 7 février 2018, un vote mécanique a permis au maire de Ouagadougou de contourner la Cellule technique interministériel qui est chargée de contrôler les délibérations à caractère budgétaire du conseil municipal. Le maire obtient ainsi le droit de signer des approbations de marchés à hauteur d’un milliard de francs CFA au lieu de 100 millions auparavant, de donner des marchés de gré à gré à hauteur de 500 millions au lieu de 100 millions auparavant et de donner des marchés de consultations restreintes à hauteur de 500 millions au lieu de 50 millions auparavant », explique Jean-Léonard Bouda.

De la crise à l’arrondissement n°3

Cela fait plus d’une année que l’arrondissement n°3 est secoué par une crise suite au dépôt d’une motion de défiance du maire dudit arrondissement, Raïnatou Sawadogo. Depuis lors, 16 conseillers sur les 28 ne siègent plus, empêchant de fait l’adoption du budget de l’arrondissement pour faute de quorum. Ainsi, jusque-là, la mairie de l’arrondissement n°3 ne dispose pas de fonds pour son fonctionnement. Pourtant, en pareille circonstance, le décret du 15 mai portant régime financier et comptable des collectivités devait permettre de résoudre la question.
En effet, ce décret stipule en son article 19 que « lorsque le budget de la collectivité territoriale n’a pas été approuvée avant le début de l’année financière, les recettes ordinaires et les dépenses obligatoires s’exécutent sur la base des prévisions budgétaires de l’année précédente en tenant compte, le cas échéant, des augmentations ou diminutions résultant des mesures légales ou réglementaires s’imposant à la collectivité et des délibérations régulièrement prises par elle au cours de l’exercice précédent.

Le président du conseil de la collectivité engage, liquide et mandate les dépenses de la section de fonctionnement dans la limite de celles inscrites au budget de l’année précédente… ». La non-application de cette disposition juridique finit de convaincre le groupe municipal UPC que « la tentative de déstabilisation du conseil municipal de l’arrondissement n°3 est l’œuvre de personnes haut-placées. Nous n’en doutons point à la lumière du développement de cette crise ».

Ils ne siègent plus depuis un an, mais continuent de percevoir des indemnités

Et c’est donc le maire de l’arrondissement Raïnatou Sawadogo qui, confie-t-on, paye de sa propre poche pour certaines dépenses de fonctionnement de la mairie. Pendant ce temps, bien que ne siégeant pas et n’accomplissant plus leurs obligations depuis plus d’une année, les deux adjoints au maire (qui font partie des frondeurs) continuent de percevoir leurs indemnités en tant qu’adjoints au maire. Raïnatou Sawadogo et ses camarades appellent donc l’application de 253 du code des collectivités territoriales qui stipule : « Tout conseiller qui s’absente des sessions du conseil municipal de façon continue durant une année est considérée comme démissionnaire sauf cas d’invalidité temporaire dûment établi.

Le constat est établi par l’autorité de tutelle rapprochée au regard des états de présence du secrétariat des sessions du conseil ». Si non, la situation actuelle ressemble à une tentative d’asphyxie financière de l’arrondissement pour obtenir le départ du maire Raïnatou Sawadogo, selon les conférenciers du jour.
« Après avoir échoué à faire tomber le maire de l’arrondissement n°3, on veut passer à une autre étape qui est d’asphyxier financièrement l’arrondissement et retourner les services déconcentrés et la population contre le conseil municipal. Mais, là aussi, ça ne passera pas », a souligné Jean-Léonard Bouda.

Des plaintes du maire Béouindé contre des maires d’opposition

Aussi, apprend-t-on des conférenciers, pour être allé soutenir le maire de l’arrondissement 3 dans la célébration de mariage, des maires d’arrondissement sont poursuivis en justice. En effet, « Armand Béouindé a déposé une plainte contre les maires d’opposition et leurs adjoints pour avoir aidé le maire de l’arrondissement n°3 à célébrer des mariages. Il n’y a aucune loi qui interdit à un officier d’état civil élu de Ouagadougou de célébrer un mariage sur le territoire communal de Ouagadougou », a déclaré le principal animateur de la conférence de presse.

Estimant que « le maire Béouindé est un frein à la décentralisation et au développement local », l’opposition dit prendre à témoin l’opinion publique sur ces dérives du maire Béouindé en matière de gouvernance locale. Aussi interpelle-t-elle le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation « sur les agissements du maire de Ouagadougou qui abuse de ses pouvoirs pour nuire aux adversaires politiques que nous sommes ».

Moussa Diallo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 mai 2018 à 05:55, par Sidnaba En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Désolé mais cette opposion municipale n’a pas le niveau politique. Seul refrain de sa politique à la mairie de la commune de Ouagadougou, coût exhorbitant des fêtes de fin d’année, etc. Aucun sondage auprès des populations pour savoir leur satisfaction. En fin d’année toutes les mairies du monde contribuent grandement aux réjouissances populaires pour passer à la nouvelle année. Selon ces conseillers municipaux de l’opposition, il faut faire une ville morte le 31 décembre ou Quoi ? C’est vraiment piteux comme raisonnement. Du reste, cette opposition ne parle aucument de sa contribution financière et matérielle au développement des communes. Chacun s’est fait élire pour brouter nos maigres ressources et vendre des parcelles pour s’enrichir. Quand on se fait élire conseiller municipal on doit être capable de mobiliser des ressources financières et materielles au profit de sa commune et non compter sur les fonds publics pour s’enrichir. A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 08:38, par Wadal En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Si réellement ce qui est dénoncé ici s’avère vrai, il appartient au mpp qui a des boulets aux pieds (système cdp) de s’en défaire sinon le parti ne fait pas mieux que son ancien mentor. Pourquoi le maire central se comporte comme un despote ? Les textes sont là et on ne veut pas les appliquer qu’Est-ce que cela veut signifier ? Le Burkina a du chemin à faire. Maire d’arrondissement 3, prenez l’exemple de la mairie de Dori et fonctionnez comme il se doit. De toutes les façons, le parti au pouvoir n’a toujours pas compris que les mêmes causes produisent les mêmes effets et qu’une seule hirondelle ne fait pas ou n’annonce pas le printemps. A bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 09:23, par Nostradamus En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    bonjour

    il fallait s’y attendre. quand on ne connait pas l’homme il faut pas le voter. demandez sitôt un bilan à mi parcours c’est votre droit le plus absolu. suivez mon regard vers le pays des gorguis....................actuellement le maire en condamnation. restez les bras croisés. parlez seulement et n’agissez pas, posez donc des actes au lieu des grands discours

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 09:56, par HORUDIAOM En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Si tout ce qui est relaté est avéré, cela veut dire que Armand Béouindé n’a plus sa place à la mairie. Comment peut-on gérer un service public comme son verger ? Sur le terrain, on a aussi constaté que rien ne bouge. Aucun d’esprit d’initiative, aucun projet de développement et pourtant les quartiers phériphériques de Ouagadougou manquent cruellement des services sociaux de base. Certains quartiers sont inaccessible en saison hivernale faute de route. Je conseille à Armand Béouindé d’aller demander au moins des conseils à Simon qui a fait un excellent travail à la mairie de Ouagadougou. Incompétence et gourmandise quand tu nous tiens.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 10:36, par le citoyen En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Dommage pour cette opposition politique. Les bilans de gestion qui se font pas dans la rue, c’est ça l’opposition, toujours en train de se plaindre au lieu de contribuer directement à la gestion.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 10:58, par Jerkilo En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Raïnatou Sawadogo et ses camarades appellent donc l’application de 253 du code des collectivités territoriales qui stipule : « Tout conseiller qui s’absente des sessions du conseil municipal de façon continue durant une année est considérée comme démissionnaire sauf cas d’invalidité temporaire dûment établi".
    Comment le conseil municipal de l’arrondissement n°3 peut se réunir sans quorum et prendre des décisions valides ? Que les règlements ou textes juridiques soient appliqués ou que l’affaire soit portée en justice comme à Saponé, afin que le CM de cet arrondissement puisse fonctionner et que la population ne soit pas prise en otage dans ce conflit politique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 10:59, par Pierre En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Venez nettoyer la maison du peuple au lieu de fatiguer les balayeuses à enlever la poussière sur les grands boulevards qui ne sert pas à grand chose. Venez supprimer tous les gendarmes couchés inutiles dans tous les 6 mètres de Ouagadougou. L’opposition n’a qu’à faire comme au Rwanda et faire une journée de travaux communs dans la ville pour assainir le dernier samedi de chaque mois. Là, on vous prendra au sérieux au lieu de bavarder derrière un micro ! Chiche, faites le ce samedi 26 mai !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 11:24, par CAL En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Depuis le temps qu’on parle du maire centrale et toujours pas de changement . Si tout ce qu’on dit est vrai ,c’est vraiment dommage . IL faudra savoir quel est vraiment le niveau intellectuel du maire, car ça peut jouer sur sa compréhension des choses . Sans mentir les études aident à mieux cerner . Prenons le cas de Abdoul service seulement .
    nous pensons que la mairie centrale doit être gérer par quelque qui a un bon niveau intellectuel . Mr SINON a réussi sa gestion car il était intellectuellement posé .

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 11:31, par YAAM SOBA En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Nous qui croyons qu’après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre, plus rien ne sera comme avant. mais avec les pratiques du MPP tout est pire qu’avant. le maire cenntral BEOUINDE se comporte de manière partisane et fait de la discrimination envers les mairies gérées par l’opposition, tout en oubliant l’intérêt général. A quoi ça sert de mettre des batons dans les roues de ceux qui veulent améliorer les conditions de vies des citoyens ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 11:44, par Juste Juste En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Très bonne démarche de l’opposition.C’est très visible ce que fait le MPP. Parce que c’est une femme, des conseillers sans scrupule, se lèvent pour mettre en œuvre des plans absurdes.Ce qui est révoltant c’est les conseillers de l’UPC frondeurs.Des analphabètes qui ne comprennent rien à la politique et qui ont vu l’argent et sont devenus bêtes.C’est la fin de votre politique au 3.Que l’opposition maintiennent le cap car l’heure de la vérité va sonner ! A bas l"es manoeuvres de destabilisation !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 11:47, par Pazemba En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    bien dit mes chers, le CFOP c’est un groupe d’intéllos qui savent ce qu’ils font. j’ai apprécié l’opposition et c’est un avertissement pour les autres maires de travailler pour la population et non pour leur poches plus rien ne sera comme avant on vous tient a l’œil. Si toi ignorant tu pense qu’une motion peut être déposer sans preuves et arriver à ses fins, tu a mordu le sol.
    je t’invite à te préparer pour 2020 et travaille a présent pour mérité ta place au sein de ton arrondissement si non 2025 pour couronné. Vive madame le maire Rainatou !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 12:23, par Bienvu En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Chères opposants, SVP ! Aidez-nous, dites au Maire de voir le cas de la divagation des animaux. Certains chiens qui sont couchés devant leurs portes et pourchassent les passants. Tu passes à moto ou à vélo, ils te chassent jusqu’à tu d’essouffle. Souvent tes chaussures tombent dans la course. Les enfants qui passent pour aller à l’école courent à certains endroits, le plus grand risque. Un jour mon enfant est venu sans chaussure, ni sa gourde à la maison. On en a marre. N’en parlons pas des chèvres et les moutons qui broutent out ce qu’on plante comme arbre devant nos portes. Aidez-nous à lui faire entendre le cris de nos voix. Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 13:22, par LOS En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Je suis d’accord avec l’internaute 12. Il faut mettre fin à la divagation des chiens ou coucher devant les portails des domiciles. Et aller plus loin en demandant aux propriétaires de chiens de les garder enchainer à la maison aux heures de visite. C’est cela aussi le civisme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 14:15, par Raogo En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Depuis que BEOUINDE est devenu le maire central, Ouagadougou qui était jadis cité parmi les villes les plus propres du continent, est passée à la 7ème place des villes les plus sales. BEOUINDE ferait mieux de travailler au lieu de vouloir destabiliser les mairies administrées par l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2018 à 14:18, par CP1 BIIGA En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Dire que les gens n’aime pas quand c’est une femme qui est au devant. Mme le Ministre de la promotion de la femme faite quelque chose.Une jeune femme prete pour poser sa pierre sur l’edifice. NOUS jeune generation nous demandons la vielle generation de quitter avec leur maniere de construire.Construisont ensemble main dans la main notre commune.Courage a mme le maire meme si je ne suis pas de l’oposition.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2018 à 11:24, par Kafando En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    Le Maire ci, le Maire ça, patati et patata....Franchement quand on lis la haine qui s’étale dans vos délations...quand on sent cette jalousie monter, on le sait très bien qu’il s’agit d’acte de revanchards, avec pour objectif de déstabiliser.... les assoiffés du pouvoir capables de pactiser avec le diable pour arriver au pouvoir...finissez déjà de vous faire absorber puis digérer par le CDP, partie qui sera bientôt laminé par le peuple et on en reparle...
    Les masques tomberont soon....

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai 2018 à 17:38, par vérité En réponse à : Commune de Ouagadougou : L’opposition dénonce la gestion du maire Armand Béouindé

    C’était prévisible dès de le début du mandant de ce maire qu’il n’était pas capable pour gérer cette mairie ; souvenez vous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés