Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

25e Journée mondiale de la liberté de la presse : L’AJB/Est préoccupée par les conflits communautaires

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • vendredi 4 mai 2018 à 12h00min
25e Journée mondiale de la liberté de la presse : L’AJB/Est préoccupée par les conflits communautaires

La section de l’Est de l’Association des journalistes du Burkina a commémoré le jeudi 3 mai 2018 à Fada N’Gourma, la journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion, le thème « Prévention et gestion des conflits communautaires liés au foncier et à l’exploitation des ressources naturelles : le rôle des médias et des autres acteurs » a été retenu.

C’est sous le co-patronage du gouverneur de la région de l’Est et du président du conseil régional de l’Est et le parrainage du président de la délégation consulaire régionale du commerce et d’industrie de l’Est, que la section de l’Est de l’Association des journalistes du Burkina (AJB/EST) a célébré le jeudi 3 mai 2018 à Fada N’Gourma, la 25e journée mondiale de la liberté de presse.

Pour la commémoration de cette journée, une conférence publique a été animée par des panelistes, autour du thème : « Prévention et gestion des conflits communautaires liés au foncier et à l’exploitation des ressources naturelles : le rôle des médias et des autres acteurs ». Cette conférence publique a ainsi été ponctuée de trois communications et a réuni les hommes et femmes de médias exerçant dans la ville, des Organisations de la société civile, etc. Les communications ont porté sur les facteurs d’exacerbation des conflits à l’Est, le rôle des médias dans la prévention et la gestion des conflits et enfin, les mécanismes locaux de régulation des conflits à l’Est.

Pour l’AJB/Est, le choix de ce thème se justifie par l’actualité dans la région au regard des potentialités et des risques « plus que apparents » de confrontation qui caractérisent la course vers les ressources de toute nature. Ainsi, les perpétuelles crises communautaires que connait la région ne permettent pas une exploitation efficiente de ces potentialités. Selon les statistiques de 2012 à 2013 (archives du gouvernorat de l’Est), la région a connu 95 cas de conflits de tous genres, dont 83 liés au foncier. Il s’agit entre autres des conflits entre agriculteurs et éleveurs qui viennent en tête avec un taux de 74,51% et des conflits autour de l’exploitation des ressources naturelles (11,76%), selon un état des lieux établi par la direction régionale des droits humains et de la promotion civique de l’Est.

Ces multiples crises ont contribué à freiner d’une manière ou d’une autre le développement socio-économique de la région. C’est donc pourquoi il faut une bonne stratégie de prévention et de gestion de ces conflits dits communautaires récurrents. Les médias, interface entre les populations et les autorités, doivent pouvoir jouer un rôle prépondérant dans cette stratégie de prévention et de gestion, a déclaré Charles Naaba, le secrétaire général de l’AJB/EST dans sa déclaration liminaire.

Le colonel Ousmane Traoré, gouverneur de la région de l’Est, patron de la cérémonie, a félicité l’Association des journalistes du Burkina, section de l’Est pour l’initiative et a salué l’engagement de tous les journalistes de la région et des autres régions qui, au quotidien, sont engagés aux côtés de tous les acteurs de développement dans la recherche de la cohésion, de la paix et de l’information juste et vraie afin de permettre aux communautés de vivre ensemble.

Soumaila Sana
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds d’appui à la presse privée : La date de clôture de dépôt des dossiers de candidature à l’appel à projet de financement des projets structurants est reportée au 20 septembre 2019
Académie de création et d’éveil scientifique : Une vingtaine d’enfants au contact de la technologie
Régulation des communications électroniques et des postes : L’ARCEP outille des hommes de médias à Bobo-Dioulasso
ISCOM – ESSITECH INTERNATIONAL : Mise en place d’un cadre de collaboration qui s’annonce fructueuse
Burkina Golden Blog Awards : La 2e édition placée sous le thème de la consolidation de la paix
Les métiers de la communication digitale : Création publicitaire numérique
TAC : Médias publics burkinabè et ivoiriens scellent des pactes de coopération
Système d’information géographique : L’Institut supérieur des sciences de la population renforce les capacités de 20 spécialistes
Bonne gouvernance au Burkina : L’Association des journalistes du Burkina interroge la qualité des infrastructures
Hackathon Essitech 2019 : En bout de course, trois projets innovants élaborés
Camp d’idéation 2019 : Viima, meilleur projet d’incub@uo
Protection des données à caractère personnel : Les points focaux des administrations publiques et privées sensibilisés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés