Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les idées ont une durée de vie courte. Vous devez agir avant qu’elles n’expirent.» John C. Maxwell

Enlèvement de Issouf Souabo à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mercredi 18 avril 2018 à 18h09min
Enlèvement de Issouf Souabo à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

Ceci est un communiqué de l’Union pour le progrès et le changement (UPC).

Dans la soirée du jeudi 12 avril 2018, une élève a été tuée et un enseignant enlevé dans l’attaque de l’école de Bouro, dans la commune de Nassoumbou, par des individus non identifiés.

Cette énième attaque du monde de l’éducation vise à décourager les braves enseignants qui travaillent déjà dans des conditions extrêmement difficiles.
A la famille de l’élève qui a perdu la vie dans cette ignoble attaque, l’UPC présente ses condoléances les plus émues. Aux blessés, le parti souhaite un prompt rétablissement.

L’UPC appelle solennellement le Gouvernement burkinabè à tout mettre en œuvre pour que l’enseignant enlevé, M. Issouf SOUABO, soit retrouvé sain et sauf.
C’est un père de famille arraché de sa famille, de ses élèves, de ses collègues, de ses compatriotes. Il ne mérite ni l’oubli, ni l’abandon. Dans ces moments difficiles, nos pensées et nos encouragements vont à la famille SOUABO et au monde éducatif.

Ouagadougou, le 18 avril 2018
Pour le Bureau politique national de l’UPC,
Le Porte-parole
Rabi YAMEOGO

Vos commentaires

  • Le 19 avril 2018 à 07:51, par Wadal En réponse à : Enlèvement de Issouf Souabo à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

    Voici au moins un parti responsable. J’avais dit aux burkinabè en son temps, que le meilleur choix était l’UPC à travers Zeph. Mais comme dans ce pays, on n’aime pas ceux qui sont intègres, humbles, responsables...alors bonjours les dégâts avec une majorité qui peine à trouver jusqu’à présent le bon chemin pour amener à bon port les burkinabè. Alors, qui vivra verra !

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril 2018 à 13:01, par Djibi En réponse à : Enlèvement de Issouf Souabo à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

      De grâce, n’en fais pas une récupération politique ! L’UPC a fait une sortie politique mais très patriotique. Elle sait que la lutte contre cette nébuleuse dépasse les propensions politiciennes, c’est pour cela elle a lancé un appel au gouvernement sans pour autant le condamner. Quel gage as-tu pour insinuer que cela n’arriverait pas si les gens avaient voté pour l’UPC ? Ce gage laisse entendre que l’UPC en sait du terrorisme, et si tel est le cas,c’est très dangereux car elle ne devrait pas attendre être aux affaires avant de soulager le peuple ou pire encore elle est de mèche avec la nébuleuse. Pourtant l’UPC est en mon sens un parti plus responsable que tu ne permettes d’avilir. Ta réaction ne fait pas du bien à l’UPC, l’heure n’est pas à la propagande politique mais à l’union de tous les burkinabè, les guéguerres politiques doivent être réservées pour les campagnes politiques. Fais des réactions politiques et non politiciennes. Amicalement.

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2018 à 09:24, par AHMED En réponse à : Enlèvement de Issouf Souabo à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

    Messieurs de l’UPC aidez à le retrouver et non inviter à le retrouver. La politique me fait peur. On dirait que les militants UPC doivent rester à la maison à ne rien faire jusqu’à ce que ZEPH gagne le pouvoir. Si le paysan militant de l’UPC doit attendre parce que c’est le MPP qui est au pouvoir avant de labourer son champ il finira par manger chez le militant MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2018 à 11:21, par atab En réponse à : Enlèvement de Issouf Souabo à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

    AHMED, ne comprend rien et garde ton français pour toi . On s’en fou, point barre. Courage à l’UPC

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril 2018 à 14:30, par Ka En réponse à : Enlèvement de Issouf Souabo à Nassoumbou : L’UPC invite à le retrouver sain et sauf

    Ne prenons pas la lutte contre les terroristes pour des fins politique en se gargarisant de grandes déclarations et se couvrir d’auto-éloges et d’autosatisfactions : Combattre ces punaises est de chercher une aiguille dans une botte de foin.

    De nos jours les autos proclamés calife et autres ne sont que les usurpateurs qui causent tout ce carnage que nous vivons aujourd’hui. Aucune personne dans ce bas monde ne sais pas comment cela va se résoudre : Simplement Il faut une réflexion profonde sur les causes du phénomène de ces terroristes, surtout ceux du Nord du Burkina et le Mali, et trouver une solution pour éradiquer ce mal. Comme je l’ai dit dans mes critiques fondées sur ce problème du terrorisme qui touche le nord de notre pays, ces Djihadistes ignorants sans âmes ni personnalité, ne sont que des usurpateurs. ‘’’’Tué et enlever des personnes sous-prétexte qu’elles parlent ou enseignent le Français dans un pays Francophone comme le Burkina, est d’être débile et un criminel en puissance.’’’’

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Point des opérations de sécurisation du 10 au 16 mai 2021 : Une base de terroristes démantelée
Burkina : Une attaque à Palsègué (Centre-nord) fait 9 morts dont 3 VDP et le chef du village
Commune de Thiou (Yatenga) : Pourquoi et comment le maire a négocié avec les terroristes
Opération Barkhane Au Mali : Un groupe armé terroriste interpellé dans la région d’Hombori
Lutte contre le terrorisme : La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso mutualisent leurs forces dans les zones frontalières
Lutte contre l’extrémisme : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de prévention de la radicalisation et son plan d’action
Opération HOUNE : Une vingtaine de terroristes neutralisés
Sécurisation du territoire national : des terroristes délogés au Nord et au Sahel grâce à une opération d’envergure
Recrudescence des attaques terroristes : L’État islamique au grand Sahara (EIGS) augmente son emprise au Liptako-Gourma
Oudalan : Les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque
Mali : Environ 300 militaires de la Force Barkhane mobilisés pour sécuriser un convoi de ravitaillement dans le nord
Attaque contre le village de Kodyel : L’Union européenne condamne fermement ces actes barbares
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés