Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaquе jοur il diminuе un реu.» Proverbe malgache

Fonds des Nations Unies pour la population : Mme Natalia Kanem, du Panama, nommée Directrice exécutive

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Population et développement • Communiqué de presse • mercredi 4 octobre 2017 à 16h20min
Fonds des Nations Unies pour la population : Mme Natalia Kanem, du Panama, nommée Directrice exécutive

A la suite de consultations avec le Conseil d’administration du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé le 03 octobre 2017 la nomination de Mme Natalia Kanem, du Panama, en tant que nouvelle Directrice exécutive du Fonds. Elle succède au défunt Babatunde Osotimehin, du Nigeria.

Défenseur d’une vie de dignité pour tous, Babatunde Osotimehin était admiré pour son leadership de l’UNFPA et pour son immense et précieux plaidoyer pour les femmes et les filles dans le monde.

Mme Kanem apporte à sa nouvelle fonction plus de trois décennies de leadership et de gestion stratégiques dans les domaines de la médecine, de la santé publique, de la paix et du développement international, des droits de l’homme et de la justice sociale en appliquant son expertise en matière de mise en œuvre directe des programmes, de missions de plaidoyer et de renforcement des partenariats locaux, nationaux, internationaux.

Elle était jusqu’à présent Directrice exécutive par intérim de l’UNFPA. Avant cette nomination, elle était Directrice exécutive adjointe chargée du programme et ancienne Représentante de l’UNFPA en République-Unie de Tanzanie, de 2014 à 2016.

Avant de travailler aux Nations Unies, Mme Kanem était Chargée de recherche principale à l’Institut Lloyd Best des Indes occidentales, à Trinité-et-Tobago, de 2012 à 2015. Avant cela, elle a fondé et est devenue Présidente d’« ELMA », de 2005 à 2011, qui est une institution philanthropique privée se concentrant principalement sur les enfants et les jeunes en Afrique.

De 1992 à 2005, elle a occupé divers postes à la Fondation Ford y compris ceux de Vice-Présidente adjointe et de Directrice principale du programme pour la paix et la justice sociale, de Directrice principale du Bureau des services de gestion, de Représentante pour l’Afrique de l’Ouest à Lagos, au Nigeria, et à Dakar, au Sénégal, et d’Administratrice de programmes au Bureau pour la santé sexuelle et reproductive du Nigeria. Mme Kanem a commencé sa carrière universitaire dans les facultés de médecine et de santé publique des Universités John Hopkins et Columbia.

Mme Kanem a un diplôme de premier cycle « magna cum laude » en histoire et en sciences de l’Université Harvard, un doctorat en médecine de l’Université Columbia, un certificat de médecine tropicale de l’Institut de recherche Walter Reed, et une maîtrise de santé publique en épidémiologie de l’Université de Washington.

Source : https://www.un.org/press/fr/2017/sga1763.doc.htm
Contact Ouagadougou :
Centre d’Information des Nations Unies (CINU) Ouagadougou
Tél : (226) 25 30 60 76 / 25 33 65 03 – site web : http://ouagadougou.unic.org
E-mail : unic.ouagacinu.oui@fasonet.bfdougou@unic.org/

Vos commentaires

  • Le 5 octobre 2017 à 07:47, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Fonds des Nations Unies pour la population : Mme Natalia Kanem, du Panama, nommée Directrice exécutive

    - Félicitation mais au Burkina Faso, on ne doit pas parler de planification familiale à tout le monde de la même manière. Il faut surtout s’adresser aux mossis et aux peuls. Ce sont eux qui font trop d’enfants. Voyez dans les concessions des mossis ! Ça grouille de bambins poussiéreux partout ! Et que dire des peuls ? Observez les femmes peules qui vendent le lait ou la cola en ville ! Vous ne verrez jamais une femme peule sans un bébé au dos ou sans grossesse ! Dit donc ! A croire que les cases peules bruissent trop la nuit ! Seuls mes frères de l’Ouest et du Sud-Ouest n’ont pas besoin de planification familiale puisque là-bas les liqueurs frelatés Tchrr-Tchrr sont entrain de planifier déjà.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds des Nations Unies pour la population : Mme Natalia Kanem, du Panama, nommée Directrice exécutive
Journée mondiale de la population 2017 : Le PNDES veut transformer la structure par âge de la population, souligne Mme Rosine Coulibaly, ministre en charge du développement
Contraception au Burkina Faso : Un taux de prévalence de 24,6% en 2016 selon l’ISSP
1ère édition 2017 de la semaine nationale de planification familiale : Rapprocher les services de santé de la reproduction et de PF aux populations
Audience foraine à To : Kadidja Sankara condamnée à 12 mois de prison avec sursis et à une amende de 500.000 F CFA pour avoir excisé sa petite-fille
8 mars 2017 : Message de M. Lucien KOUAKOU, Directeur régional de l’IPPF, Région Afrique
Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019
Journées scientifiques sur l’enfance au Burkina Faso : La promotion des droits de l’enfant au cœur de la première édition
Journée mondiale contre le Sida : Message de M. Lucien Kouakou, Directeur IPPF-Région Afrique
Institut africain de santé publique : 19 nouvelles compétences en santé au service du pays
Dernières tendances de la fécondité : Un indice de 5,1 pour l’Afrique Subsaharienne
ISSP : 25 ans au service de la population
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés