LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019

Publié le lundi 20 février 2017 à 07h40min

PARTAGER :                          
Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019

Les membres de la cellule genre du Ministère de la Communication et des relations avec parlement en collaboration avec les représentants des associations de presse se sont réunis, du 13 au 16 février 2017 à Koudougou dans le Boulkiemdé, pour l’élaboration de leur plan d’actions 2017-2019.

Durant trois jours, les participants ont travaillé sur les grands axes dudit plan notamment le diagnostic sur les inégalités liées au genre dans le domaine de la communication, la programmation physique et financière des activités, la stratégie de mise en œuvre du plan, l’élaboration d’un dispositif de suivi-évaluation.

L’objectif de cet atelier était d’améliorer l’efficacité de la contribution du secteur de la communication à la lutte contre les inégalités liées au genre.

La secrétaire générale du ministère en charge de la communication, Hortense Zida a espéré que l’adoption du plan d’actions permettra à la cellule genre d’être plus opérationnelle et efficace dans l’accomplissement de son rôle au sein du département.
Cadre de concertation, la cellule genre s’attèle à un accompagnement efficient de la promotion du genre au sein du département de la communication.

DCPM/MCRP

PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 21 février 2017 à 10:34, par kwiliga En réponse à : Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019

    "Cadre de concertation, la cellule genre s’attèle à un accompagnement efficient de la promotion du genre au sein du département de la communication."
    Mais alors, uniquement au sein du département de la communication...
    Non, je plaisante, mais je me demande toujours si ce genre de projets (la promotion du genre) à d’autres intérêts ou d’autres réalités pour nous, que le simple fait de recevoir quelque subvention.
    Quand je vois combien d’internautes viennent ici et sur d’autres sites défendre l’excision, la place de la femme dans la cuisine, etc... j’ai l’impression qu’on est tellement loin de ça.
    Alors d’accord, c’est pas incompatible, mais c’est pas prioritaire.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique