Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Donne au monde le meilleur de toi-même, et le meilleur viendra»  Madeline Bridge

Infrastructures du site de l’Université Ouaga II : Entre 29,68 % et 36,89 % d’exécution des travaux

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo (stagiaire) • jeudi 8 juin 2017 à 00h14min
Infrastructures du site de l’Université Ouaga II : Entre 29,68 % et 36,89 % d’exécution des travaux

Le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alkassoum Maiga a visité les chantiers d’infrastructures de l’Université de Ouaga II, ce lundi 5 juin 2017 dans la commune rurale de Saaba. A l’occasion de cette visite, il a rencontré les responsables des entreprises de construction pour voir l’état d’avancement des différents travaux.

A moins de quatre mois de la fin de travaux, les personnes affectées à la construction des différents bâtiments sont à la tâche pour pouvoir respecter le délai. Ces travaux concernent notamment le centre médical et le restaurant universitaire. Parlant du centre médical, il est bâti sur une superficie de 1234 mètres carrés avec certaines spécialités qui permettent la prise en charge sanitaire des étudiants.

Ledit centre est composé d’un service d’entrée, d’une administration, d’un bâtiment d’appatamination, de maladies infectieuses, d’un laboratoire d’analyse, d’une radiologie, d’un cabinet dentaire, d’un dépôt pharmaceutique, des salles d’hospitalisation, d’un centre d’écoutes et des locaux. Le coût de ce centre médical s’élève à un montant total 861 628 667 francs TTC. Pour ce qui est du restaurant universitaire, il est bâti sur une superficie d’environ deux mille cinq cents mètres carrés. Le restaurant a un cout total de 940 453 457 francs TTC. Il est composé de deux salles de service de repas de 350 places chacune, d’une boucherie, d’une chambre froide.

A l’issue de la visite de ce chantier, le ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alkassoum Maiga a exprimé un sentiment de satisfaction à l’égard du travail qui se fait dans l’ombre. Le ministre a indiqué que « ces travaux sont révolutionnaires parce que le centre médical est une infrastructure importante qui pourra s’occuper de la santé du personnel, des étudiants, mais aussi dans le cadre des relations avec les communautés et un restaurant remplissant tous les besoins en restauration ».

Tous ces travaux permettront également à l’Université Ouaga II d’être à la hauteur en termes d’infrastructures pour faciliter les conditions de cours, ajoute-t-il.
M. Stanislas Ouaro, le président de l’Université Ouaga II, a quant à lui souhaité que ces infrastructures soient fonctionnelles pour la rentrée académique prochaine. Pour respecter cela, il y a des équipes qui ont été mises en place pour accompagner les différents travaux, mais au cas où le délai ne sera pas respecté, il aura des informations, a-t-il laissé entendre.

Le site de l’Université Ouaga II est à plus de vingt kilomètres de la ville de Ouagadougou. Pour faciliter le déplacement des étudiants, des levées sont déjà faites avec la SOTRACO pour desservir l’Université, et il y a aussi un projet bus qui la renforcera, a expliqué le président.

Yvette Zongo (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 juin 2017 à 08:36, par kwiliga En réponse à : Infrastructures du site de l’Université Ouaga II : Entre 36,89 % et 29,68 % d’exécution des travaux

    "Infrastructures du site de l’Université Ouaga II : Entre 36,89 % et 29,68 % d’exécution des travaux"
    J’éprouve entre 16.82% et 63.27% de satisfaction à l’égard de ce titre...?!
    Non, sérieusement, j’ai lu l’article sans pouvoir m’expliquer ces chiffres.
    Je n’ai pas compris non plus : "Alkassoum Maiga a exprimé un sentiment de satisfaction à l’égard du travail qui se fait dans l’ombre."
    Pourquoi dans l’ombre ? Les photos confirment en tous cas, qu’il s’agit là d’une métaphore.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque du convoi minier de Boungou : Le PDG de SEMAFO présente ses condoléances au peuple burkinabè
Diffusion de fausses informations : Le gouvernement met en garde
La Poste Burkina : Des lettres écrites par des élèves primées
Santé oculaire de l’enfant : L’ONG Light for the world veut jeter les bases d’une planification à long terme
Planification participative pour une gestion plus inclusive et durable de l’eau en milieu rural : Un atelier pour présenter les résultats du projet
Sécurité : Que faire en cas d’attaque terroriste ?
Mouloud 2019 : Les fidèles musulmans de Gaoua ont prié pour la stabilité du Burkina
Formation : L’Ecole privée de santé Sainte Julie met sur le marché de l’emploi 217 agents
Insécurité au Burkina : Maître Paceré, 76 ans, demande son incorporation dans l’armée
Crise humanitaire au Burkina : « Les Ouagalais vivent dans une insouciance totale », regrette le cardinal Philippe Ouédraogo
Lycées scientifique et professionnel du Centre-Est : Le ministre de l’Education nationale satisfait des réalisations en cours
Journée internationale de la fille : Le Burkina Faso face aux enjeux et défis des grossesses en milieu scolaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés