Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Agression d’un agent de santé à Bobo-Dioulasso : Les infirmiers ont déserté le centre hospitalier Souro Sanou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mardi 23 mai 2017 à 11h11min
Agression d’un agent de santé à Bobo-Dioulasso : Les infirmiers ont déserté le centre hospitalier Souro Sanou

Le mardi 23 mai 2017, un agent de santé au centre hospitalier universitaire Souro Sanou de Bobo-Dioulasso a été agressé par un accompagnant de malade. Suite à cet incident, tous les agents de santé par solidarité envers leur collègue, ont décidé d’observer un arrêt de travail. Abandonnant ainsi les patients à leur sort pour disent-ils interpeler le gouvernement à prendre des mesures fermes allant dans le sens de leur protection dans leurs lieux de travail.

En effet, dans la nuit du 19 mai 2017, un patient a été reçu au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso pour un traumatisme abdominal suite à un coup de poignard qu’il aurait reçu. Selon les témoignages de Fulbert Comboïgo, directeur du CHUSS par intérim, par ailleurs directeur des ressources humaines, ce dernier aurait bénéficié des soins jusqu’à la date du 22 mai 2017 où lors de la visite, les praticiens ont constaté qu’il y avait une complication. Ils ont alors décidé de le reprendre en bloc pour un meilleur suivi. Malheureusement, lors de cette deuxième prise en charge, le patient a succombé.

« C’est ainsi qu’à la suite du décès, un des accompagnants qui n’a pas surement réussi à se maitriser a porté main à l’interne du service. Il a certainement pensé que cette prise en charge n’a pas été faite dans de bonnes conditions et pense que le décès est dû à cela » ; a laissé entendre le directeur par intérim.

Un évènement malheureux que le syndicat des agents de santé condamne avec la dernière énergie. Le syndicat a décidé ainsi l’arrêt systématique de tout travail au niveau du CHUSS ce mardi 23 mai 2017. « Tous les services sont arrêtés jusqu’à ce que le fautif soit arrêté » ; a dit Gustave Somda, responsable de la formation syndicale du SYNSHA section des Hauts-Bassins. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : « Ne nous trompons pas d’adversaire », invite la fédération des associations islamiques
Réduction des inégalités au Burkina : L’ONG Oxfam en appelle à des engagements des gouvernants
Accès à l’eau potable : La commune de Béré bénéficie de 28 forages en une année
Déplacés internes de Pazaani : Miss Burkina offre un repas et des vivres
Maladie du coronavirus : « Aucun cas n’a été notifié au Burkina », selon le ministère de la Santé
Projet RESIANE : Une table ronde pour partager les approches réussies
Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés
Région de l’Est : L’amélioration du climat des affaires au cœur des préoccupations
2e CASEM de l’année 2019 du ministère de la Santé : Le bilan des activités 2019 et les priorités 2020 à l’ordre du jour
Beauté : L’épilation à base d’aloé Véra, une astuce efficace
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Burkina : « 2020 commence comme s’est achevée 2019 », regrette le syndicat des éducateurs de base
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés