Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Vous n’empêcherez pas les oiseaux de malheur de survoler votre têtе, mаis vοus рοuvеz lеs еmрêсhеz dе niсhеr dаns vοs сhеvеux.» Proverbe chinois

Agression d’un agent de santé à Bobo-Dioulasso : Les infirmiers ont déserté le centre hospitalier Souro Sanou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mardi 23 mai 2017 à 11h11min
Agression d’un agent de santé à Bobo-Dioulasso : Les infirmiers ont déserté le centre hospitalier Souro Sanou

Le mardi 23 mai 2017, un agent de santé au centre hospitalier universitaire Souro Sanou de Bobo-Dioulasso a été agressé par un accompagnant de malade. Suite à cet incident, tous les agents de santé par solidarité envers leur collègue, ont décidé d’observer un arrêt de travail. Abandonnant ainsi les patients à leur sort pour disent-ils interpeler le gouvernement à prendre des mesures fermes allant dans le sens de leur protection dans leurs lieux de travail.

En effet, dans la nuit du 19 mai 2017, un patient a été reçu au Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso pour un traumatisme abdominal suite à un coup de poignard qu’il aurait reçu. Selon les témoignages de Fulbert Comboïgo, directeur du CHUSS par intérim, par ailleurs directeur des ressources humaines, ce dernier aurait bénéficié des soins jusqu’à la date du 22 mai 2017 où lors de la visite, les praticiens ont constaté qu’il y avait une complication. Ils ont alors décidé de le reprendre en bloc pour un meilleur suivi. Malheureusement, lors de cette deuxième prise en charge, le patient a succombé.

« C’est ainsi qu’à la suite du décès, un des accompagnants qui n’a pas surement réussi à se maitriser a porté main à l’interne du service. Il a certainement pensé que cette prise en charge n’a pas été faite dans de bonnes conditions et pense que le décès est dû à cela » ; a laissé entendre le directeur par intérim.

Un évènement malheureux que le syndicat des agents de santé condamne avec la dernière énergie. Le syndicat a décidé ainsi l’arrêt systématique de tout travail au niveau du CHUSS ce mardi 23 mai 2017. « Tous les services sont arrêtés jusqu’à ce que le fautif soit arrêté » ; a dit Gustave Somda, responsable de la formation syndicale du SYNSHA section des Hauts-Bassins. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Grand banditisme à Ouagadougou : Fin de parcours pour douze délinquants
Route Sakoinsé-Koudougou : Le Premier ministre, Christophe Dabiré, lance officiellement les travaux de réhabilitation
Province du Poni : Les élèves du lycée départemental de Bousséra en grève pour réclamer des enseignants
Education pour tous au Burkina : Avec Arlette, l’inclusion sociale est une réalité
Journées portes ouvertes : L’Institut supérieur de génie électrique du Burkina s’ouvre aux élèves
Journée portes ouvertes du Laboratoire d’accélération : A la recherche de solutions endogènes pour répondre aux défis du développement
Bien-être : Des astuces pour prendre soin des pieds pendant l’harmattan
Débat sur l’IUTS : Les magistrats appellent à la mobilisation
Burkina : Les transporteurs routiers suspendent le mot d’ordre de grève illimitée
Eglise catholique latine : L’ordination des hommes mariés rejetée par Benoit XVI et le cardinal Sarah
Journées historiques de la danse : Un festival pour retracer l’histoire de la danse de 1960 à nos jours
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres de la Culture du G5 Sahel jouent leur partition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés