Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Opération panga : Deux terroristes tués, huit capturés et une dizaine de suspects arrêtés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Youmali KOANARI (Stagiaire) • mercredi 19 avril 2017 à 01h05min
Opération panga : Deux terroristes tués, huit capturés et une dizaine de suspects arrêtés

L’opération Panga, opérationmilitaire conjointe transfrontalière entre les forces armées du Mali du Burkina et de la France (Barkhane) qui s’est déroulée du 27mars au 10 avril 2017 afin de lutter contre les groupes terroristes armés a donné un bilan appréciable.

Plus de 1 200 hommes, 200 véhicules et une dizaine d’hélicoptères, des chasseurs-bombardiers Mirage 2000 et les drones Reaper ont mené, pendant plus de deux semaines, des opérations de reconnaissance, de contrôle et de fouilles, village après village, sur de près de 2500 km² dans la forêt de Fhero, zone transfrontalière entre le Burkina et le Mali. C’est cette zone qui sert de base arrière aux terroristes sévissant dans le nord du Burkina.

Le général de division de WoillemonT, commandant la force Barkhane affirmait qu’« il ne doit pas y avoir un endroit dans la région où les groupes armes terroristes puissent être tranquilles ». Le 06 avril, un communiqué de l’Elysée indiquait que le caporal-chef Julien Barbé du 6ème régiment du génie d’Angers était tombé sous les balles assassines des terroristes lors d’une intervention de son détachement.

Selon le ministère de la Défense française, le bilan de cette opération fait état de deux terroristes tués, huit autres capturés ainsi qu’une dizaine de suspects remis aux autorités burkinabè.

Egalement, elle aurait permis une meilleure connaissance de la zone, de collecter un certain nombre de renseignements et de saisir du matériel des groupes terroristes. Mais au-delà de ces chiffres, il y a le sentiment de sécurité des populations qui renaît, permettant en même temps à l’administration et aux acteurs économiques de reprendre leurs activités.

Youmali Koanari
Lefaso.net

Source : Ministère de la Défense de la France
(http://www.defense.gouv.fr/operatio...)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Un pont détruit dans le Soum par de présumés terroristes
Burkina : Un gendarme tué dans une attaque à Sidéradougou
Attaque de Koutougou : La CEDEAO condamne fermement et sans réserve
Attaque de Koutougou : Un deuil national du 23 au 25 août à la mémoire des victimes
Attaque de Koutougou : Les 5 militaires précédemment recherchés ont tous été retrouvés vivants
Attaque de Koutougou : Le PAREN appelle à l’union pour vaincre le terrorisme
Burkina : Le GSIM revendique l’attaque contre l’armée à Koutougou
Insécurité au Burkina : « La solution à cette crise n’est pas que militaire. Il est temps d’envisager des solutions ad ’hoc », propose le CFOP
Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous tous y laisser notre vie » (Message du président du Faso)
Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major
Attaque de Koutougou : Le CDP « consterné » par le lourd bilan
Attaque d’un détachement militaire à Koutougou : « L’heure doit être impérativement au rassemblement », selon le MPP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés