Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mardi 20 décembre 2016 à 20h45min
Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

Le vendredi 16 décembre 2016, les forces ennemies ont encore frappé le Burkina Faso. Une dizaine de militaires sont tombés les armes à la main dans l’attaque du détachement militaire basé à Nassoumbou, chef-lieu de la commune rurale du même nom, dans la province du Soum. Le Balai Citoyen salue la mémoire de ces soldats morts pour la Patrie, présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux blessés de cette barbarie.

Cette attaque intervient deux mois après celle de Intagom dans l’Oudalan qui avait également visé un détachement militaire, faisant quatre morts. La région du Sahel est devenue depuis 2015 la cible privilégiée de ces bandits armés aux motivations funestes. Cette énième forfaiture contre nos soldats a été précédée par une série de meurtres et d’intimidations visant des élus locaux des villages de la province du Soum, considérés par les terroristes comme les principales sources de renseignement des forces de défense et de sécurité. C’est le lieu de saluer la mémoire de ces compatriotes assassinés et demander aux pouvoirs publics d’affiner leurs méthodes de collaboration avec les populations pour éviter de les exposer aux représailles.

A l’instar des autres attaques, celle de Nassoumbou met en lumière les failles de notre système de défense et de sécurité. Ce qui soulève des interrogations. Pourquoi le commandement militaire n’a pas pris des mesures adéquates pour renforcer le dispositif de défense du détachement de Nassoumbou malgré des informations à sa disposition, des jours avant l’attaque, sur les mouvements suspects dans la zone ? Comment se fait-il que des renforts ne puissent pas être acheminés en moins de deux heures de temps, laissant tout le loisir aux assaillants de commettre leurs forfaits et de disparaitre ? Pourquoi n’envoie-t-on pas sur le théâtre des opérations des hommes plus expérimentés, aguerris et bien équipés ? Les militaires qui sont aux frontières pour lutter contre les terroristes sont en mission de guerre. Ils doivent être bien équipés et traités conséquemment. Il est absolument inadmissible d’envoyer des soldats en guerre avec seulement des kalachnikovs comme l’a laissé entendre le ministre de la Sécurité. L’argument du dénuement matériel mis en avant par les autorités politiques et militaires ne saurait les exempter de leur responsabilité. L’état du matériel tout comme le moral et les compétences de la troupe sont de leur responsabilité. Les Burkinabè attendent des mesures fortes pour ramener la quiétude et le moral.

Il est temps, comme l’a rappelé la CEDEAO lors de son dernier sommet à Abuja, que le Burkina Faso accélère la réorganisation de son système de défense et de sécurité. A ce propos, le Balai citoyen réaffirme que pour plus d’efficacité, il est important de confier le ministère de la Défense à un homme ou une femme compétent (e), patriote et intègre, qui aurait à rendre compte au Président du Faso, chef suprême des armées.

En outre, il réitère son appel d’octobre dernier, suite à l’attaque d’Intagom car, apparemment, rien n’a changé depuis lors : « Il est grand temps de faire le toilettage de notre système sécuritaire et de mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. Ceux qui gèrent actuellement paraissent dépassés par la situation. Ils n’inspirent plus confiance aux Burkinabè, témoins de leur passivité, pour ne pas dire leur complicité lors du coup d’Etat sanglant de l’ex-RSP. Avec un tel passif, il est évident que ces hommes ne disposent plus du crédit moral nécessaire et indispensable pour commander notre vaillante armée.

Pour en rajouter à l’inquiétude des Burkinabè, l’on assiste à la libération provisoire des officiers putschistes de l’ex-RSP. A n’en pas douter, ces libérations de militaires putschistes renforcent et galvanisent le camp des forces hostiles qui tentent coute que coute de déstabiliser notre pays. Pire, malgré leur implication évidente dans l’atteinte à la sûreté nationale, le Ministère de la Défense et l’état-major général des armées n’y ont toujours rien vu de mal pouvant entrainer des sanctions disciplinaires. Alors que l’on s’était empressé de radier les soldats mutins des rangs en 2011, notre armée conserve toujours dans ses rangs, des militaires putschistes. Le chef de l’Etat, ministre de la Défense, prend-t-il vraiment la juste mesure de la gravité de la situation ?

Il faut sortir des arrangements politiques qui mettent en danger la vie des millions de Burkinabè. La sécurité de l’Etat s’accommode mal avec les calculs politiciens. La situation est suffisamment grave et requiert de la part des autorités, en particulier le président du Faso, des mesures fortes qui rassurent le peuple. »

Aujourd’hui, plus que jamais, la preuve est faite que nos forces de défense et de sécurité ont mal à leur commandement, à leur hiérarchie. Le peuple burkinabè et son armée méritent mieux que ce commandement politico-bureaucratique, embourgeoisé et jouissant de peu de crédit chez la troupe. L’Assemblée nationale doit, à cet effet, diligenter une mission d’information sur les deux dernières attaques meurtrières pour situer clairement les responsabilités à tous les niveaux. Le Président du Faso, chef suprême des armées, doit se rendre à l’évidence que c’est sa responsabilité personnelle qui est engagée. Il doit enfin gouverner le pays avec toute la rigueur qu’exige le contexte actuel.

La coordination nationale

Vos commentaires

  • Le 20 décembre 2016 à 18:17, par kiemad En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Je suis fier du balai citoyen qui fait des analyses pertinentes. Je souhaiterais d’ailleurs qu’on diversifie les pays de formation de nos soldats en tenant compte des stratégies d’attaque des terroristes. Il s’agirait de former certains en Israël, au Pakistan,en Afghanistan et d’autres en Algérie de Bel Moctar ou au Maroc. Il fait utiliser les techniques d’attaques des terroristes pour les anéantir , aller à l’offensive , occuper les bases arrière au Mali, arreter tous ceux qui collaborent avec eux.
    VIVE NOTRE BEAU PAYS LE BURKINA FASO , TU VAINCRAS !

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2016 à 18:39, par vérité no1 En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    D’accord avec le balai citoyen, on doit éviter les calculs politiques et cesser de faire tuer les enfants pour rien !
    Que Rock remettent le ministère de la défense à un général ou un colonel qui connaît le terrain !

    Répondre à ce message

    • Le 21 décembre 2016 à 18:01, par temps de l’action En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

      moi je pense plutôt qu’il est grand temps d’envoyer au front tous ceux qui ont été surentrainé à la guérilla pour combattre nos FDS les 30 et 31 octobre 2014. les terroristes utilisent aussi les même méthodes, ces héros pourront bien servir dans le sahel

      Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2016 à 19:46, par Yiriba En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Ce message du Balai Citoyen est juste et mérite de tomber dans l’oreille de quelqu’un dans la gouvernance qui sait écouter et agir. Mais, si les responsables suprêmes de la sécurité nationale se défendent en disant qu’on ne peut rien faire contre les terroristes et se consolent sans remords en invitant le peuple de voir même ce qui se passe en Turquie, Nice ou Berlin, alors nous sommes sans pays. Quand on compare des actes terroristes imprévisibles et solitaires de kamikaze (arrêté ou tué généralement) à une agression perpétrée avec succès dans les installations des forces nationales de sécurité, alors les autorités et officiers militaires se dédouanent au prix de graines de cacahuètes. Alors maintenant, pensez-vous combien vaut la vie des représentants nationaux sans défenses, sans protection, sans formation dans ces zones à risque comme les préfets, chefs coutumiers, polices, gendarmes, infirmiers, instituteurs, etc...? Les terroristes ont lancé ici un affront contre ce que nous avons comme capacité de résistance nationale. On n’a pas su comment on répond à cela, et ils sont repartis. Et si le pouvoir exécutif et militaire pensent que le maximum de préparations et de stratégies de résistance est déjà en marche, alors il faut se préparer également à accueillir des cellules terroristes d’État Islamique, Boko Haram ou AQMI sur les terres du Faso. On ne mérite pas moins, gardons ainsi les compétences en place et vives les discours de condamnations et de réconfort en attendant.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2016 à 22:18, par Burkibila En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Mes compagnons du balai, patriotes meurtrie par cette ieneme barbarie, soufrez encore, nous auront constaté k le plus gradé est un seul MDL. C,est la partie visible d l,iceberg. Ds tous les ordres des fonctions du service publik, lorsque vs acquerez de l,expérience vs vs éloignez du vrai service de la nation pour vs rapprocher du panier de beure qui n,est pas exposer au soleil mais... je vs l,affirme et j,insiste dans tous les services terrains. Vs avez vu juste en denonçant la bureaucratie, voyez ds les juridiction en province, la police, l,enseignement, l,elevage, l,agriculture.... pour ma solution il faut impérativement de l,expérience et de la jeunesse à la fois ds nos service. A bas la bougeoisie, la bureaucratie oligarchique.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 03:59, par abdoul En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Viva 1000000000000000000000fois le balai citoyen, et c’est ce que je ne cesse de dénoncer, mais malheureusement on a mis moins que une femme à la tête de notre pays, et on est entrain de vivre les pots cassés. Rock est un peureux, sans leadership.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 05:00, par Y’en a marre monsieur du balai En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Vous avez un agenda caché monsieurs du balai citoyen. En faisant l’amalgame avec la libération des puchistes, en attanquant le systeme judiciaire burkinabé vous etes disqualifié pour parler au nom du peuple burkinabé. A dire vrai vous n’avez pas chamgé votre cheval de bataille. On vous tient a l’oeil.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 06:54, par SIDPAWETTA En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    LAISSER NOUS RESPIRER...MESSIEURS LES BALAYEURS
    DITES -MOI OU SONT PASSES LES BOYS DE MICHEL KAFANDO, CEUX QUI SONT VENUS DELOGER LE PUISSANT RSP.
    OU SONT PASSES LES JEUNES OFFICIERS, CHEFS DE CORPS ELEVES AU RANG DE CHEVALIER DE L’ORDRE NATIONAL QUI COMMANDENT DIRECTEMENT LES HOMMES SUR LE TERRAIN.
    ET DITES MOI MESSIEURS LES BALAYEURS, QUAND PARLE -T- ON DE NIVEAU STRATEGIQUE ET NIVEAU TACTIQUE DANS L’ARMEE.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 07:26, par Sidbéwendé Zoungrana En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Merci pour l’audace et le courage de dire. Des cumuls de postes aussi importants entre les mains d’une seule personne peut prêter à des manques de suivis en "temps réel". Ceci est humain et personne ne saurait démontrer le contraire. Que ces "Options" aient prises en son temps parce qu’une peur, des incertitudes et de la méfiance pointaient à l’horizon se comprenait. Mais très vite, l’on s’est aperçu du/des dépassements de certains non pas parce qu’ils sont incompétents, mais que la lourdeur de ces "charges cumulées" dépassaient leurs "capacités de discernement, de réaction et de suivi" ; tant sont-ils tenus de confier ces choses-là à d’autres qui sont tenus de rendre compte. D’où de lenteurs normales dans les réactions (qu’on qualifierait d’administratives) à observer même si l’on se targue d’être "matinal" et fixer ses RDV et/des audiences professionnels à 5h ou 6h du matin. Effectivement, les points tels que les "Sécurités intérieure et extérieure" qui devraient être confiés à des "Spécialistes", des "compétents" se retrouvent : i)-qui entre les mains d’une personne "purement administratif" qui n’a réussi dans sa vie que le "management" d’une Mairie" qui somme toute, n’est qu’une activité administrative et bureaucratique ; ii)-qui entre les mains de quelqu’un qui occupe les charges les plus lourdes dans un pays, surtout dans cette circonstance "d’après-insurrection" avec les problèmes immenses à lui laissés par son/ses prédécesseurs qui ont été pour le moins "malhonnêtes" au moment où ils partaient. Aucun d’eux, quoique ayant évolué leurs carrière durant dans la Politique, n’ont jamais eu affaire à des problèmes "militaro-sécuritaires" pour pouvoir cumuler des expériences à même de leur permettre des réflexions à la hauteur des attentes. Et, et, même s’ils se veulent prudents par précautions, ils devraient se mettre à l’évidence et comprendre qu’un banquier ne saurait se substituer à un médecin quelque soit sa bonne volonté. Mieux, un agriculteur ne saurait remplacer ni un Policier ni à un Gendarme et encore moins à un Administrateur civile pour comprendre et diriger. D’où ce que nous vivons actuellement. Nargués par des pseudo-jihadistes par-ci, par des soi-disant mécontents d’un Régime passé par là, nous pensons qu’on devrait mieux recadrer les choses et mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut pour l’intérêt de la Nation. Nous sommes conscients que nous prêcherons dans le désert. Mais si les choses continuent d’évoluer de cette manière, nous craignons que les suites soient plus sombres pour tout le monde. Donc,plus d’objectivité, plus de réalisme et plus de patriotisme ne feraient pas de mal au pays et son peuple, bien au contraire. Aussi, en appelons à la conscience des "Décideurs politiques" pour mieux arranger les choses car c’est pour cela que le peuple les a voté. De la part d’un compatriote qui a peur de demain.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 07:44, par vrai En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Uu ministere a l’armée et ainsi vous avalisez l’entree en politique de l’armée ????? éééhhh DIEU

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 08:33, par Peuple insurgé En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Merci BALAI CITOYEN. Message clair, limpide et responsable. Si nos dirigeants pouvaient aussi avoir ce sens de responsabilité, de courage et de patriotisme, le Burkina serait un grand pays. Courage, on vous soutient et que les politiques vous entendent pour un Burkina digne, libre et prospère.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 09:12, par Omso En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    LE PRESIDENT S.E.M ROCK MARC CHRISTIAN KABORE N’A PAS A PRENDRE EN COMPTE CES FUTILITES DU BALAIE CITOYEN CAR LE BALAIE CITOYEN N’EST PAS UNE ORGANISATION CREDIBLE.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 11:36, par Omso En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    S.E.M le PRESIDENT ROCK MARC CHRITIAN KABORE N’A PA A ECOUTER LES FUTILITES D’UNE ORGANISATION NON CREDIBLE KI NE PENSE K’A LA POLITIK DU BAS-VENTRE.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 11:54, par Dignité En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Merci au Balai Citoyen ! Ce pouvoir, s’il avait un peu d’honnêteté, il aurait utiliser les compétences de ZIDA et BARRY ! Qu’on les aime ou pas, le constat est que ces deux forment un duo imparable ! Zida parce qu’il est très introduit dans le renseignement et connait le mécanisme, BARRY parce que c’est une "Matière grise et il est intègre" !
    Il y a aussi bien d’autres valeureux officiers dans l’armée mais simplement mis à la touche parce qu’ils disent ce qui est vrai et sont patriotes sans être des lèches bottes pour peu qu’on soit soit dans la sincérité et la bonne foi ! Mais nos gouvernants sont obnubilés par leurs calculs politiques !

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 11:57, par gohoga En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Et si on était attaqué après que les décideurs aient suivi votre proposition. Quoi diriez-vous ?
    Je pense que le problème dépasse les moyens du Burkina Faso. Or l’impossible nul ne tenu. C’est pour cette raison que moi je propose d’autre solutions à même de minimiser le drame NEGOCIE AVEC TOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 12:28, par ya ana En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    "Pire, malgré leur implication évidente dans l’atteinte à la sûreté nationale, le Ministère de la Défense et l’état-major général des armées n’y ont toujours rien vu de mal pouvant entrainer des sanctions disciplinaires. Alors que l’on s’était empressé de radier les soldats mutins des rangs en 2011, notre armée conserve toujours dans ses rangs, des militaires putschistes. Le chef de l’Etat, ministre de la Défense, prend-t-il vraiment la juste mesure de la gravité de la situation ?"
    Tout le problème se trouve là.....

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 13:42, par Marous En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Le Balai Citoyen a raison ; il y a véritablement un mal dans le commandement et dans les stratégies de lutte. Tenez ! le Niger à côté de nous a toutes ces frontières menacées : Lybie, Nigéria, Mali, Burkina, Cameroun, et des frontières bien plus longues que celles du Burkina !
    Boko Haram, Etat Islamique, Trafiquants migrants ! Mais les FDS nigériens font un travail formidable avec un service de renseignement impeccable : très souvent dans les zones frontalières, les FDS ferment ou déprogramment des marchés ! Chaque jour des présumés sont poursuivi jusque dans les villages.........
    On ne va pas dire que les FDS nigériennes sont mieux formées et ont des moyens plus que les nôtres !!!!!!!! qui n’abattent jamais même un seul attaquant !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 13:56, par Ka En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    ‘’A’’ Yako intervenant 4 : Très souvent, Ka ne répond pas aux critiques stériles sans des propositions de solutions meilleures pour le peuple Burkinabé que nous sommes. Mais cette fois-ci, s’en prendre à des jeunes affamés depuis plus de 30 ans de l’alternance politique à cause de vous et un introverti criminel sans aucun état d’âme, est d’être inconscient de ce qu’on fait et de ce qu’on dit. Tu parles des Djihadistes, toutes ces attaques et les morts de nos enfants soldats ne viennent pas d’aucun terroriste ni un Djihadiste. C’est votre œuvre depuis plus de 27ans. A part quelques déréglés qui ont perdu la boussole et attaquer le café Capuccino et l’hôtel Splendide, et qui a été revendiqué, tous les restes des attaques au Burkina viennent de vous, nos propres frères, nos enfants. Est-ce qu’un groupe terroriste à revendiquer l’attaque de Nassoumbou ? Non, ce sont vos hommes pour foutre la merde dans un pays qui a élu un pouvoir démocratiquement pour une alternance politique dans la paix avec la jeunesse. Comme je ne cesse pas à le répéter a des internautes de mauvais foi comme toi : ‘’’ la critique doit être fondée sur l’argumentation solide et non sur le dénigrement, les injures et les railleries comme toi et beaucoup d’intellectuels de notre société sont tentés de le faire quand ils voient la vérité, et que leurs idées de dupes ne sont pas écoutées. Tu es hors-jeu en voulant s’attaquer à la jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant. N’oublie pas que l’avenir du Burkina est dans les mains de cette jeunesse du 21 e siècle, leur siècle. Ayant connu notre pays peut être avant toi, surtout les couloirs de son pouvoir, je peux te dire d’ôter de ta petite crâne le retour de Blaise Compaoré au pouvoir. C’est du jamais vu au pays des hommes intègres, même Maurice Yameogo n’a pas eu cette chance, ne parlons pas de celui qui tuait qui il veut, là où il veut, qui n’est pas le mode d’emploi de la jeunesse du 21e siècle. Parallèlement a ce que tu penses avec tes Djihadistes fabriqués pour déstabiliser le pouvoir élu démocratiquement par le peuple, sache que les RSS et les jeunes autours d’eux, commencent à puiser la leçon en s’appuyant depuis quelque temps avec le succès du PNDES, sur un travail d’organisation correspondant à l’attirance des investisseurs qui ne lâcheront pas notre pays malgré le terrorisme déguisé. Bientôt avec les bons conseillers qui arrivent aux côtés du président Roch Kaboré, les RSS sauront dévier sur une direction politique juste, et soucieuse des intérêts du peuple. Un peuple qui oubliera vos Djihadistes et terroristes masqués pour déstabiliser le pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 14:34, par La star En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Comme c’est beau cette analyse, mais je pense que ceux qui sont au pouvoir sont des incapables.Quel que soit la gravité de la situation du pays ce "nouveau ancien régime"ne pourra pas rien apporter comme solution à notre souffrance.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 14:37, par lejah En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Zida avait dit :

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 16:42, par Ka En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Qu’il pleuve ou qu’il neige, ou quoi qu’on dise, l’équipe de la transition composé de son excellence Michel Kafando et ses deux collaborateurs Zida et Denise Barry, ont montré malgré les erreurs qui sont humaines, qu’ils étaient ranger aux côtés du peuple qui luttait depuis 27 ans pour une alternance politique avec sa jeunesse. Pour ce combat dont les RSS n’ont pas voulu corriger les imparfaits et suivre la bonne direction laissé par la transition, le trio Kafando, Zida, Barry, seront porté dans l’histoire du Burkina par les voies réservées aux chevaliers de la liberté et aux hommes du progrès. Merci à vous les internautes Dignité et l’insurgé que je salue en passant. Je confirme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 décembre 2016 à 18:18, par Yako En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Oh les frères en Christ Zida/Barry/Ba et cie sont bons dans les temples pas dans un cabinet ministériel.Et pour preuve, la transition fut un fiasco.

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2016 à 12:51, par Ka En réponse à : Attaque à Nassoumbou : Déclaration du Balai Citoyen

    Malgré le coup d’état a la maternelle de Gilbert Diendéré et tous les magouilles de l’ancien régime avec les balles du RSP, la transition a amener le Burkina a des élections démocratiques transparentes et apaisées. Même le terrorisme déguisé pour déstabiliser un régime élu démocratiquement par plus de 50% de la population, l’alternance politique du Burkina fait son petit chemin. Ka dit à ceux qui auront une longue vie, qu’après les RSS, la jeunesse aura une liberté totale de faire le pays des hommes intègres, la Suisse ou le Canada du continent Africain.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Recrudescence des attaques terroristes : L’État islamique au grand Sahara (EIGS) augmente son emprise au Liptako-Gourma
Attaque contre le village de Kodyel : L’Union européenne condamne fermement ces actes barbares
Recrudescence des attaques à l’Est : « Il pourrait y avoir un lien avec la mort d’Idriss Déby », selon Mahamoudou Savadogo, expert des questions d’extrémisme violent
Situation hebdomadaire des opérations de sécurisation : Huit terroristes neutralisés et du matériel récupéré
Région de l’Est : Deux VDP et plus d’une dizaine de civils tués à Kodyel
Opération Barkhane : Plusieurs terroristes neutralisés dans le Gourma
Insécurité : Le MPP appelle à un sursaut salvateur pour juguler le regain terroriste
Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs
Seno : Des attaques ont fait 20 morts dans plusieurs villages
Terrorisme : Interrogeons nos limites et tirons leçons du départ des soldats tchadiens de la zone des trois frontières
Opérations de sécurisation du territoire du 19 au 24 avril : Des terroristes neutralisés et plusieurs motos saisies
Lutte contre l’insécurité : Chérif Sy cible la formation aux opérations spéciales de Pô
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés