Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DÉCLARATION DE L’AMBASSADE DES ETATS UNIS • vendredi 16 décembre 2016 à 21h10min
Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis

"C’est avec une grande consternation que nous avons appris l’attaque contre le détachement de l’armée burkinabè basé à Nassoumbou ce 16 décembre 2016." indique l’ambassade des USA au Burkina dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

L’ambassade a condamné ces attaques et exprimé sa volonté de toujours accompagner le peuple burkinabé dans la lutte contre le terrorisme. "Nous condamnons ces attaques meurtrières et présentons nos condoléances les plus attristées aux familles des victimes.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons ensemble faire face au défi de la sécurité régionale et nous tenir prêts dans un esprit de vigilance et de résilience.
Les Etats-Unis se tiennent aux côtés du peuple burkinabè dans la lutte contre le terrorisme comme un partenaire inconditionnel."
,

Vos commentaires

  • Le 16 décembre 2016 à 18:50, par FGH En réponse à : Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

    C’est cela l’amitié d’une nation amie pour le peuple du Burkina Faso. Chez nous, il y en a et pas des moindres qui sablent le champagne en cercles restreints et qui tirent à boulets rouge sur ceux qui nous gouvernent. Il y en a même qui pensent qu’ils doivent donner des leçons... Bref, le peuple du Faso n’a jamais plié l’échine face à l’adversité ; et notre génération vaincra le terrorisme pour offrir à nos enfants et petits-enfants un Burkina où il fait bon vivre. Honte aux apatrides...

    Répondre à ce message

  • Le 16 décembre 2016 à 23:15, par Pardon En réponse à : Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

    Où est TULINABO MUSSINGUI ? ; NOUS COMPTONS SUR LUI POUR DELIVRER DES GRIFFES DES SES BANDITS SANS FOIE NI LOIS.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2016 à 00:11, par Dibi En réponse à : Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

    par Dibi

    Bien évidemment, le terrorisme dans la sous-région n’est pas né ex-nihilo, comme tombé du ciel. Il nait des métastases de la crise libyenne dans la sous région ; crise voulue par les Occidentaux armés de l’Otan et de leurs barbouzes d’occupation néocoloniale ; mais aussi crise devant laquelle toute l’Afrique s’est couchée, sans analyse stratégique des menaces qu’elle faisait planer sur notre sécurité collective.
    Nos élites au pouvoir, par atavisme néocolonial, par irresponsabilité, par manque de courage, par méconnaissance de l’histoire, inculture et opportunisme de nègres de service, par esprit de soumission systémique aux paradigmes occidentaux (piller et massacrer au prétexte d’humaniser et de civiliser en exportant la démocratie au bazooka dans le total déni de l’indépendance des peuples).
    Bref, devant la crise libyenne qui allait métastaser en cancer dans toute la sous-région, personne n’a levé le petit doigt pour avertir des menaces qui allaient en découler sur notre sécurité collective.
    De notre armée plutôt force supplétive au service d’un Etat néocolonial lui-même inscrit dans le cadre d’une intégration sous régionale au service de la bancocratie du CFA, cette armée là, plus que jamais coupée du peuple depuis l’assassinat de Thomas Sankara et plus que jamais dépendante des financements de l’Otan, de l’armée US, et des bases étrangères occidentales installées à domicile, une telle armée, idéologiquement techniquement formatée standards néocoloniaux occidentaux, n’est visiblement pas apte à la défense de notre sécurité nationale. C’est de là aussi que vient la faiblesse de ses réseaux locaux de renseignement. Elle reste une armée qui pâtit de son immaturité politique et de son éloignement petit bourgeois des masses ; lesquelles masses, dans toute la sous-région, sont livrées plutôt aux mosquées d’obédience rétrograde wahhabite. Ce wahhabisme obscurantiste que prônent justement tous ces terroristes fanatiques égorgeurs et insécurisants pour notre sécurité dans un cadre national laïc qu’il est temps de réaffirmer avec force.
    Il temps que l’Etat laïc, la nation laïque, arrête de s’impliquer et convoyer par cargos entiers chaqu’année, nos concitoyens de foi musulmane en séjour privé à la Mecque ; lesquels nous reviennent dans un état de totale déculturation de masse des consciences.
    A l’exemple des cathos qui vont à Rome ou à Lourdes, c’est l’affaire des communautés et associations confessionnelles. Les Etats, notamment, les nôtres, n’ont pas à jouer avec de telles entités que sont les religions fournisseuses de fanatiques égorgeurs et menaces à la sécurité collective. Les contrôler, oui ; mais pas les pourvoir ! Parce qu’aujourd’hui, elles sont des leviers mobilisables dans le cadre des révolutions oranges occidentales, destructrices de la cohésion des nations. Voyez par vous-mêmes , l’état du monde arabe et arabo-berbère.

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2016 à 11:25, par ce que je crois En réponse à : Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

    est ce qu’en nous soutenant les americains ne font pas de nous une cible pour ces fous ?

    Répondre à ce message

  • Le 17 décembre 2016 à 13:59, par EBENEZER En réponse à : Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

    Merci aux USA pour son soutien au Burkina Faso. Une fois de plus les USA jouent franc jeu. Merci et encore merci.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2016 à 11:21, par JABILI CANTAAGA En réponse à : Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

    Bonjour
    Nous vous remercions M. l’Ambassadeur et croyons que votre engagement ira jusqu’au bout.
    A l’endroit de nos autorités et FDS, pour ces fetes de fin d’année,
    1) pouvez vous rassurer le peuple
    que les engins et autres armes volants au sol seront sécurisés et non tous stockés au meme endroit ,de manière à résister à un bombardement aérien ou terrestre surpris ?
    2) Pouvez vous nous dire si nos ressrves d’armes sont bien gardées par des hommes gradés et épris d’expérience( et non par de nouveaux recrus), trés vigilents et ne buvant pas d’alcool ou ne jouant pas à la dame ou au loto à longueur de journée ? , de facon à éviter des attaques surprises et simultannées ?
    3) pouvez vous rassurer le peuple que les postes de la Défense et de la Sécurité seront remis à des militaires loyaux et intégres , consensuellement choisis par leurs pères, dans les meilleurs délais ?
    M. l’ambassadeur le peuple burkinabè compte sur vous pour passer en toute quiètude les fetes de fin d’année et le mois de janvier.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2016 à 11:58, par cherchons des solutions à nos problèmes En réponse à : Attaque contre le détachement de l’armée à Nassoumbou : Les Etats Unis "consternés"

    Humm

    vous voulez l’aide des américains parce que vous avez des problèmes ; demain vous allez les critiquer

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Commune de Thiou (Yatenga) : Pourquoi et comment le maire a négocié avec les terroristes
Opération Barkhane Au Mali : Un groupe armé terroriste interpellé dans la région d’Hombori
Lutte contre le terrorisme : La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso mutualisent leurs forces dans les zones frontalières
Lutte contre l’extrémisme : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de prévention de la radicalisation et son plan d’action
Opération HOUNE : Une vingtaine de terroristes neutralisés
Sécurisation du territoire national : des terroristes délogés au Nord et au Sahel grâce à une opération d’envergure
Recrudescence des attaques terroristes : L’État islamique au grand Sahara (EIGS) augmente son emprise au Liptako-Gourma
Oudalan : Les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque
Mali : Environ 300 militaires de la Force Barkhane mobilisés pour sécuriser un convoi de ravitaillement dans le nord
Attaque contre le village de Kodyel : L’Union européenne condamne fermement ces actes barbares
Recrudescence des attaques à l’Est : « Il pourrait y avoir un lien avec la mort d’Idriss Déby », selon Mahamoudou Savadogo, expert des questions d’extrémisme violent
Situation hebdomadaire des opérations de sécurisation : Huit terroristes neutralisés et du matériel récupéré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés