Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.» Jésus de Nazareth

Ve anniversaire de la mort de Norbert Zongo : Le Collectif annonce les couleurs

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 8 décembre 2003 à 12h24min

Cinq ans après les événements de Sapouy, le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques reste insatisfait des suites données à sa plate-forme revendicative. Il entend exprimer, une fois de plus, son mécontentement à l’occasion de la date anniversaire de ce drame, les 12 et 13 décembre prochains.

Vendredi dernier, le Collectif a donné une conférence de presse préparatoire à la journée commémorative de l’assassinat de notre confrère Norbert Zongo. Les journées commémoratives devrait-on dire, car vendredi 12 et samedi 13 décembre prochains seront dédiés à Norbert Zongo et à ses trois compagnons d’infortune, par les adhérents du mouvement "Trop, c’est trop", sous le signe du deuil. Week-end noir donc, pour honorer la mémoire d’un homme illustre. Qu’est-ce que le Collectif prévoit d’autre à part les brassards, foulards et autre fanions noirs des 12 et 13 décembre prochains ?

Toujours lutter contre la violence en politique

Arrêt de toutes activités à 10 h précises vendredi, suivi d’une minute de silence à la mémoire de Norbert Zongo et de ses compagnons et de toutes les victimes de la violence en politique, puis débrayage d’une heure avant de reprendre le travail à 11 h. A 16 h 30, observation d’un autre débrayage d’une heure pour des assemblées générales et autres informations sur les activités programmées pour le lendemain 13 décembre 2003. Au jour du samedi 13 décembre, à 9 h, le Collectif va déposer des gerbes de fleurs sur les tombes de Norbert et ses compagnons, avant la meeting-marche prévue pour 14 h, en direction du premier ministère pour interpeller le gouvernement sur les dossiers pendants, outre celui de Norbert Zongo. Toutes ces manifestations se passeront-elles sans heurt avec les forces de l’ordre ? Au cours de la conférence de presse de vendredi, les responsables du Collectif ont affirmé qu’ils n’avaient pas reçu une autorisation de manifester librement en bonne et due forme. L’activité clairement permise semble être le dépôt de gerbes.

Inutile de préciser que les organisations et partis politiques membres du Collectif ne sont pas contents du traitement de leur plate-forme revendicative par les autorités burkinabè. Dans la logique de leur résistance, ils affirment entre autres :

"Le pouvoir de la IVe République, face à notre détermination et à notre persévérance, a joué au partisan d’un dialogue creux qui a consisté en des palabres inutiles. Il a cherché à gagner du temps, a usé de la répression et a voulu humilier les responsables, militants et sympathisants de notre Collectif. Il est allé jusqu’à organiser de graves procès contre les responsables du Collectif, etc.

Le Collectif entend poursuivre sa lutte pour une prise de conscience des Burkinabè.

Sibiri SANOU
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) : Les bénéficiaires sont rentrés en possession de leurs chèques
Régulation des médias au Burkina : Bientôt un siège régional du CSC à Ouahigouya
Régulation des communications électroniques : L’ARCEP échange avec le monde judiciaire à Koudougou
12es Universités africaines de la Communication de Ouagadougou : Le comité d’organisation et le conseil scientifique installés
Affaire espionnage Pegasus : « Je ne pense pas que le Burkina utilise ce logiciel », rassure l’expert Youn Sanfo
L’Évènement du 25 juillet 2021 est disponible !
Sécurité informatique au Burkina : E-Service SA outille des informaticiens en gestion de menaces
Prix Galian : Voici les réformes attendues pour les prochaines éditions
Code promo 1xBet Burkina Faso - Comment obtenir ?
24e Nuit des Galian : Pas de Super Galian en 2021 !
Burkina Faso : Le ministère en charge de l’Economie numérique passe en revue ses projets et programmes
Développement des compétences en TIC : Un schéma directeur pour de meilleurs résultats dans l’éducation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés