Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Save the Children : Les enfants courent pour leur droit à la vie

Accueil > Actualités > Société • • mardi 9 décembre 2014 à 10h17min
Save the Children : Les enfants courent pour leur droit à la vie

Le 05 décembre 2014, l’ONG Save the Children a organisé la deuxième édition de la course pour la survie de l’enfant à Ouagadougou. Des enfants de 11 à 13 ans ont couru pour demander aux autorités d’œuvrer conséquemment à la réduction de la mortalité infantile au Burkina Faso.

La Course pour la Survie est une initiative de l’ONG Save the Children International soutenue par plusieurs autres partenaires qui se déroule simultanément dans plus de 50 pays à travers le monde. Elle se situe dans le contexte général de la campagne « Everyone » « Tous et Chacun » pour la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile. Cette course vise à demander aux dirigeants nationaux et internationaux de prendre des mesures idoines et urgentes en vue de réduire considérablement, la mort injustifiée et injustifiable de millions de nouveaux – nés et d’enfants de moins de 5 ans que l’on observe chaque année à travers le monde, principalement dans les pays en voie de développement dont le Burkina Faso. En moins de 500 jours de la date butoir de l’évaluation finale des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), les enfants, à travers le semi-marathon du 05 décembre 2014, ont engagé une véritable course contre la montre pour leur survie. Par ce moyen ludique, ils expriment leur souhait de voir les dirigeants nationaux et internationaux suivre leur exemple en accélérant le pas pour faire baisser la mortalité infantile, pour laquelle, chaque pays s’est engagé à réduire de 2/3 son taux par rapport à l’année de référence 1990. Cette deuxième édition a porté sur le thème : « La gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de cinq au Burkina Faso ». La compétition, un semi-marathon sous la forme de relais de 10 fois 100m, a mis aux prises les équipes du Creuset, du Lycée polytechnique et de l’association des enfants et jeunes travailleurs. Au bout de l’épreuve, c’est l’équipe du creuset qui a été la plus rapide.

Valérie Sorgho, Chargée de Communication de Save the Children et Présidente du comité d’organisation se réjouit de l’effort fourni par les enfants. Pour que ces efforts ne soient pas vins, Save the Children appelle concrètement les décideurs à mettre en place des mesures spécifiques pour tous les nouveau-nés afin de leur permettre de survivre au-delà du premier mois de vie, une période cruciale, à permettre à tous les enfants d’avoir une alimentation saine et de qualité tout en faisant en sorte que cela constitue un objectif des politiques et des programmes sociaux et agricoles,…

Alain Méda

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
Filière sésame : Les acteurs de l’Est plaident pour une amélioration du cadre politique et règlementaire de la filière
Entreprenariat : L’OIM et l’Union européenne soutiennent les jeunes et les migrants de retour
UNICEF : Conflits prolongés, crise climatique, progression des troubles de la santé mentale et désinformation en ligne parmi les principales nouvelles menaces pour les enfants
Concours directs session 2019 : 5 892 postes pour 1 247 751 candidats
Dépenses publiques : La défense et la sécurité sous la loupe du CIFOEB
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés