Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Quelle que soit la difficulté de la vie, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et réussir.» Stephen Hawking Artiste, Astronome, Astrophysicien

L’AIF aux Editions Le Pays : ""Le Pays" est un modèle de gestion..."

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 17 décembre 2004 à 07h11min

L’Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF) tient depuis le 14 décembre la 14e session de la commission de sélection des entreprises de presse éligibles à la subvention du Fonds d’appui à la presse du Sud. En marge de cette session, une délégation conduite par Jean Claude Créperon, directeur du cinéma et des médias de l’AIF a rendu visite aux Editions le Pays. A la fin de la visite, il s’est prêté à nos questions.

Dans quel esprit se situe votre visite dans les organes de presse burkinabè et surtout au journal " Le Pays"

Jean Claude Crepeau C’est la deuxième fois que l’AIF tient dans un pays africain une session du fonds d’appui à la presse du Sud. Ce fonds est en place depuis 1998 et c’est normal que chaque fois que l’on séjourne dans un pays qu’on profite prendre contact d’une façon objective avec les réalités de la presse locale.

Le deuxième intérêt pour nous, c’est de voir à quoi a servi l’aide que l’Agence a accordée à l’un ou à l’autre des titres du Burkina. Je rappelle qu’il y a dix projets issus de la presse burkinabè et qui ont été financés par le fonds depuis sa mise en place. "Le Pays" est l’un des titres qui a bénéficié à deux occasions d’un financement du fonds. C’est un peu à ce titre que nous sommes là. On a également visité l’Observateur paalga, l’événement, Sidwaya, JJ et Bendré qui ont tous bénéficié du fonds.

Avec le recul, quelle appréciation faites-vous de l’utilisation de ces fonds. Etes-vous satisfait de l’usage que les bénéficiaires en ont fait ?

Nous ne sommes pas dans une mission d’audit financier. Je rappelle qu’il y a deux ans et demi, une mission strictement d’audit financier mandatée par l’Agence intergouvernementale de la francophonie est passée par ici et dans les autres titres pour voir si l’argent qui avait été versé avait bien été utilisé pour réaliser les projets qui avaient été prévus. Nous, nous sommes là pour autre chose. C’est pour vérifier en quoi l’aide a pu aider à structurer le journal en une entreprise de presse qui est rentable et qui peut vivre normalement sur le marché dans lequel elle est établie.
Je crois que et c’est mon sentiment personnel, (il faudrait savoir ce qu’en pensent les membres de la commission) ce qu’on a vu ici au "Pays" montre qu’on est dans une entreprise structurée et qui a, apparemment, su trouver son équilibre économique qui correspond au potentiel de lectorat, au potentiel économique des gens qui achètent le journal au Burkina.

Cela autorise-t-il
"Le Pays" à postuler encore ?

Bien entendu. Je rappelle que le Fonds a accepté qu’une entreprise puisse soumissionner trois fois. Il y a quand même des délais à respecter entre chaque demande. "Le Pays" peut évidemment solliciter un appui quand le temps le permettra. Ceci pour un projet d’une autre nature que les deux précédents

Votre regard critique sur le contenu de la presse burkinabè

Une des caractéristiques du Burkina, c’est le nombre limité de quotidiens (4 dont un à Bobo Dioulasso) et qui me paraissent bien correspondre au potentiel de lectorat régulier qui existe dans le pays. Mais je me garderai de faire un bilan avant la fin de nos visites dans l’ensemble des organes que nous devons visiter. Le premier sentiment que je peux dévoiler. Ce sont des entreprises qui sont très correctement organisées pour éditer des journaux qui sont d’une qualité certaine par rapport à ce qui peut exister dans d’autres pays. Et qui, apparemment, ont su trouver un marché dans le public dont on sait qu’il est limité ici au Burkina

Et par rapport au traitement de l’information ?

J’ai parlé de supports qui sont d’une qualité très honorable. Cela veut dire que l’information reçoit un traitement qui est très correct.


Ce qui a été écrit dans le livre d’or

"Souvenirs du passage de la Commission de sélection du Fonds d’appui à la presse du sud qui a tenu sa 14e session à Ouagadougou, du 14 au 16 décembre 2004.
Visite "rapide" aux Editions Le Pays qui a su tirer bénéfice de l’appui accordé en deux occasions par le Fonds. Atmosphère studieuse dans un cadre qui paraît rationnellement organisé.
Bon courage à tous ... avec l’appui de l’Agence intergouvernementale de la Francophonie qui veille au développement d’une presse privée économiquement viable."

Jean Claude CREPEAU
Directeur cinéma et médias /AIF

Tidiane DIOH (responsable de projets presse)

"Pour votre journal, il y avait des avis positifs. Disons que l’argent a été vite dépensé et très bien. Cela se voit bien dans les documents.Le Pays est un modèle de ce qu’il faut faire de l’argent du fonds"

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Un projet de connectivité urbaine pour améliorer l’accès à internet
Koudougou : Des Hommes de médias outillés sur la planification familiale, le mariage d’enfants et les violences basées sur le genre
Banque de l’union du Burkina Faso : Une nouvelle agence ouvre ses portes à Dédougou
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 247 est en Kiosque !
Médias : Jean-Emmanuel Ouédraogo désormais aux commandes de la RTB télé
Burkina : « Il faut que les journalistes continuent de travailler avec le sens élevé de la responsabilité » (Pr Serge Théophile Balima)
Union catholique africaine de la presse (UCAP) : Le Burkinabè Alexandre Rouamba préside le premier bureau exécutif
Coopération numérique : Le Burkina fait des recommandations à l’UEMOA et à la CEDEAO
Burkina Faso : Huawei lance une compétition pour détecter de nouveaux talents en technologie
Magazine Économies Africaines : L’édition spéciale « BURKINA FASO » 2021 est dans les kiosques
Burkina Faso : Bientôt un nouveau cadre réglementaire et trois multiplex pour la TNT
Journal « Le Pays » : 30 ans déjà !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés