Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2012 > Communiqués • • lundi 12 novembre 2012 à 00h44min
CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) souhaite établir un partenariat avec quarante cinq (45) personnes qui devront être des avocats, des notaires ou des professeurs de droit de l’Université de Ouagadougou ou de l’Ecole National d’Administration et de Magistrature (ENAM), en vue de les établir comme coordonnateurs des Centres Provinciaux de Compilation des Résultats Electoraux (CPCR).

Le Service d’information du Gouvernement (SIG)

CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

Vos commentaires

  • Le 11 novembre 2012 à 17:07, par Tapsoba En réponse à : CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

    bonne initiative,mais délai trop court.

    Répondre à ce message

  • Le 11 novembre 2012 à 20:53 En réponse à : CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

    Pauvre Burkina,ça fait pitié car je suppose que ces 45 personnes seront payés à prix d’or alors que nous avons déjà des responsables provinciaux qui sont là et vachement payés,je veux parler des hauts commissaires.En France ce boulot incombe aux préfets mais eux sont des fonctionnaires républicains avec un vrai sens de l’Etat et des compétences irréprochables issus presque tous de l’ENA la prestigieuse école,ce qui n’est pas le cas chez nous où c’est la coloration cdpiste qui importe car même nos fameux gouverneur ne servent à rien si c’est pas toujours être là pour circonscrire les incendits ou aller présenter les condoléances du gouvernement dans les bavures et autres faits divers.Vivement la fin de ces élections car je sens que la note sera très très salée pour un résultat nul

    Répondre à ce message

    • Le 12 novembre 2012 à 09:10, par Tapsoba En réponse à : CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

      Le contexte burkinabè en particulier et africain en général est différent de celui de la France et ailleurs dans les démocraties ancrées où, c est l administration centrale(ministère de l intérieur) et celle déconcentrée de l Etat qui organise les élections.D où l implication ,comme vous le dites,des prefets.Au Burkina et ailleurs en Afrique subsaharienne ce role est voué à une commission indépendante car justement l administration publique est accusée ,à tord ou à raison par les opposants d être colorée politiquement ,donc insufisamment impartiale pour organiser une élection crédible à leurs yeux.Raison pour laquelle chez nous,la CENI ne peut rien attendre des haut-commissaires ou gouverneurs qui sont des services déconcentrés de l Etat relevant du ministère de l intérieur qui,lui ,ne s implique pas directement dans l organisation des élections.

      Répondre à ce message

      • Le 12 novembre 2012 à 10:46 En réponse à : CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

        Arrêtons de nous chatouiller.Tu crois que les 45 sélectionnés seront impartiaux ?A force de chercher à laver plus blanc que blanc la CENI va finir par se discréditer et on l’a vu à Gourcy.En plus pour compiler des résultats,a t’on besoin des têtes pensantes ?Un b-a ba que même un simple scolaire peut faire avec son ordinateur.Arrêtons avec les mystifications inutiles alors que les dédis sont ailleurs

        Répondre à ce message

        • Le 12 novembre 2012 à 15:29, par Le Sage En réponse à : CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

          Ailleurs, ce sont des observateurs internationaux qui sont appelés à la rescousse dont le billet aller retour en première classe coûte des bonbons. Sans parler des frais d’hôtel. Là, le Président de la CENI veut faire intervenir des auxiliaires et officiers ministériels de justices et il y a des gens qui trouvent moyen de critiquer une telle belle initiative. Cela ne me donne même pas envie d’aller postuler même si je suis avocat. Je me suis toujours demandé comment réagissent certains burkinabêêê. Franchement, il faut être comme le Président Blaise COMPAORE ou comme le Président de la CENI : faire son boulot comme on peut en se donnant à coeur et laisser raconter n’importe quoi par n’importe qui. Mani sougri bala.

          Répondre à ce message

          • Le 12 novembre 2012 à 23:54, par Ghandi En réponse à : CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

            Toi le sagééééé, c’est triste que cela soit la reaction d’un soi disant avocat.
            Toi qui devrait defendre la plurarité d’inteligence, tu dis ne pas aller postuler juste pour une reaction. saches que nous sommes fiers d’etre Burkinabééé et on ne va pas de l’aide de la part d’un Burkinabéééte.
            Non violence.

            Répondre à ce message

        • Le 12 novembre 2012 à 15:31, par Le Sage En réponse à : CENI : partenariat avec quarante cinq (45) personnes

          A Gourcy là maintenant c’est le juge administratif qui a pris une décision administrative qui s’impose à tous. Voilà comment les critiques injustes dirigées à l’encontre du Président de la CENI vous ont conduit. Continuez ainsi, vous aurez l’alternance dans 50 ans.

          Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Elections du 23 février 2014 : Dépôt des listes des délégués pour les bureaux de vote
Elections couplées de 2012 : Les partis politiques appelés à justifier l’utilisation des sommes reçues au titre du financement des campagnes électorales
Elections municipales complémentaires : le Président de la CENI appelle à une campagne apaisée
Communiqué de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)
Communiqué de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)
communiqué de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)
Il faut le dire : Le quota genre a encore du chemin à faire !
Au coin du palais : Le commerçant qui voulait se tirer avec les animaux et l’argent des animaux
CENI : Les résultats des municipales sur le site Web
Communiqué de presse sur la prise en charge des délégués de bureaux de vote de l’opposition
Palais de justice : Poursuivi pour vol aggravé Boureima fut relaxé pour insuffisance de preuves
Communiqué du président de la CENI
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés