Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Mali : Le FDR rejette la nomination de conseillers spéciaux

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Crise malienne • • jeudi 23 août 2012 à 17h10min
Mali : Le FDR rejette la nomination de conseillers spéciaux

Dans cette déclaration parvenue à notre rédaction, le Front Uni pour la Sauvegarde la Démocratie et de la République (FDR) rejette la nomination de trois conseillers spéciaux opérée par le Premier malien, Cheikh Modibo Diarra, au lendemain de la constitution d’un nouveau gouvernement.

Le FDR a appris avec surprise sur les antennes de l’ORTM la nomination par le premier Ministre de trois conseillers spéciaux auprès de lui avec rang de ministre. Le FDR exprime sa vive préoccupation face à cette gestion de l’Etat qui rompt avec les règles du bon fonctionnement des institutions de la République.

Les trois nouveaux conseillers avec rang de ministre sont trois ministres sortants du précédent gouvernement.

Dès lors on se demande à quelle logique répondent ces nominations. En effet dans le souci de former un gouvernement d’union nationale des ministres ont dû quitter le gouvernement.

Que le chef du gouvernement trouve le moyen d’en reconduire certains traduit son refus clair de se conformer à ce qui semblait acquis comme consensus entre toutes les forces vives.

Qu’il le fasse en violation des textes d’organisation des pouvoirs publics, traduit le peu de cas qu’il fait de la légalité constitutionnelle.
Qu’il le fasse enfin malgré le surcoût budgétaire qui en découle, a de quoi inquiéter quand on sait les difficultés financières que traverse le pays.
Le FDR lance un appel au premier ministre afin qu’il revienne au sens de l’Etat qui doit caractériser un homme d’Etat.

Par conséquent le FDR demande l’annulation desdits décrets.
Le Mali a plus que jamais besoin de cohésion et de sens de la mesure face au principal défi qui est la libération du nord. Que le nouveau gouvernement s’y attèle avec le soutien de tous.

Bamako le 23 Août 2012

Pour le FDR Le 1er Vice-Président,
Iba N’Diaye

Vos commentaires

  • Le 23 août 2012 à 17:44 En réponse à : Mali : Le FDR rejette la nomination de conseillers spéciaux

    Le problème du mali c’est bien le nord et non ces crises intestines. Il faut que les politiciens aient la sagesse et accordent du crédit aux hommes qu’ils ont choisies. C’est une crise malienne et personne d’autre ne viendra trouver une solution miracle meilleure que ce que proposent ses fils et filles.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2012 à 21:37, par mytibketa En réponse à : Mali : Le FDR rejette la nomination de conseillers spéciaux

    Vous savez vous du FDR de grâce venez à l’essentiel. Aller libérer le nord du mali et cessez de pomper l’air des gens par vos annalyse alambiquée.Vous perdez du temps peut être par peur d’aller au front. Vous ne voulez pas de l’appui de la CEDEAO.Cest maintenant que l’on connait le malien de maintenant qui n’ arien à voir avec soundiata keita.A la place de la CEDEAO et de la médiation , je laverai mes main du bourbier malien pour laisser les Touareg arriver à Bamako. On aura ainsi comme voisin l’AZAWAD.

    Répondre à ce message

  • Le 23 août 2012 à 22:32 En réponse à : Mali : Le FDR rejette la nomination de conseillers spéciaux

    trop de piètres et pitoyables politiciens làbas. qu’ils aillent voir Iyad et autres leaders du mujao au lieu de rester à se pavaner devant les femmes en bazin à Bamako c’est au nord que se trouve la verité

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mali : L’ex-putschiste Aya Sanogo et 17 autres militaires vont être jugés pour l’exécution de 23 « bérets rouges » en 2012
Rapatriement volontaire des réfugiés maliens : les partenaires se concertent à Ouagadougou
Réfugiés maliens aux bailleurs de fonds : « Il y a encore près de 30 000 âmes qui comptent sur vous »
Signature de l’Accord de paix au Mali : le Gouvernement de la transition salue « une action pour la paix »
Crise malienne : Langage de vérité entre les réfugiés au Burkina et leur ministre de la solidarité
Le Burkina Faso, signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger
Accord d’Alger pour la paix au Mali : Les mouvements de l’Azawad vont- ils signer ?
Attentat à Bamako : La réaction du gouvernement malien
Mali 2014. Un diplomate tunisien et onusien à la tête de la Minusma.
Réfugiés maliens au Burkina : L’ambassadeur de France au Burkina s’imprègne des réalités à Mentao
Crise malienne : les Mouvements de l’Azawad expliquent les blocages des négociations d’Alger à Ouagadougou
Préparatifs de la reprise des négociations inter-maliennes à Alger : Les mouvements politico-militaires de l’Azawad arrachent un accord à Ouaga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés