Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Elections couplées 2012 : La CENI reçoit le soutien du roi du Gulmu

Accueil > Actualités > Politique • • jeudi 23 février 2012 à 00h45min

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Barthélémy Kéré, a bouclé sa série de rencontres avec les chefs coutumiers, en se rendant, mardi 21 février 2012 à Ouagadougou, chez le roi du Gulmu, Sa majesté Kupiendieli. Les préparatifs des élections législatives et municipales couplées de novembre 2012 ont meublé les échanges.

En arrivant, ce mardi 21 février 2012, au domicile du roi du Gulmu, sis à Dapoya, secteur N°12 de Ouagadougou, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Barthélémy Kéré, entendait lui faire le point des préparatifs des élections couplées de 2012. Mieux, il espérait aussi, selon le deuxième objectif de sa sortie, obtenir auprès de lui, son engagement à sensibiliser les populations, afin qu’elles se fassent enrôler massivement, dès mai 2012. Et c’est au cours d’un entretien tenu à huis clos, que le premier responsable de la CENI a passé son message. Au terme des échanges, il a confié avoir fait part des avancées notées dans l’introduction de la biométrie, système d’identification et d’enrôlement électronique, au roi du Gulmu.

L’attribution du marché à la société d’informatique française, Gemalto Sa par l’Etat pour un coût de plus de 11 milliards F CFA, la signature du contrat y afférent, le 25 janvier 2012, l’éventuelle installation des 3500 kits d’enrôlement prévus, ont été, entre autres aspects évoqués. Cette « étape importante » de l’organisation du scrutin n’a donc plus de secret pour Sa majesté Kupiendeli qui, de l’avis du président de la CENI, a manifesté son soutien à sa structure, dans le cadre de la mobilisation des électeurs, en vue de l’enrôlement.« Le roi du Gulmu nous a assuré de son soutien pour la conduite du processus électoral. Il a pris l’engagement direct, tout comme les autres chefs coutumiers, de parler aux populations, pour les amener à participer à l’enrôlement biométrique, une première dans notre pays », a indiqué le premier responsable de la CENI. Soulignant qu’il a discuté de « la chose la plus préoccupante » pour l’année 2012, à savoir les élections couplées, avec son hôte, le roi du Gulmu a confirmé son engagement devant les journalistes.

« Avec l’intrépidité du président de la CENI et du gouvernement, beaucoup de choses ont été faites dans la mise en œuvre des élections législatives et municipales. Il reste à sensibiliser les populations pour qu’elles acceptent l’idée de se faire enrôler en masse et à temps. Et c’est ce à quoi nous allons nous atteler (…) », a - t-il confié. Relevant qu’il a demandé au président de la CENI et à ses collaborateurs d’être pragmatiques dans l’action, il dit avoir abordé la question de la saison des pluies qui, à son avis, risque de perturber certaines activités prévues dans le chronogramme. « Là-dessus, j’ai eu toutes les assurances de la part du président de la CENI et c’est tant mieux, si les élections peuvent être organisées dans les délais. Toute chose que la CENI et nous tous souhaitons, parce que notre démocratie serait mise à mal, si nous ne tenions pas promesse de renouveler l’Assemblée nationale et les conseillers municipaux », a-t-il conclu.

Le président de la CENI achève ainsi, la série de rencontres avec les chefs coutumiers, initiées dans le but d’échanger autour des préparatifs des élections couplées avec les mandants et partant, les inciter à sensibiliser les populations en vue de l’enrôlement. Les chefs coutumiers, faut-il le rappeler, sont des mandants de la CENI, au titre de la société civile.

Kader Patrick KARANTAO (stkaderonline@yahoo.fr)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés