Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Côte d’Ivoire/Burkina : L’Ambassadeur Koutaba à la rencontre de la communauté burkinabè

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • mardi 20 décembre 2011 à 18h16min

La communauté burkinabè de la juridiction consulaire d’Abidjan a organisé, le samedi 17 décembre dernier au consulat général du Plateau, une rencontre de prise de contact avec le nouvel ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, SEM Justin Koutaba. Initiée par le consul général d’Abidjan, la cérémonie a permis à l’ensemble des représentants des différentes composantes de la communauté, de souhaiter la bienvenue à l’ambassadeur Koutaba et de lui faire part de leurs préoccupations.

Après le mot de bienvenue du consul général, Patrice Kafando, les représentants des jeunes, des femmes, des délégués consulaires, du Conseil supérieur des Burkinabè de l’Etranger (CSBE) et des notables se sont succédés à la tribune pour exprimer leur joie d’accueillir le nouvel ambassadeur et l’espoir qu’ils placent en lui. La communauté burkinabè à Abidjan a rendu un vibrant hommage au président du Faso et à son Représentant spécial Boureima Badini pour leur implication dans la sortie de crise en Côte d’Ivoire et salué les efforts et le mérite du prédécesseur de Monsieur Koutaba, SEM Emile Ilboudo qui, 16 ans durant, a servi le Burkina Faso à travers sa mission en Côte d’Ivoire.

Une mention spéciale a été adressée au consul général, Patrice Kafando, qui selon eux, a donné une nouvelle impulsion à la cohésion des burkinabè relevant de sa juridiction consulaire. S’agissant particulièrement des jeunes, ils se disent conscients de leur rôle fondamental de préserver les acquis de leurs « pères » qui se sont distingués par leur bravoure, leur ardeur au travail et leur attachement aux valeurs de la patrie mère, tout en respectant les lois et les us et coutumes de leur pays d’accueil. Ils entendent de ce fait, perpétuer les liens historiques de fraternité, de solidarité et d’amitié avec leurs frères ivoiriens, en vue de soutenir les efforts du Président du Faso dans ce sens. Tout en reconnaissant les nombreuses difficultés auxquelles elle fait face, (désorganisation, division, confusion, désorientation, dissensions internes et autres conflits de leadership), la communauté, dans toutes ses composantes, s’engage désormais à relever ces défis aux côtés de l’Ambassadeur Koutaba, pour plus de rayonnement de l’image du Burkina Faso à l’extérieur.

C’est tout ému que SEM Justin Koutaba a transmis à ses compatriotes, les salutations des plus hautes autorités du Burkina, salué le travail abattu par son prédécesseur Emile Ilboudo et les efforts du Représentant Spécial du Facilitateur dans le processus de sortie de crise en Côte d’Ivoire. Le diplomate, en souvenir des nombreuses victimes burkinabè de la crise postélectorale, a demandé une minute de silence et présenté ses condoléances aux familles des disparus.

L’Ambassadeur Koutaba, évoquant sa mission en Côte d’Ivoire a sollicité le soutien de tous ses « frères et sœurs » pour ensemble, relever de façon positive et constructive, les nombreux défis ; car pour lui, la réussite de sa mission dépendra du concours et de l’appui de chacun et de tous. « Ma mission est la vôtre. La réussir est mon devoir, me soutenir pour sa réussite est votre obligation, quand on sait que chaque burkinabè à l’étranger est impérativement un ambassadeur du Burkina » a-t-il souligné.

Monsieur Koutaba a dit avoir pris bonne note des préoccupations de la communauté à savoir : la création de nouveaux postes consulaires, l’épineuse question du chômage des jeunes, la nécessaire organisation de la communauté marqué par des divisions et querelles récurrentes de leadership…

Comptant sur l’appui des représentants de la Chambre de Commerce et du Conseil Burkinabè des Chargeurs, avec lesquels il a déjà eu des échanges riches, l’Ambassadeur Koutaba s’est engagé à identifier les opérateurs économiques afin de les organiser davantage pour les stimuler et donner une nouvelle impulsion à leurs activités de commerce et d’investissements.

Pour une analyse plus profonde de ces préoccupations, l’Ambassadeur Koutaba envisage des rencontres avec chaque structure. Il se dit également disposé à organiser bientôt d’autres rencontres avec d’autres juridictions dans toutes les localités à très forte densité de populations burkinabè et qui exigent de sa part, une présence et un soutien constants.

Pour l’honneur de la patrie, l’Ambassadeur Koutaba a été ferme et direct en rappelant que la respectabilité d’une communauté se mesure à la noblesse des actes posés et des comportements honorables des membres de cette communauté. « Nul ne doit se servir de ses parents, encore moins les induire en erreur, pour parvenir à des objectifs personnels, malsains et inavoués. Nul ne doit se prévaloir burkinabè s’il n’est intègre et honnête avec lui-même et avec la communauté. Seules les autorités diplomatiques et consulaires sont habilitées à parler au nom du pays et en votre nom », a-t-il lancé.

Parlant de la Côte d’Ivoire, pays hôte de ses compatriotes, le diplomate a demandé que la communauté burkinabè apporte son appui, à l’instar de l’action de facilitation déterminante du Président Blaise Compaoré, aux processus fondamentaux de sortie de crise, afin de favoriser l’instauration d’une paix durable, d’une harmonie et d’un vivre ensemble entre les communautés. Il a pour cela, invité ses compatriotes à s’inscrire pleinement dans le processus de réconciliation nationale prôné par les autorités ivoiriennes, afin que la Côte d’Ivoire recouvre sa sérénité et contribue efficacement à la consolidation des efforts d’intégration dans notre sous région.

Après s’être adressé à la communauté, SEM Justin Koutaba a procédé au lancement officiel du site web du consulat général. « www.consulatbf-abj.com ».

JB Ilboudo à Abidjan

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : « J’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix » dit Guillaume Soro, démissionnaire de la présidence de l’Assemblée nationale
Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh, le joker sans frontières… politiques de la présidentielle ivoirienne
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié met fin à son union avec le parti au pouvoir
Côte d’ivoire : Des tirs entendus dans l’enceinte de la 3e région militaire de Bouaké
“Agitations” en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro appelle à la repentance
Pourquoi et comment Guillaume K SORO peut-il devenir Président de la République sans les armes ?
La liste des membres du nouveau gouvernement ivoirien
Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan désigné vice-président de la République
Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire-Burkina : « Les relations sont excellentes », selon Alpha BARRY
Quand Guillaume Soro parle pour l’Histoire à Cyril Bensimon
Affrontements intercommunautaires de Bouna : La version des faits et l’analyse de WANEP Côte d’Ivoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés