Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 28 juin 2011 à 02h11min

A travers cette lettre ouverte au président du Faso, le chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso dénonce le décret portant création du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP) où certains membres, selon lui, siègent « illégalement » au titre des partis politiques de l’opposition.

« La loi portant statut de l’opposition politique que vous avez promulguée par décret n° 2009-263/PRES du 4 mai 2009, dispose en son article 4, je cite : « pour être un parti de l’opposition, il faut faire une déclaration officielle de son appartenance à l’opposition et la transmettre au chef de file de l’opposition… ».
Mais paradoxalement, votre décret ci-dessus cité en objet portant composition du Conseil consultatif sur les réformes politiques (CCRP) comprend, au titre de l’opposition politique, des partis ne remplissant pas ces conditions légales.

De même, il me plaît d’attirer votre haute attention sur le fait que le Chef de file de l’opposition, institué dans le cadre du dialogue politique pour favoriser la nécessaire concertation entre majorité et opposition dans tous les actes touchant à la vie nationale, a été tout simplement contourné pour des raisons que nous ignorons.

Aussi avons-nous l’honneur de vous adresser la présente pour vous demander de bien vouloir, en votre qualité de magistrat suprême ayant prêté serment de défendre la Constitution et les lois de la République, de bien vouloir reconsidérer le décret précité pour une prise en compte de ces manquements graves aux lois de notre pays.
Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Président du Faso, les assurances de notre très haute considération. »

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 28 juin 2011 à 02:47 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    pour une fois suis parfaitement d’accord avc maitre sankara.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 09:55, par Kylian En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    De grâce ferme la un peu et laisse nous respirer . Ce barbu de sankara veut toujours une chose et son contraire. Toujours à se plaindre sans rien proposer de constructif. Pour lui n’est juste que ce qui l’arrange. Même quand il se moque de ses électeurs en allant pas voter lui même, il estime qu’il à toujours raison. On a besoin d’un autre chef de file de l’opposition car celui que nous avons est très limité.

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 10:25, par sidzabda En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      Toi même tu la ferme Kylian ! là où les choses sont nettes, il ne faut cas même pas en vouloir à Maître SANKARA. Si tu as un problème personnel avec lui, trouve le à domicile ou dans une rue de Ouaga. C’est vous autres qui encouragez le mensonge,la dictature, les tripatouillages et les imbécilités. Pourquoi en tant que Président du Faso, il accepte dévoyer une loi de la république ? Et tu n’es même pas à mesure de dire que celui qui le dénonce est en bonne posture. Maître SANKARA n’a qu’à continuer seulement. C’est sa contribution pour qu’on respecte le peuple.

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 10:28, par Raogo En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      Mr Kylian pour une fois ferme la toi meme ! car vois tu une chose est de promulguée des lois ! et une autre de les respecter quand bien meme souvant ça n’arrange pas ceux qui l’ont promulguées !Alors respectons les lois dans ce pays et que nul ne puisse s’arroger des passe droits fut il meme le Président du Faso !
      Ps:Moderateur publie si tu veux ou pas c’est la strict realité !

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 10:41, par Tapsoba En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      C est très simple Kylian,

      Pour parvenir au changement de chef de file de l opposition en attendant 2015,il suffit de sortir massivement voter pour un autre parti de l opposition politique aux elections couplées (legislatives ,municipales)en 2012.Ainsi,Maître Sankara s effacerait à jamais de la tête de l opposition.Il n inspire pas confiance.

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 10:44, par El Profesor En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      C pluto a toi d la fermer. Ne soi pa hypocrite. C qil di es vrai. La loi es clair e il ne fo pa la violer. Toube C Dakio es til d loposit@ ? Tais toi si tu na rien a dir.

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 11:38, par soulby En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      Ohh arrêtez de verser dans les invectives et autres agressions à bouche armée !!!
      Sans être un fan de Maitre Benewendé, je dirais qu’il sait de quoi il parle. Tout le monde sait que Blaise se moque royalement de la légalité surtout quand il s’agit de lui garantir son éternité au pouvoir. Ne nous trompons pas de combat ou d’ennemi. Maitre Bénéwende n’est pas l’ennemi à abattre même sa quête du pouvoir semble une farce !!
      Au moins, on a quelqu’un qui comprend et qui dénonce (souvent sans convaincre). Cela dit au locataire de Kossyam que les gens ne sont pas dupes dans ce pays, qu’il y a des gens intelligents contrairement à ce que lui font croire certains attardés mentaux. Si Blaise était le plus illuminé de ce pays pourquoi sommes nous aujourd’hui à faire face à des revoltes dont le vrai mobile est l’exaspération face à un pouvoir qui n’a que trop durer !!!
      Appliquez les textes pour une fois !!!

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 15:38, par lintègre En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      ce Maître Sankara n’inspire pas du tout confiance, il veut une chose et son contraire. pour preuve, il ne reconnaissait pas le pouvoir du PF et lui demandait tout de suite de démissionner. comme la situation l’arrange aujourd’hui, il appelle le PF Excellence ! il savait bien que Blaise à prêté serment et doit respecter la constitution, mais pourquoi demander sa démission avant la fin de son mandat ?????????? il est vraiment pathétique ce Maître !!!!!! voyez comment il défend son poste de chef de file ? s’il devient président, on est tous foutus au Faso ici, il va nous mettre à genou dans la rue et nous fouetter tous !!!!
      Qu’il nous colle la paix ce mec, c’est un vrai pantouflard !

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 15:59, par karim En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      Même si on naime pas le lièvre, il faut reconnaître qu’il a de longues oreilles. Me. Sankara, on l’aime ou onne l’aime pas mais il faut reconnaître qu’il a des sorties qui honorent son parti et sa fonction de chef de file de l’opposition.
      Ceci etant, en quoi la commission Bongnessan et son CCRP n’est pas l’ASSEMBLÉE NATIONALE et Yé Arsène Bongnéssan n’est plus le président de l’ASSEMBLÉE NATIONALE (ou l’Assemblée des deputés du peuple pour être dans la configuration). De quel droit une commission peut se reunir et faire semblant d’ecrire des lois ou proposer des lois pour reformer la republique ? as-t-on besoin d’une Assemblée bis(l’autre de Rockest dominée par le CDP) pour pour la transition ou reformer l’etat ?

      Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 10:38 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Lui je commence vraiment à l’aimer... il occupe vraiment bien sa place de chef de file de l’opposition politique au Burkina.

    Et ce qu’il dit c’est assez clair pour tous, il s’agit là d’une violation de loi...qu’il faut corriger c’est simple.

    Merci maitre...

    Aux autres commentez l’article et non l’être...

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 12:06, par Tilado En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      la lettre de Maitre SANKARA n’est autre chose que de rappeler au président du Faso du respect de la constitution que nous l’aimions ou pas. il faudrait que nous Burkinabè apprenions à nous respecter et nous faire respecter dans nos actes de tous les jours. Le décret promulguée par le président est une atteinte à la constitution qui est le socle meme de notre démocratie.je me demande si les decrets qui sont promulgées font l’objet d’un examen par les conseillers juridiques de la présidence ? sinon de telle abérations de devront pas etre promulgées.il faudrait dépassionner le débat de la légalité de ce decret présidentiel

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 13:07, par Etudiant En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      Entre deux proposition contradictoire au même problème il n’y a pas et il n’y jamais une 3ème proposition ! ceux qui proposent les 3èm propositions sont des traites kil faut abattre !
      C’est une loi américaine : celui qui n’est pas avec nous, alors il est contre nous !
      Ou soit tu est dans la majorité ou dans l’opposition !
      S’opposer ne veu pas dire se faire la guerre ! plutot il fau faire à la guerre au indécis, et au balanceur ! On a vu ce qui s’est passé à l’ADF RDA qui est devenu mouvence présidentiell ! hahahaha c’est fait rire koi

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 13:24, par le veridique En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      Je n’arrive pas à comprendre ce soit disant chef de file de l’opposition...Tout le monde est d’accord qu’il faut des reformes au Burkina ...le gouvernement cree un de concertation pour discuter sur les reformes à entreprendre .il serait plus responsable de participer et de donner sa comprehension des reformes...il faudra qu’on evite de poser les conditions steriles avant toute participation...nulle part il n’est dit que le CRPB avait pour objectif de modifier l’article 37...la politique de la chaise vide n’est pas une bonne chose pour une formation politique qui se veut credible....

      Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 15:02, par AFFECTION En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      c ;est vrai ce que Maitre SANKARA dénonce mais je demande aux uns et aux autres de dépassionner le débat. la loi c.est la loi mais je suis aussi peiné de constater que ceux qui ce réclament de l’opposition vraie ne participent pas au CCRP. S’ils considèrent que Blaise COMPAORE est notre actuel Président et que par conséquent nous devons lui demander des comptes et le respecter comme tel ; alors je crois que la sagesse voudrait qu’au regard de la situation nationale difficile qui a accéléré la mise en place du CCRP ; recommandait la participations de tous les fils du Faso. cela pour une seule fin ; trouver ensemble la voie idoine pour conjurer les désagréments dont nous somme entrains de sortir. SVP n’insulter personne ce n’ai pas la solution c’est dans l’amour pour la patrie et surtout pour les autres que nous irons de l’avant.

      Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 11:09 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    J’ai cru comprendre que Me Sankara ne reconnait pas l’élection de Blaise comme président du Faso. A quoi bon cette lettre qui légitime Blaise ? Franchement, je suis perdu.

    L’opposition de Me Sankara a refusé de siéger, qu’elle occupe le terrain pour préparer les élections sinon elle fera encore un score ridicule comme d’habitude.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 11:30, par SIDPAYETE En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Maître SANKARA a fait son devoir en interpelant le premier magistrat à la raison.J’invite nos dirigeants à méditer simplement cet adage de la révolution :"ON PEUT TROMPER UNE PARTIE DU PEUPLE A TOUT TEMPS ; ON PEUT TROMPER TOUT LE PEUPLE A UNE PARTIE DU TEMPS MAIS ON NE PEUT PAS TROMPER TOUT LE PEUPLE A TOUT TEMPS".

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 11:38, par Burkimbila En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Me SANKARA, fonces, fonces. Tu as tout mon soutien malgré le faite que je ne milite pour aucun parti politique. Tu es très intelligent. Tes propos sont limpides et pertinents. Ne te laisses pas divertir par ces plaisantins qui passent le temps à raconter du n’importe quoi. Toi au moins, tu joue ton rôle. ARBA et toi, vous incarnez la vraie opposition au BF. C’est pourquoi, chaque fois que vous intervenez, il y’a des polémiques.

    - Hermann lui, a un passé politique très sale qui va le poursuivre jusqu’à la tombe. Tous homme politique honnete et avisé sait qu’il fait la politique de Blaise. d’ailleurs lui-même l’a dit : "mon père m’a dit de ne jamais abandonner Blase COMPAORE et moi je vais le respecter toute ma vie" ;

    ZEPHIRIN quand à lui, tout le monde sait qu’il est un pur produit de BLAISE. Il lui reste redevable toute sa vie.

    - N’en parlons pas des autres plasantins acompagnateurs (Emile PARE et autres)

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 11:42, par Moa En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    je pense que Me sankara dit laisse les peuple tranquille .nous avons mare des opportunistes pendant que le peuple reclame de meilleure condition de vie lui ne pense qu’a arriver au pouvoir par tout les moyens .il faudra qu’il ccommence a faire l’alternance au sien de son propre parti politique pour donnele bon exemple de democratie .

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 11:43, par Moa En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    je pense que Me sankara doit laisse les peuple tranquille .nous avons mare des opportunistes pendant que le peuple reclame de meilleure condition de vie lui ne pense qu’a arriver au pouvoir par tout les moyens .il faudra qu’il ccommence a faire l’alternance au sien de son propre parti politique pour donnele bon exemple de democratie .

    Répondre à ce message

    • Le 28 juin 2011 à 18:13, par rawa En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

      Moi je pense qu’il faut civiliser le debat. Comme l’a deja dit quelqu’un, il s’agit de debats d’idées et non des querelles de clochets.Nous sommes lus de partout et nos lecteurs apprecieront la profondeur de nos idées et de la pertinence de nos arguments.Supposons même que Maître Sankara soit le pire des Burkinabè, ce qu’il a dit par rapport au respect des textes de la République est juste oui ou non ? Il faut éviter le dilatoire là où on a besoin de sérieux.
      Pour revenir au cas de Maître Sankara, s’il etait melé dans une affaire quelconque,il serait à la MACO.Il n’a pas su toujours prendre les bonnes décisions au bon moment, là je convient mais nous pouvons aussi le sanctionner comme tel. Il a compris que le 30 avril nous n’étions pas d’accord avec lui mais ici, il s’agit de tout autre chose.
      Quand viendront le temps des élections nous apprécierons chacun mais ici convenons que c’est ce louvoiement de Blaise qui nous a conduit là où nous sommes. Donc, vigilance, moi je sens un deal à travers le CCRP.

      Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 11:43, par SomSom En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Chez nous dans la plupart des communautés, on dit très souvent que "la réussite d’une culture commune "soasoaga en moré" s’appécie dès la production de la farine destinée au tô". Constatez que dès le départ de ces réformes politiques, on piétine et on s’assoie allègrement sur des lois. Avec la bénédiction de burkinabè. C’est révélateur. Les résultats de ce regroupement "Pause-café/perdiems/déjeunée" seront royalement piétinés si ils ne rencontrent pas l’assentiment de BC et son clan.
    Dans un pays où chacun a son opposition et sa société civile ?
    L’AN a son oppsition légale (le CFOP-BF) et le Gouvernement son opposition exécutif. Il reste la justice pour former la sienne.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 11:57, par hetero En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Bjr moi je suis parfaitement d’accord avec sankara une chose est claire le peuplé à peur il nous faut un changement on veux pas le pouvoir à vie il faut que Blaise prépare une alternance ou bien le peuplé ?Tout des gâtés tout le monde est corronpue ce que je veux demande encore C’est de laisse les chefs coutunier transquille car il sont entrains de perdre leur dignité.MOI c’est Htro Arsène faut pas touché à l’article 37 .Merci pour la compréhension

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 12:04 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Les vautours de la communauté internationale doivent se réveiller avant qu’il ne soit tard, pour nous aider à conduire le Burkina faso à une alternance pacifique, qui somme toute reste une illusion pour les caciques du régime, au risque de voir notre beau pays s’engouffrer à terme dans l’enfer socio politique où brule depuis quelques années la Cote-d’ivoire. BRAVO maître SANKARA

    SAUVONS NOTRE BEAU PAYS LE BURKINA FASO, PERSONNE N’Y EST INDISPENSABLE.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 12:17, par john,bf En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Courage, Maître. Tu as été constant dans tes prises de position. L’histoire retiendra que tu as lutté de toutes tes forces pour l’alternance dans ce pays. Seulement l’immense majorité de ce peuple veut une chose et son contraire. Ils accusent les opposants d’être de mêche avec le pouvoir en place et ils recusent ceux qui dénoncent les dérives autocratiques du même pouvoir ; allez-y comprendre. De toutes façons, les aveugles verront un jour mais ce sera peut-être trop tard. Monsieur Kylian est de ceux-là.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 12:26, par Le reflet En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Il est malheureux de constater que des individus de peu d’esprit et de peu de Foi se permette d’entacher l’image de notre forum avec leurs contributions subjectives et sans analyse objective. Tu n’aimes pas Maître c’est ton droit le plus absolu mais aie le courage d’aller le voir et lui dire ça en face ou tais toi simplement. Ne profite pas tu forum pour règler des affaires personnelles, c’est vraiment ignoble. Le Forum appel à des débats d’idées donc de contenu et non des débats de personne qui relèvent du sentimental. On s’en fout de tes saut d’humeur, on a besoin d’analyses objectives et de critiques constructives pour notre cher FASO, c’est ça l’objectif de notre Forum. Félicitation au modérateur pour avoir publier des inepties de ce genre qui permet de démasquer ainsi les fossoyeurs de notre jeunes démocratie et leur dégré de cupidité afin de les combattre farouchement.

    Soyons vigilant mes frères !!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 13:47, par Le Chat En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Certains burkinabé ne savent pas à sert ce forum. je me propose de leur faire savoir. c’est un lieu de débats contradictoires sur des sujets d’actualité et non un lieu pour s’insulter surtout de grandes personnalités comme Me Sankara. En face de l’homme beaucoup hésiteront à lui tendre la main à plus forte raison l’insulter.
    Sur le sujet il a raison ou il a tort Mr Kylian ?Certains burkinabé ne savent pas à sert ce forum. je me propose de leur faire savoir. c’est un lieu de débats contradictoires sur des sujets d’actualité et non un lieu pour s’insulter surtout de grandes personnalités comme Me Sankara. En face de l’homme beaucoup hésiteront à lui tendre la main à plus forte raison l’insulter.
    Sur le sujet il a raison ou il a tort Mr Kylian ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 13:48, par Ari En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Bravo maître, nous avons grandement besoin des gens comme vous et Laurent BADO pour dénoncer publiquement les irrégularités juridiques qui caractérisent le BF et contribuer à éduquer politiquement le peuple.

    Par contre quand le moment de choisir notre nouveau président sera arrivé, nous prendrons également nos responsabilités.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 14:11, par naotokan En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Bravo maître Sankara !Il a au mons le courage de vos idées.Je ne comprend pas les forumistes qui disent qu’ils veulent le changement et qui passent leur temps à dénigrer cet homme qui fait des propositions claires et acceptables.Au lieu de vous tapir dans l’obscurité pour geuler faites des propositions comme lui.Sortez et qu’on vous voit.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 14:12, par Le lecteur En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Merci Maitre Sankara, mais soyez plus précis. Que Maitre Sankara nous publie la liste des partis dits de l’opposition qui siègent illégalement au CCRP. Une dénonciation sans la liste des partis illégaux ne semble pas fonder car Maitre, vous êtes bien placés pour connaitre tous les partis dits d’opposition. Veuillez nous publier leur liste.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 15:33 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    LORSQUE VOUS RECONNAISSEZ LA JUSTESSE DES PROPOS DE QUELQU’UN QU’ON AIME PAS. ON DEVIENT VRAIMENT PLUS CRÉDIBLE.

    CE QUE TYPE DIT EST SIMPLE ET MONTRE QUE LES DÉCISIONS QUI VONT SORTIR DE CES DISCUSSIONS PEUVENT ÊTRE IGNORÉES COMME LES TEXTES DEJA DISPONIBLES.

    NOTRE PRESIDENT A PRIS LA LEGERTE D’HABITUDE DE NE PLUS TENIR COMPTE DES TEXTES CE QUI N’EST PAS HONORABLE DU TOUT.

    CERTAINS BURKINABE SONT DEVENUS TOUT SIMPLEMENT DES GENS QUI N’ONT PLUS DE POUVOIR DE REFLEXION.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 15:41, par citoyen En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    De tte facon la plaisanterie a assez duré. le boss de lUPC va bientot remplacer ce soit disant chef de file de l’opposition qui s’oppose juste pour s’opposer. Le but n’est pas detre opposant. Etre opposant cest un moyen d’atteindre le but. Etre opposant ne veut pas dire etre contre tout ce que le pouvoir fait. Loin de là. Il faut savoir aussi s’aligner avec le pouvoir sur certaines decisions pour le bien du peuple.
    Je ne suis vraiment pas convaincu de la bonne foi de ce monsieur Sankara. Lui il est toujours contre tout mais ne propose jamais rien de constructif. On veut faire A, il dit que ce nest pas bien, maintenant on dit on fait B il n’est toujours pas daccord. Je suis contre Blaise, mais ce nest pas une raison pour critiquer tout ce quil fait. un peu de serieux quand meme. Sankara na ka nous laisser trankil, nous on veut avancer. Il nous fatigue dis donc. Dommage pour un chef dopposition.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 16:16, par Ylyy En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Bonjour Me Sankara.
    Je ne suis pas sankariste mais il me plait de vous encourager à faire le sale boulot d’un chef de file de l’opposition. Rien n’est parfait mais au regards des textes qui régissent le statut de l’opposition au faso, vous faites bien votre job.
    Félicitation !

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 16:27, par Alexio En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Je me pose la question de savoir.Ou l on peut se disposer la constition du Burkina faso ?Dans les bibliotheques ?Dans les librairies ?Combien de Burkinabe connait sa constitution ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 17:51, par adamo En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    maitr sankara doit se calmer. s’il veut pas participer au debat politique qu’il laisse ceux qui veulent faire avancer le pays. il faut pas trop se focaliser sur les textes mon maitre sankara.laisse avancer les choses. sans toi ,le pays là va avancer.et d’ailleurs même le pays est entrain d’avancer sans toi alors ne parle plus.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 18:12 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Toutes mes sincères felicitations au CHEF de FILE de l’OPPOSITION pour la pertinence de sa lettre ouverte. Vous avez courageusement refusé d’accompagner un système anti-democratique qui depuis 20 ans est entain de torpiller notre peuple et ses lois. Vous avez donné des prealables clairs pour votre participation au CCRP. Votre present lettre ouverte a encore le merite de rappeler BLAISE COMPAORE sur les violations flagrantes de nos lois. Il ne faut pas ecouter surtout les analphabètes du droit et les griots du pouvoir qui passent le temps à vous insulter. L’histoire nous dira un jour que vous aviez raison et que vous aviez bien joué ton rôle.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 18:29, par Politicos En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    plusieurs foid sur ce forum j’ai vu des gens s’attaquer à Maître Sankara. Moi je ne le connais pas mais dans une république comment un voleur, un corrompu peut circuler librement, si ceux qui nous gouvernent et sont censés défendre la veuve et l’orphelin le sont ? Je crois qui ceux qui ne veulent pas voir Maître Sankara trouvent d’autres arguments car jusque là ce n’est que pur délation. Je crois que pour la CCRPont est passé à côté quand on exploite bien la liste des personnes qui la compose et ça ce n’est la faute de personne. Il faut que nous ayons un jour le courage d’affronter notre histoire si laide soit-elle car il y va du salut de notre peuple. Discutons les idées de Maître Sankara et laissons ses casseroles tranquilles. Merci à tous pour l’animation du forum

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 18:37, par Politicos En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Plusieurs foid sur ce forum j’ai vu des gens s’attaquer à Maître Sankara. Moi je ne le connais pas mais dans une république comment un voleur, un corrompu peut circuler librement, si ceux qui nous gouvernent et sont censés défendre la veuve et l’orphelin le sont ? Je crois qui ceux qui ne veulent pas voir Maître Sankara trouvent d’autres arguments car jusque là ce n’est que pur délation. Je crois que pour la CCRPont est passé à côté quand on exploite bien la liste des personnes qui la compose et ça ce n’est la faute de personne. Il faut que nous ayons un jour le courage d’affronter notre histoire si laide soit-elle car il y va du salut de notre peuple. Discutons les idées de Maître Sankara et laissons ses casseroles tranquilles. Merci à tous pour l’animation du forum

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 19:14 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    ok si on ne respecte pas les lois déjà votés, vous aurez à la fin des travaux du CRPBF des lois qui seront respectées si et seulement si elles arrangent les premiers concersés. alors laisser ceux qui lisent (la constitution) nous éclairer.
    merci

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 19:24 En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    jvè etre bref.
    jcroi que M. SANKARA n’est pas du tou malin car s’il ve vraiment déffendre les lois c le moment d’aller au Conseil des réformes pour essayer d’empêcher les reformes inégales ki y sortiras. en refusant d’aller c une Démission total de sa part.
    il est entrin de nou refaire le coup des élections dernière.
    moi de toute façon je croi plus en lui, je préfere maintenant me retourner vers ARBA DIALLO, ou le nouveau ZEF. c la deuxième foi kil est entrin d’abandonner.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 19:27, par Marco En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    Question ?
    Est ce que toute l’opposition politique burkinabè se reconnait en Maître SANKARA ?
    Ya lieu de revoir le statut du chef de file de l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 19:34, par adamo En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    c’est toi même l’analphabète.on ne supporte pas quelqu’un parcequ’il est opposant au regime.non !non !non !non !non !non ! je prefère blaise que ce monsieur.apprend à mieux connaitre sankara.ne le suis pas de façon aveugle.

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin 2011 à 19:37, par Général Galland En réponse à : Conseil sur les réformes politiques au Burkina : Le chef de file de l’opposition dénonce

    A combien s’élèveront les perdiems que les monsieurs du CCRP vont toucher par jours ? La réponse à cette question m’intéresse beaucoup.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Gestion du COVID-19 : L’opposition soupçonne de l’affairisme du pouvoir autour de la pandémie
Suspension des salaires d’agents de la fonction publique : L’UPC dénonce une démoralisation des agents
Lutte contre le COVID-19 : L’Union pour la République (UPR) exhorte les populations à la discipline
Mesures du président du Faso : Le Parti socialiste du Burkina invite Roch Kaboré à tourner aussi un regard vers le secteur public
Mesures du président du Faso : La Marche pour la Patrie (LMP) regrette qu’elles n’aient pas pris en compte la suppression de l’IUTS
Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire ?
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour aider les populations
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative patriotique panafricaine/Burkindi (APP/ Burkindi) à l’ensemble des Forces-vives de la nation burkinabè
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » dictent leur Loi !
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités politiques en campagne de sensibilisation et de distribution de kits de protection
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés au télétravail et à l’adaptation !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés