Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • lundi 21 février 2011 à 00h03min

Le président burkinabè ne cèdera donc pas aux tollés des partisans pro-Gbagbo qui ont appelé à son retrait du panel des chefs d’Etats mandatés par l’Union africaine pour une médiation de « dernière chance » en Côte d’Ivoire. Membre du groupe composé des présidents mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, sud africain Jacob Zuma, tanzanien Jakaya Kikwete et tchadien Idriss Déby Itno, Blaise Compaoré et ses pairs ont été investis de la délicate mission de proposer des solutions « contraignantes aux deux parties » en vue du départ du pouvoir du président sortant Laurent Gbagbo et de l’installation du président élu Alassane Dramane Ouattara.

La mission est d’autant plus délicate que depuis la proclamation par la Commission électorale indépendante (CEI) des résultats du 2e tour de la présidentielle ivoirienne du 28 novembre 2010 qui donnent vainqueur Ouattara, Gbagbo et ses partisans, fort de la décision du conseil constitutionnel ivoirien, s’agrippent au pouvoir.

De son côté, Alassane Ouattara reconnu par la communauté internationale comme le président ivoirien, n’entend pas non plus lâcher prise. Situation qui a plongé la Côte d’Ivoire dans une crise postélectorale sans précédent. Les conséquences de cette impasse sont évidemment incalculables aussi bien sur le plan social qu’économique pour ce « géant de l’Afrique de l’Ouest francophone » et pour toute la sous-région.

Blaise Compaoré ayant été le médiateur de la longue crise qui a abouti aux accords politiques de Ouagadougou puis à l’élection présidentielle, il apparaît comme l’homme qui maîtrise le mieux le dossier ivoirien. Mais les pro-Gbagbo voient déjà en lui un empêcheur de tourner en rond.

Et si le président du Burkina Faso entend bel et bien effectuer le voyage d’Abidjan, ce lundi 21 février, selon des sources concordantes, c’est bien la preuve qu’il est décidé à assumer jusqu’au bout, la mission que l’Union africaine lui a confiée. Et cela malgré des menaces de manifestations contre sa personne qui ont été proférées par les partisans du président sortant.

Bark Biiga

Fasozine

Vos commentaires

  • Le 21 février 2011 à 00:14, par Bakarijan En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    S’il désistait de cette mission il se srait retrouvé nez à nez avec ses compatriotes. Comment un burkinabé de surcroit officier de notre armée va t-il céder aux chantages d’un vagabond en perte de vitesse. Il n’a pas d’autres choix que de porter cette croi advienne qui pourra. Face en face avec le plus grand boulanger du monde, il ne manquera pas de lui cracher ses quatre verité. Avec respect comme simon comparé s’il vous plait.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 01:52, par BLIGONIN En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    Bonjour Bark Biiga.
    Prenez le temps de vous informer si vous voulez devenir un bon journaliste.
    Une dépêche vient d’annoncer que Blaise renonce à son voyage en Côte d’Ivoire ce lundi 21 02 2011. D’ailleurs nous l’attendons à l’aéroport avec les posters de SANKARA.
    Et puis, voyez-vous Monsieur Bark Biiga, comment il peut rappeler son ambassadeur en poste en Côte d’Ivoire et vouloir venir dans ce pays. Il confirme tout ce que nous disons de lui. Il est le père de la rébellion en Côte d’Ivoire.
    C’est un mauvais beau-frère.
    Vive GBAGBO pour que vive l’Afrique libérée et prospère.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 02:12 En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    Finalement selon abidjan.net : Le chef de l`Etat burkinabè Blaise
    Compaoré ne se rendra pas lundi en Côte d`Ivoire, où il devait arriver avec
    les autres membres du panel de présidents africains chargé de dénouer la crise
    ivoirienne, a-t-on appris auprès de la présidence dimanche soir.
    Interrogée sur la venue de M. Compaoré lundi, une source à la présidence à
    Ouagadougou a indiqué à l`AFP : "le président ne part pas à Abidjan". Cette
    source a invoqué des "raisons de sécurité", sans autre précision.
    Le camp du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo s`était mobilisé
    depuis plusieurs semaines contre la venue de Blaise Compaoré, accusé de
    soutenir Alassane Ouattara, reconnu président élu de Côte d`Ivoire par une
    grande partie de la communauté internationale après le scrutin du 28 novembre.
    Plus d`un millier de jeunes pro-Gbagbo étaient d`ailleurs rassemblés
    dimanche soir à l`aéroport d`Abidjan pour contester sa visite, selon des
    sources concordantes.
    La télévision publique ivoirienne RTI a montré par ailleurs que le drapeau
    burkinabè n`avait pas été hissé à l`aéroport au côté de ceux des autres pays
    du panel de présidents africains.
    M. Compaoré est rentré dimanche soir au Burkina, après avoir participé plus
    tôt à Nouakchott à une réunion avec les autres membres du panel de l`Union
    africaine - Mohamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie), Jacob Zuma (Afrique du Sud),
    Idriss Deby Itno (Tchad) et Jikaya Kikwete (Tanzanie) - pour étudier des voies
    de sortie de la crise ivoirienne.
    Selon des sources diplomatiques à Nouakchott et à Abidjan, la venue des
    autres chefs d`Etat lundi restait incertaine dimanche soir.
    Le panel est censé présenter d`ici le 28 février des solutions
    "contraignantes" pour les camps Gbagbo et Ouattara.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 09:03, par feffal En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    Partira,partira pas.On me sait plus grand chose encore car le site ivoirien abidjan.net vient d´annoncer que notre PF vient de renoncer a son voyage.
    Je veux plus d´infos Messieurs.
    Merci et bon courage.
    Un burkinabe en Suede.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 09:39 En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    Courage au President Compaoré. C’est une mission juste. Que Dieu l’accompagne.

    Tegwende

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 10:46 En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    Pouf !!! A côté de la plaque Fasozine !!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 13:08, par Zorobabel En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    Cher Biiga,

    Il paraît que le bravetchè ne viendra plus en Côte d’Ivoire. Certainement qu’il a cédé aux tollés des partisans pro-gbabgo. En tous cas, depuis hier dimanche soir, ces partisans ont pris d’assaut l’aéroport international de Port-bouet, le drapeau du Burkina Faso n’est pas présent. Affaire à suivre.
    Le bon sens est la chose mieux partagée.
    Peace and love for Africa

    "se croire plus intelligent que son ami, c’est compromettre l’amitié". c’est le proverbe du jour.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 16:26, par joel En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    je croyais que le mouvement " j´aime ma patrie" accompagnerait le président du Faso jusqu´à la capitale ivoirienne.La plupart des gens disent la verité quand on touche à leurs organes génitaux.

    Répondre à ce message

  • Le 21 février 2011 à 22:08, par Mobio En réponse à : Crise ivoirienne : Blaise Compaoré décidé à assumer la mission de l’UA

    Merci au Burkina et à son valeureux Président pour toute la hauteur dont ils font preuve devant les errements des ivoiriens que hélas nous sommes. Ingratitude, roubladise, irrespect, malhonnêteté, mauvaise foi, vanité.
    Avec ce peu que vous montre Lmp à travers son refus du Burkina dans le panel, vous dévinez bien pourquoi sous la refondation, la Côte d’Ivoire n’a pu qu’être en crise, que prospérer dans les anti valeurs.
    Vous comprenez aussi que Lmp est loin de s’inscrire dans une logique de recherche de la vérité et la justice, et ne peut que contrarier toute médiation soupçonnée de fonder sa démarche sur la bonne connaissance du dossier ivoirien et la bonne foi.
    Ah ! qu’on est loin de l’époque d’Houphouet Boigny !
    Le vieux disait à juste raison qu’il avait une bouche et plusieurs oreilles. Maintenant, c’est plusieurs bouches et une seule oreille !
    Continuez frères burkinabés de considérer malgré tout, les ivoiriens comme vos frères de toujours.
    Pardonnez nous toutes ces méchancetés et irresponsabilités. Tout passe. Dieu vous le rendra au multiple.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : « J’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix » dit Guillaume Soro, démissionnaire de la présidence de l’Assemblée nationale
Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh, le joker sans frontières… politiques de la présidentielle ivoirienne
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié met fin à son union avec le parti au pouvoir
Côte d’ivoire : Des tirs entendus dans l’enceinte de la 3e région militaire de Bouaké
“Agitations” en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro appelle à la repentance
Pourquoi et comment Guillaume K SORO peut-il devenir Président de la République sans les armes ?
La liste des membres du nouveau gouvernement ivoirien
Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan désigné vice-président de la République
Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire-Burkina : « Les relations sont excellentes », selon Alpha BARRY
Quand Guillaume Soro parle pour l’Histoire à Cyril Bensimon
Affrontements intercommunautaires de Bouna : La version des faits et l’analyse de WANEP Côte d’Ivoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés