Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Un proche de Compaoré évincé du gouvernement

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 24 mars 2008 à 15h42min

Salif DialloAucune raison officielle n’a été avancée pour le départ de Salif Diallo qui a passé huit ans au gouvernement et a dirigé la campagne de M. Compoaré (au pouvoir depuis 20 ans) au cours de l’élection présidentielle de novembre 2005 remportée avec 80,30% des voix.

OUAGADOUGOU (AFP) — Le président burkinabè Blaise Compaoré a évincé dimanche soir de son gouvernement le ministre d’État, ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, Salif Diallo, dans le cadre d’un léger remaniement gouvernemental.

Ce remaniement a été annoncé par un communiqué officiel lu à la Télévision nationale du Burkina (TNB).

Aucune raison officielle n’a été avancée pour le départ de Salif Diallo qui a passé huit ans au gouvernement et a dirigé la campagne de M. Compoaré (au pouvoir depuis 20 ans) au cours de l’élection présidentielle de novembre 2005 remportée avec 80,30% des voix.

M. Diallo, 51 ans, de l’ethnie Mossi, majoritaire au Burkina Faso, est originaire du Nord. Numéro 2 du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, parti présidentiel). Marié et père de trois enfants, il était ministre d’Etat depuis 2002.

Proche du président Compaoré, il était entré dans son cabinet en 1986, comme assistant, alors que l’actuel chef de l’Etat burkinabè était le numéro 2 du régime du président Thomas Sankara (1983-1987) et son ministre de la justice.

Docteur en droit public, M. Diallo deviendra le directeur de cabinet de M. Compaoré en 1987 lorsque ce dernier accède au pouvoir en octobre 1987.

Il va ensuite occuper plusieurs importantes fonctions dans l’administration centrale et le gouvernement, notamment celle de ministre de l’Environnement et de l’Eau en 1995, avant de diriger le ministère de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des ressources halieutiques à partir de 2000.

Avec le remaniement de dimanche, une seule personne fait son entrée, Mme Cécile Béloum, député du CDP qui devient ministre chargé des relations avec le Parlement.

Deux personnes ont changé de poste : Laurent Sédogo prend le poste de ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques pour céder celui de l’Environnement et du Cadre de vie à Salifou Sawadogo, anciennement chargé des relations avec le Parlement.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina / Nayala : Le Premier ministre Lassina Zerbo recueille les bénédictions de ses oncles à Toma
Coupure de Facebook au Burkina : Pour le CDP, « Le gouvernement a une fois de plus abusé de ses prérogatives »
Promotion immobilière au Burkina : 105 projets sur 400 jugés recevables
Burkina : « Si on n’organise pas les municipales, on va reculer de 30 ans », prévient Adam Régis Zougmoré des Compétences électorales africaines
Grippe aviaire au Burkina : 42 foyers confirmés dans sept régions
Vie politique burkinabè : Une majorité présidentielle qui a besoin de se réconcilier avec elle-même !
Session budgétaire exercice 2022 : Le groupe parlementaire UPC à l’heure du bilan
Situation socio-politique au Mali : La COPA-BF invite ses militants à une marche le 22 janvier 2022, contre les sanctions de la CEDEAO
Embargo de la CEDEAO : L’APP/Burkindi appelle tous les peuples à la « solidarité active » avec les Maliens
Burkina : Le Dialogue politique recommande le report des élections municipales
Pour le retour à la paix au Burkina, la majorité présidentielle appelle à une prise de conscience
Burkina : La majorité présidentielle surprise de l’appel d’un allié à la démission du président du Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés