LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/Media : L’émission hebdomadaire de débat, 7 info de la télévision privée BF1, suspendue pour deux semaines

Publié le jeudi 20 juin 2024 à 22h10min

PARTAGER :                          
Burkina/Media : L’émission hebdomadaire de débat, 7 info de la télévision privée BF1, suspendue pour deux semaines

L’émission hebdomadaire de débat de la télévision privée BF1, un des rendez-vous dominicaux les plus suivis au Burkina, a été suspendue par le Conseil supérieur de la communication (CSC). L’information a été donnée par la télévision elle-même, au cours de son journal de 19h30, ce jeudi 20 juin 2024.

Elle fait suite à ce qu’elle qualifie de « l’affaire de la datation des images montrant le président Ibrahim Traoré en train de donner son sang ».
Dans un communiqué de la télévision, lu au cours du journal, il ressort que le mardi, 18 juin 2024, le média et son chroniqueur Kalifara Séré ont été auditionnés par le CSC sur les propos tenus par ce dernier lors du 7 info du dimanche, 16 juin 2024.

Au cours de cette émission, le chroniqueur Kalifara Séré avait indiqué que les images dataient de 2023. Des propos jugés de "diffamatoires" par le CSC, selon le communiqué de la télévision. « A la question de savoir s’il maintenait ses propos à la suite du passage du directeur général du Centre national de transfusion sanguine sur le plateau, le chroniqueur a dit n’avoir pas de raison de douter des propos de ce dernier. Toujours selon le communiqué, le chroniqueur a du reste rappelé qu’il avait fait son mea-culpa, lorsqu’il a été interpellé par le modérateur (le présentateur de l’émission).

Après cette audition, le chroniqueur a été convoqué et entendu par le service régional de la police judiciaire de Ouagadougou, suite à une plainte du Centre national de transfusion sanguine.

Selon la télévision, même si le professionnalisme du journaliste-présentateur a été reconnu par l’instance de régulation, le CSC, ce dernier "note tout de même" que le programme a été rediffusé le même jour à 23h et que les directs Facebook et YouTube de l’émission sont toujours disponibles en ligne. "Ce qui est constitutif d’un manquement", cite le média, ajoutant que le CSC décide également de la suppression de la partie incriminée sur tous les supports de diffusion de la télévision.
Par le même communiqué, la direction générale de la télévision BF1 exprime sa préoccupation d’être sans nouvelles de son chroniqueur Kalifara Séré et marque sa solidarité envers sa famille.

O.L.
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Ça n’en valait pas la peine. Le patron de CSC était un brilliant prestataire de 7 infos il y a encore 3 mois avant sa nomination, bien d autres avant lui connus grâce à BF1 nommes à des super postes. Quoi qu on dise , le roi a besoin d un fou pour bien se remettre en cause...suspension va créer et renforcer le poids des canaux informels nocifs de fake news...
    Le CSC doit revoir sa copie franchement. Travaillons à minimiser les frustrations car l enjeu securitaire reste très bien preoccupante

    • "Le patron de CSC était un brillant prestataire de 7 infos il y a encore 3 mois avant sa nomination" vous le dite si bien !!!! Bien des gens en vus aujourd’hui sont passés par les plateaux de bf1 pour faire leurs marketing politiques. Dans la réalité, bf1 joue le rôle d’un parti politique en faisant la promotion ceux à qui elle choisit d’offrir ses plateaux pour defendre leur ligne politique (actuellement DA SIE, NADEMBEGA etc.). En son temps j’ai à plusieurs reprise dit à des amis que si le MPP ne suspend pas cette émission ou ne la recadre pas en exigeant qu’aucun citoyen ne soit invité sur le plateau plus de deux fois l’an, elle sera le lie de sa perte du pouvoir, l’histoire m’a donné raison.

  • Si c’est compliqué, je suggère à BF1 de suspendre ses émissions de débats car Ça ne sert à rien d’organiser des plateaux télé où tous les panelistes vont dans le même sens. C’est ennuyant et c’est le cas des débats sur la RTBF les dimanches. Toutefois les panelistes qui apportent la contradiction doivent apporter des arguments et éviter de tomber dans les bassesse s et les injures pour nuire ou déstabiliser.

    • Mauvaise foi ou ignorance ? On vous parle de diffamation (reconnue par l’auteur lui-même à travers son mea culpa) et vous parlez de propos allant dans le même sens.
      Pouvez-vous imaginer un seul instant le doute qu cela crée dans l’esprit des gens lorsqu’on pense que les images sont truquées ? Comment quelqu’un d’aussi expérimenté comme SERE se laisse aller dans le mensonge ?

  • La Direction de bf1 est sans nouvelles de kalifara ?
    Selon la direction après son comportement où il peut être ?
    Juste pour diviser et gâter on sort la phrase : " on est sans nouvelles "
    Chacun n’a qu’à assumer ; pendant que le jeune capitaine est en train de détruire sa vie pour la souveraineté du pays, il y en a qui rament à contre courant parce qu’on leur a coupé les dessous de table, vous allez tous subir pour le bonheur du peuple.

  • Cette suspension ajoute quoi à la reconquête de notre territoire ? C’est de cela qu’il s’agit.

  • Moi j avais dit une fois ici que si j étais Kalipha seré j allais arreté d aller sur bf1 car beaucoup de gens n aiment pas la verité. Courage à bf1 et à son équipe.Qui vivra verra.Qui vit longtemps voit lz.danse de la.colombe.

  • La reconnaissance de l’âne c’est des ruades. Il reste maintenant le Faso.net.. Courage aux journalistes qui malgré tous les risques et menaces mettent des pieds et mains pour nous livrer la vraie information. Il reste maintenant d’interdire l’importation des postes téléviseurs et on va avoir la paix. Eh wendé. Ça fait pitié

    • Lefaso ne risque pas d’être sanctionné puisque lefaso ne reprend plus que les communiqués en provenance des services de l’Etat et les communiqués des organisations diverses et variées (ONG, OSC).

      Lefaso n’informe pas plus sur les faits de société qui ne prêtent pas à polémique sauf sur son forum. Avez-vous déjà vu un journaliste de lefaso aller faire un reportage sur les lieux des tueries.?
      Lefaso ne s’engage pas dans l’information.

    • Bonjour eric, bonjour internaute qui utilisez le pseudo de nouveau sage (oui, ça se voit, vous, vous dites des choses intéressantes, intelligentes et de façon intelligible).
      Même s’il n’est pas sur le terrain, Lefaso.net diffuse de bonnes infos, provenant de sources diverses, ne se contentant absolument pas de servir de relais à nos dirigeants.
      En outre, certains de ses journalistes proposent des analyses sans concession et pleines de courage.
      Pour finir, leur forum reste un des rares espaces de débat, de confrontation d’idées, où certains internautes diffusent des informations pertinentes, sans être censurés.
      Ils ont d’ailleurs été mis en demeure par le CSC, notamment concernant certains commentaires.
      Longue vie au Faso.net, vous faites un excellent travail !

  • Individus de mauvaise foi ! Vous reconnaissez la faute mais vous ne supprimez pas les élements incriminés à temps ; vous avez même rediffusé l’élement en question sachant que votre chroniqueur avait derapé. Maintenant vous venez pleurnicher ici alors que vous avez contribué à l’exposer davantage à la repression ! Vous exprimez votre solidarité à la famille de votre chroniqueur pour vous donner bonne conscience ? Assumez-vous plutôt et payez pour vos errements !

  • Le deux poids deux mesures continue !

    Un certain cartésien, malgré de graves allégations infondées contre des citoyens burkinabè d’être des valets locaux de l’impérialisme et d’avoir perçu de l’argent pour déstabiliser la transition, et le boucan permanent qui s’en est suivi, est resté libre sans être inquiété jusqu’au procès.

    Ici, un mis en cause a, semble-t-il reconnu sa méprise, et il est porté disparu après son audition par un service de police.

    Qu’est-ce qui explique cela ?

  • Je crois que M DAPA devrait tout simplement suspendre son émission jusqu’à nouvel ordre parce qu’il met lui même ses invités en danger. Il doit laisser la RTB et C360 organiser les débat avec les amis de IB.

  • C’est aussi à bf1 et aux autres médias de savoir qui ils invitent sur leurs plateaux, et savoir choisir les sujets qui ne touchent pas à l’intégrité du pays ; on est en guerre, il faut en tenir compte ; voilà un monsieur qui n’apportera jamais rien à ce pays avec un tel comportement qui vient s’asseoir remettre en cause des images des la rtb, vous n’imaginez pas la portée, tout comme l’autre ici sur tv5 qui chaque semaine vient raconter des contre-vérités contre son propre pays, la journaliste même doit se dire quel type de gars c’est ?
    Vive IB quoiqu’il advienne ; au moins il est honnête, dévoué, sincère et consciencieux.

  • Lorsqu’il s’agit du président du Faso, il s’agit de tous les Burkinabè. Comment ce monsieur qui est d’un âge avancé, qui a occupé une haute fonction dans le pays, pourquoi un tel monsieur ose se foutre publiquement des Burkinabè à travers notre président ? On est tous déçu de lui. Comme disait ce monsieur qui a très peur du serpent lorsque sa femme l’a appelé pour tuer un serpent aperçu dans leur cour :" chacun tue ce qu’il a vu", a t il dit à sa femme. Donc qu’il gère ses problèmes qu’il a lui même créés.

  • J ai un appel solennel à lancer au responsable de.bf1.Je sais qu ils liront HUG, suspendez l émission 7info.Si vous lisez ce forum, suspendez l emission.Vous etes des hommes bien car nous avons affaire a un regime qui ne respecte pas les decisions de justice.Dans un tel état vous comprendrez ce que HUG veut dire.J aime les journalistes talentueux de votre chaine.Qui vivrz verra.

  • Je ne suis pas d’accord avec la suspension, mais bon, le CSC a apparemment décidé de sévir. Espérons que ce sera productif. Mais notre koro Kalifara aussi, pour son niveau, il n’aurait même pas dû dire ce genre de choses quoi... Par contre, je demanderais aux autorités de ne pas aller plus loin que ça. Je pense que lui-même va s’auto-discipliner maintenant. J’espère que le CSC sera aussi ferme avec la pollution des chaînes étrangères comme j’avais fait la remarque.

  • Dites-nous, notre cher aîné Kalifara SERE a-t-il menti ou pas ? Est-il permis même à un enfant bien élevé par ses parents de mentir ? Si Mr Kalifara SERE a choisi son camp, c’est son droit mais je ne crois pas qu’à son âge, il doit se permettre de mentir juste pour une bouchée de pain ou pour le pouvoir ? Même s’il ne digère pas la perte du pouvoir par le camp, il doit se rappeler que depuis les indépendances, il ya eu des hommes politiques avant eux, mais ils ont gardé leur dignité d’homme jusqu’à la fin ! Alors, nous souhaitons que ce Mr SERE qui fait partie du 3eme âge se respecte davantage pour se faire respecter par ses jeunes frères et ses enfants que nous sommes !

  • Je pense qu’il faut liberer Khalifa et mieux, le plus vite possible.
    J"espere que parmi ceux qui le detiennent, certains savent Lire les signes.
    Merci

  • Le BURKINA FASO, on ne sait plus à quel saint se vouer

  • Ce sont des risques du métier. Avançons seulement. Je souhaite une bonne suite à l’émission. Et que le sieur KALIFARA SÉRÉ revienne à l’écran un autre jour pour présenter ses sincères excuses et jurer de ne plus recommencer. Pas plus que cette confession et la vie continue.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique