LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/ Voix et leadership des femmes : Le projet a pris fin, des barrières brisées et des mentalités ont évolué

Publié le jeudi 20 juin 2024 à 19h13min

PARTAGER :                          
Burkina/ Voix et leadership des femmes : Le projet a pris fin, des barrières brisées et des mentalités ont évolué

L’ONG Oxfam et son partenaire Affaires mondiales Canada ont tenu un atelier national pour clôturer leur projet intitulé "Voix et leadership des femmes". La cérémonie d’ouverture de cet atelier national de clôture qui a eu lieu ce jeudi 20 juin 2024 à Ouagadougou, était une occasion pour les acteurs de faire le bilan des activités menées durant ces cinq années de mise en œuvre (2019-2024).

Au titre des résultats obtenus durant les cinq années de mise en œuvre, 72 organisations de défense des droits des femmes (dont 15 organisations pendant 36 mois, 10 organisations pendant 18 mois et 47 organisations de façon ponctuelle) ont vu leurs capacités renforcées en matière de promotion des droits des femmes.
Le présent projet Voix et leadership des femmes a été mis en œuvre par l’ONG Oxfam et son partenaire Affaires mondiales Canada. Exécuté dans onze régions sur les 13 que compte le pays, ledit projet a été financé à près de deux milliards de FCFA (plus de 1,8 milliard de FCFA) par Affaires mondiales Canada.

C’est ainsi que dans sa prise de parole, le directeur pays d’Oxfam-Burkina, Omer Kaboré, a rappelé que ces initiatives développées par les organisations bénéficiaires ont permis de créer des espaces sûrs et inclusifs où les voix des femmes ont été écoutées, respectées et amplifiées.

En résumé, les cinq années (avril 2019 à juin 2024) de mise en œuvre du projet ont permis globalement de toucher directement 182 488 personnes, dont 79% de femmes et 39% de jeunes, et indirectement 631 889 personnes.
Enumérant toujours les résultats obtenus sur le terrain, le directeur pays d’Oxfam a ajouté que le projet a aussi permis de relever le défi de créer un avenir où chaque femme et chaque fille peut pleinement réaliser son potentiel et contribuer au développement de la société, mais également permis aux femmes de défier les normes sociales restrictives, surmonter les obstacles et devenir les actrices du changement dans leurs communautés respectives. Tout en contribuant à l’évolution des mentalités et à briser les barrières.

Omer Kaboré, le directeur pays d’Oxfam-Burkina

L’ouverture de cet atelier national de clôture de ce projet de Voix et leadership des femmes a connu, en plus de celle du directeur pays d’Oxfam-Burkina, Omer Kaboré, la présence de la représentante de la ministre en charge de l’action humanitaire, Thérèse Valérie Sanou, par ailleurs conseiller technique en charge du genre. On notait également la présence de la cheffe de la coopération de l’ambassade du Canada Emefa Nina Nomitso Mawulawoe, représentante de l’ambassadrice du Canada au Burkina.

T. Valérie Sanou, conseillère technique en charge du genre, représentante de la ministre en charge de l’action humanitaire

En prenant la parole au nom de la ministre en charge de l’action humanitaire, la conseillère technique en charge du genre, a exprimé sa satisfaction quant aux résultats engrangés dans la mise en œuvre dudit projet. Car il a contribué à la mise en œuvre de la stratégie nationale genre qui est le document de référence au Burkina en matière de promotion de l’égalité entre les sexes. Le projet a également satisfait les bénéficiaires sur le terrain, a-t-elle laissé entendre.

La représentante de l’ambassadrice du Canada au Burkina, Emefa Nina Nomitso Mawulawoe

Les résultats engrangés sont aussi satisfaisants pour la représentante de l’ambassadrice du Canada au Burkina, Emefa Nina Nomitso Mawulawoe. Selon elle, les initiatives soutenues ont favorisé la communication, le dialogue politique sur les droits des femmes et l’accès à la justice, en réponse aux événements et aux besoins urgents des communautés. Et la liste n’est pas exhaustive. En plus de ceux déjà énumérés, elle a aussi fait savoir que les initiatives mises en œuvre grâce au projet ont permis aux organisations féminines de se renforcer, de gagner en visibilité et en influence et de contribuer de manière significative à la transformation sociale et politique de leurs pays.

En plus du Burkina Faso, ce projet Voix et leadership des femmes d’Oxfam est aussi exécuté au Bénin.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique