LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Tenkodogo : Une Académie de jeunes leaders pour renforcer les capacités de 30 jeunes filles et garçons

Publié le jeudi 20 juin 2024 à 21h45min

PARTAGER :                          
Tenkodogo : Une Académie de jeunes leaders pour renforcer les capacités de 30 jeunes filles et garçons

Après Bobo Dioulasso, c’est au tour de la Cité de Rialé d’abriter du 19 au 23 juin 2024, l’académie des jeunes leaders. Initiée par le National Democratic institut (NDI) avec l’appui financier de l’Ambassade de Suède au Burkina Faso, cette rencontre a pour objectif général d’offrir une opportunité d’apprentissage et de partage d’expériences à des jeunes leaders du Burkina pour renforcer leur leadership dans la gestion des affaires publiques.

La période de transition au Burkina Faso offre des opportunités de changements structurels et de reconstruction démocratique qui engage tous les citoyens. Elle doit servir de tremplin aux jeunes pour renforcer leurs capacités en vue de participer pleinement à la construction de la nation. Afin d’apporter sa contribution pour l’inclusion des jeunes dans la consolidation de la démocratie au Burkina Faso, le NDI a convié une cohorte de 30 jeunes (dont 16 jeunes filles) venus de Ziniaré, Kaya, Titao, Koudougou, Dori, Fada N’Gourma, Koupéla et Tenkodogo.

Ce sont des jeunes leaders (garçons et filles) de la société civile, des entrepreneurs, ou encore des jeunes engagés socialement sélectionnés à la suite d’un appel à candidature et chacun disposant d’un mentor engagé à l’accompagner tout au long de l’académie.

Kevin ADOMAYAKPOR, Directeur Résident du NDI prononçant le discours d’ouverture

Durant 5 jours, l’académie permettra à ces jeunes de se familiariser avec des thématiques comme le leadership, la démocratie, la bonne gouvernance, la citoyenneté, l’entreprenariat, l’engagement et le développement personnel.
Le Directeur Résident du NDI, Kevin ADOMAYAKPOR s’est réjoui de l’engouement des jeunes à participer à ce programme, démontrant leur intérêt à se former et à répondre aux défis qui se pose au Burkina Faso.

Les académiciens à travers leur porte-parole, n’ont pas manquer de formuler des mots de gratitude à l’endroit du NDI et de l’Ambassade de Suède pour cette initiative.
Il faut rappeler que cette activité s’inscrit dans le cadre du dénommé “Démocratie gniè sira” ou la « voie de la réussite démocratique » mis en œuvre depuis Novembre 2022 avec l’appui financier de l’Ambassade de Suède au Burkina Faso et qui vise à contribuer à renforcer le rôle de la société civile dans la promotion des processus démocratiques et de la redevabilité.

Kevin ADOMAYAKPOR, Directeur Résident du NDI (au milieu)

A travers ce programme, l’institut veut mobiliser les citoyens à s’informer et à s’organiser pour participer activement aux processus politiques et démocratiques au niveau national, régional et local. Ce programme est mis en œuvre dans les zones de l’Ouest, du Centre et de l’Est ; plus précisément dans douze (12) communes.

Après la session de Tenkodogo, rendez-vous est pris pour la troisième et dernière session de l’académie des jeunes leaders qui se tiendra à Ouagadougou.

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique