LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina : La Fédération des associations de donneurs de sang s’insurge contre la polémique sur le don de sang du chef de l’Etat

Publié le mercredi 19 juin 2024 à 22h20min

PARTAGER :                          
Burkina : La Fédération des associations de donneurs de sang s’insurge contre la polémique sur le don de sang du chef de l’Etat

La Fédération des associations de donneurs de sang bénévoles du Burkina (FADOSAB-BF) a animé une conférence de presse ce mercredi 19 juin 2024 pour dénoncer la polémique née au lendemain du don de sang du chef de l’Etat, Ibrahim Traoré, lors de la journée mondiale du donneur de sang célébrée le 14 juin 2024.

Le 14 juin 2024 était célébrée la Journée mondiale du donneur de sang. A cette occasion, le chef de l’Etat a donné son sang. Des images diffusées par les médias et qui ont suscité la polémique sur les réseaux sociaux, certains estimant que ces images n’étaient pas actuelles.

Selon Jean-Bosco Zoundi, président de la Fédération des associations de donneurs de sang bénévoles (FADOSAB-BF), cette conférence de presse a pour but d’exprimer leur indignation face à cette polémique. « Pendant que la FADOSAB se réjouit et salue ce geste du chef de l’Etat, des individus au dessein inavoué et inavouable, tentent de remettre en cause les images de la séance du don de sang diffusée sur la chaîne nationale (RTB). Cette posture blesse les donneurs de sang, et surtout l’Association « S.O.S Sang », membre de la FADOSAB qui a œuvré conjointement avec les services du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) et de la présidence du Faso, pour l’effectivité de cette séance du don de sang », a indiqué M. Zoundi.

Jean-Bosco Zoundi, président de la FADOSAB se dit indigné par la polémique qui met un coup sur les activités de sensibilisation au don de sang

Il rassure que le chef de l’État a bel et bien donné son sang. « Nous y étions tous y compris les responsables du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Et c’est sous nos yeux que le capitaine Ibrahim Traoré a effectué toutes les étapes recommandées en matière de don de sang avant de se prêter au prélèvement de son propre sang par les agents qualifiés en la matière. Nous sommes donc surpris et outrés de constater que des individus qui n’ont pas pris part à cet événement, veuillent remettre cet acte de solidarité en cause », a déclaré M. Zoundi.

Pour M. Zoundi, les individus qui remettent en cause les images du don du président argumentant que ce sont des images de 2023, doivent savoir qu’en 2023, le président n’a pas donné son sang à l’occasion de la Journée mondiale du donneur de sang. Il s’insurge donc contre cette polémique qui remet en cause cet acte de solidarité du chef de l’État et qui porte préjudice aux activités de sensibilisation pour le don de sang. « Si la FADOSAB se trouve aujourd’hui profondément blessée par cette polémique, c’est parce qu’elle ternit l’image de nos activités. Il ne fait aucun doute que cette polémique porte préjudice aux activités de la FADOSAB car elle décourage les donneurs bénévoles de sang et l’ensemble des acteurs qui œuvrent quotidiennement pour rendre disponible le sang dans nos formations sanitaires », a-t-il laissé entendre.

Les journalistes présents à la conférence de presse.

Au cours de la conférence de presse, Jean-Bosco Zoundi s’est dit indigné par les propos de Kalifara Séré, qui aurait affirmé sur le plateau de la télévision BF1 que les images montrant le chef de l’État donnant son sang sont des images d’archives. M. Zoundi indique que la Fédération attend les preuves de M. Séré et qu’elle se réserve le droit de porter plainte contre lui pour ses propos s’il n’apporte pas les preuves de ce qu’il avance.

La conférence de presse a aussi été l’occasion pour la fédération d’inviter les Burkinabè à donner leur sang, surtout à l’orée de la saison pluvieuse qui est une période de forte demande.

Justine Bonkoungou
Photo : B
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Trop de polémiques pour rien.
    À défaut d’être président, il est comme "Monsieur tout le monde". Alors trêve de commentaires s’il vous plaît.

  • Soyez serieux.Que .soit vrai ou faux où se trouve le probléme ?Il y a plus serieux que cela.Demandez à votre mpsr 2 de nous parler de mansila.Il y a des femmes, enfants qui n ont plus de nouvelles de leurs epoux et père.C est ča l urgent pour le.moment.Arrêtez de nous divertir avec ces genres de sorties honteuses guidées par la panse.

    • Quand il y’a mensonge, il faut le dénoncer. C’est ce que M. ZOUNDI a fait. Mais on voit bien que le mensonge ne sert que le dessein de certaines personnes prêtes aux moindre occasions à en découdre avec le régime. Nous regrettons les pertes de vie à Mansila, mais nous aurons l’occasion d’en parler sans complexe.
      Que Dieu bénisse la transition, les FDS/ VDP et IB.

  • @ Sam on dirait que à la place de votre coeur il ya une pierre.Depuis le 11 juin et vous trouvez qu il en parlera au moment opporrun.Ok, Qui vivra verra Trouvez vous normal qu on enléve les gens ? Trouvez vous normal que les decisiions de justice ne soient pas respectées ?Je te rappelle que le boss a prete serment devant le conseil constitutionnel. Je te rappelle que la constitution est retablie.HUG aime la verité

  • Tout ce bruit pour ça ? Vous n’êtes même pas là personne mise en cause. Une simple mise au point suffisait. Eh bien, faites vous plaisir : déposez plainte contre M. SERE pour ce motif. Après cela, vous dormirez mieux !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique