LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Baccalauréat 2024 : A Ouagadougou, le top départ a été donné au lycée municipal Vénégré

LEFASO.NET

Publié le mardi 18 juin 2024 à 22h00min

PARTAGER :                          
Baccalauréat 2024 : A Ouagadougou, le top départ a été donné au lycée municipal Vénégré

C’est parti pour l’examen du baccalauréat, session 2024 ! Après neuf mois d’acharnement au travail, les élèves en classe de terminale devront, enfin, rendre le fruit de leurs connaissances, pour voir leurs noms inscrits sur la liste des admis à cet examen. Ce mardi 18 juin 2024, le top départ a été donné au lycée municipal Vénégré de Ouagadougou, par le gouverneur de la région du Centre, Abdoulaye Bassinga.

Tôt le matin, les élèves en classe de terminale empruntaient le chemin pour rejoindre leurs centres de composition. A pieds, à motos, à vélos pour certains, accompagnés par des proches pour d’autres, au lycée municipal, c’est une multitude d’élèves qui a pris d’assaut la cour de l’école pour affronter les épreuves de cet examen. Au titre des matières à composer, figure, pour débuter les "hostilités", l’épreuve de français. « Nous sommes venus apporter nos encouragements à l’ensemble des candidats de la région du Centre. Nous voulons aussi encourager par notre présence, la communauté éducative, pour tout le travail abattu au cours de l’année scolaire », a annoncé, Abdoulaye Bassinga.

Les élèves au BAC D, s’apprêtant pour la composition de l’épreuve de français

Plusieurs difficultés ont jalonné l’organisation des examens de cette année. Pour le Brevet d’études du premier cycle (BEPC) par exemple, dans certains jurys, la délibération a mis du temps, provoquant encore plus de stress chez les élèves. La cause, on le sait, était le logiciel informatique utilisé. Cette fois-ci, les dispositions sont prises pour parer au plus urgent. « C’est un nouvel outil qui a ses points forts, comme ses points faibles. Les observations prises sur le terrain nous permettront de corriger certaines insuffisances constatées dans le logiciel », a assuré Henri Prosper Paré, directeur régional des enseignements post-primaires et secondaires de la région du Centre.

« Pour les éditions à venir, le logiciel informatique sera beaucoup plus important », Henri Prosper Paré

Rappelons que pour cette année 2024, la région du Centre compte 40 642 candidats, répartis entre 158 jurys. Le nombre de filles s’élève à 22 930. Le nombre de garçons, à 17 172.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Portfolio

PARTAGER :                              

Messages

  • Oui. Nous attendons les résultats dans les prochains jours pour voir. 22 930 filles pour seulement 17 172 garçons. le taux de succès/échec va parler très fort. La nature ne bricole ni ne ment. Absolument ;

    Kenfo

  • Il sera temps que le Bac soit soit modifié modernisé de fond en comble
    en allégeant le calendrier des épreuves en Première comme en Terminale pour laisser une place beaucoup plus importante au contrôle continu et valoriser davantage le bulletin scolaire et supprimer les series qui n’existent plus, exemple les series C, D, etc... qui ne veulent plus rien dire au sens moderne du terme !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique