LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Galian 2024 : Maïmouna Traoré/Ouédraogo de la RTB Télé remporte le prix spécial WaterAid

Publié le mercredi 3 juillet 2024 à 10h30min

PARTAGER :                          
Galian 2024 : Maïmouna Traoré/Ouédraogo de la RTB Télé remporte le prix spécial WaterAid

La 27e nuit des Galian s’est tenue le vendredi 14 juin 2024 dans la salle du CENASA à Ouagadougou. Au niveau des prix spéciaux, il y avait celui de WaterAid. Et c’est Maïmouna Traoré/Ouédraogo de la RTB Télé qui a remporté ce prix grâce à son reportage intitulé « Hygiène et assainissement : Accès aux ouvrages d’assainissement au Burkina Faso, jongleries dans les zones non loties ».

Les lampions se sont éteints sur la 27e nuit des Galian. En plus des prix officiels, plusieurs prix spéciaux ont été décernés dans plusieurs catégories au cours de cette édition 2024 de la nuit de récompense et de reconnaissance du mérite des hommes et femmes de média.

WaterAid dans le cadre de ses actions de plaidoyer accorde une place particulière aux médias et aux productions en rapports avec les questions d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement (WASH en anglais ou AEPHA en français). Selon WaterAid, les médias participent à la prise de conscience de la problématique du WASH et à l’influence des politiques pour améliorer les droits d’accès pour tous aux services WASH.

C’est dans ce cadre que WaterAid participe aux Galian et décerne un prix spécial pour l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement. Ce prix souligne la collaboration entre WaterAid et les médias pour leurs actions visant à prioriser le secteur d’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement (AEPHA).

Pour Maïmouna Traoré/Ouédraogo, ce prix spécial WaterAid est une invite à continuer dans cette mission d’investigation dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement

L’instauration de ce prix spécial WaterAid vise à promouvoir les questions de droits d’accès à l’eau potable et l’assainissement pour toutes les populations du Burkina Faso. Il s’agit de façon spécifique de récompenser les meilleures œuvres traitant des thématiques sur l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement en presse audiovisuelle, écrite et en ligne, inviter et encourager la professionnalisation des journalistes et reporters dans la production d’articles et reportages dans le secteur WASH, accroître la visibilité et prioriser le secteur et les questions d’AEPHA au Burkina Faso.

Au cours de cette nuit des Galian, le prix spécial WaterAid a été remporté par Maïmouna Traoré/Ouédraogo de la RTB Télé grâce à son grand reportage intitulé « Hygiène et assainissement : Accès aux ouvrages d’assainissement au Burkina Faso, jongleries dans les zones non loties », publiée le 13 août 2023. Elle repart avec un chèque d’un million de FCFA et une attestation en reconnaissance de la qualité de son reportage et de l’intérêt du sujet pour le secteur WASH.

Éric Mamboue, directeur pays de WaterAid Burkina Faso

La journaliste de la Télévision nationale du Burkina est revenue sur les raisons qui l’ont poussée à réaliser ce reportage. « J’ai fait un grand reportage de 26 minutes sur l’assainissement dans les zones non loties, parce que j’ai des parents dans les zones non loties. A chaque fois que je pars là-bas, je vois des toilettes qui ne répondent pas du tout aux normes. L’eau coule sur des routes, ce qu’on peut appeler route encore, parce que ce sont des petites voies. Je me suis dis, en tant que journaliste, allons comprendre. Donc je suis allée dans les zones non loties à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Houndé et ce que j’ai vu, c’est vraiment déplorable comme je l’ai intitulé ‘’jongleries dans les zones non loties’’. J’ai voulu même intituler le reportage ‘’tontine de latrines’’, parce que ce n’est vraiment pas facile », explique-t-elle.

Selon Maïmouna Traoré/Ouédraogo, les réalisations de WaterAid dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement sont positivement saluées sur le terrain par les populations. « J’ai vu aussi et les gens l’ont beaucoup apprécié. C’est l’intervention de WaterAid sur le terrain. WaterAid a vraiment aidé beaucoup de gens dans les zones non loties à avoir des latrines conventionnées, répondant aux normes. Sur le terrain, les gens sont vraiment contents de cette intervention de WaterAid », soutient-elle.

Célestin Pouya, directeur de la communication et du plaidoyer de WaterAid Burkina Faso

Pour elle, ce prix est une invite à continuer dans cette mission d’investigation dans le domaine de l’eau, l’hygiène et l’assainissement. « Ce soir, moi je suis également contente pour ce prix décerné par WaterAid. Un prix qui m’encourage à investiguer davantage dans le domaine de l’assainissement, voir l’intervention des différentes structures qui accompagnent l’Etat comme WaterAid. Vraiment merci à WaterAid pour l’encouragement », confie Maïmouna Traoré/Ouédraogo.

Dans la matinée du lundi 1er juillet 2024, la gagnante, Maïmouna Traoré/Ouédraogo, a été invitée au bureau de WaterAid Burkina Faso pour recevoir son attestation de mérite des mains du directeur pays et les félicitations et encouragements de toute l’équipe. Ce fut l’occasion pour toute l’équipe de WaterAid de visionner ce reportage télé qui, selon Éric Mamboue, directeur pays de WaterAid Burkina Faso, est « un outil de sensibilisation ».

Célestin Pouya, directeur de la communication et du plaidoyer de WaterAid Burkina Faso, a rappelé que WaterAid, dans le cadre de sa mission et de son travail de plaidoyer, collabore avec les médias et les journalistes et les encourage à produire des articles sur les questions d’eau, d’assainissement et d’hygiène en vue d’influencer les politiques publiques et de développement du pays. C’est tout le sens et le but de ce prix décerné par WaterAid. Il a également signalé la volonté de l’organisation de continuer à renforcer les capacités et à soutenir l’engagement civique des journalistes pour donner la priorité à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène.

Maïmouna Traoré/Ouédraogo avec son attestation reçue dans les locaux de WaterAid Burkina Faso

Quant à la lauréate, Maïmouna Traoré/Ouédraogo qui n’en est pas à sa première production journalistique sur les questions WASH, elle a exprimé sa gratitude à WaterAid Burkina Faso et a promis de continuer dans cette veine et d’encourager d’autres collègues journalistes à s’intéresser également aux questions WASH, car WASH est une priorité de base pour la santé et le bien-être des personnes.

Mamadou Zongo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Photographie : Quel appareil choisir pour débuter ?
Photographie : Quelques conseils avant de vous lancer