LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Rumeurs sur la disparition de Kassoum Coulibaly : « Le général est là, en chair et en os » Pr Adjima Thiombiano

Publié le lundi 17 juin 2024 à 21h25min

PARTAGER :                          
Rumeurs sur la disparition de Kassoum Coulibaly : « Le général est là, en chair et en os » Pr Adjima Thiombiano

Depuis quelques jours, des rumeurs sur la toile font état de la "disparition" du ministre de la défense et des anciens combattants, le général de brigade Kassoum Coulibaly. Ce vendredi 14 juin 2024, à l’occasion de la cérémonie de lancement de la connexion internet des Institutions d’enseignement supérieur et de recherche (IESR), à l’Université Joseph Ki-Zerbo, le ministre Kassoum Coulibaly était bel et bien là et a entièrement pris part à la cérémonie.

Le Premier ministre Apollinaire Kyelem de Tambèla était le haut patron de la cérémonie de lancement de la connexion internet des IESR, ce vendredi 14 juin 2024, à l’Université Joseph Ki-Zerbo. Il était accompagné par une délégation ministérielle dans laquelle on pouvait apercevoir la ministre de la transition digitale, des postes et des communications électroniques, Dr Aminata Zerbo, le ministre des affaires étrangères, de la coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, Jean-Marie Karamoko, le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Jacques Sosthène Dingara, et le ministre d’Etat, de la défense et des anciens combattants, le général de brigade Kassoum Coulibaly. Pourtant, selon certaines rumeurs qui courent sur la toile, le dernier cité avait disparu.

Pr Adjima Thiombiano

En remerciant les différents ministres présents dans la salle pour leur présence, Pr Adjima Thiombiano, ministre de l’enseignement supérieur, a saisi l’occasion pour inviter tout un chacun à plus de prudence sur ce qui se dit sur les réseaux sociaux. « C’est bien qu’il (parlant du Gal Kassoum Coulibaly) soit dans cette salle, et que ce soit une preuve qu’il n’a pas disparu. Le général est là, en chair et en os. C’est la preuve qu’il y a certaines informations distillées sur les réseaux sociaux, qui requièrent que l’on sache faire la part des choses. Merci mon général d’être venu, et d’avoir prouvé par votre présence que vous êtes bel et bien encore avec nous », s’est-il exprimé.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Même s’il disparaissait (lui ou quelqu’un d’autre) personne ne doit être étonné car la noirceur et le manque de transparence fait partie intégrante de l’ADN d’un regime de dictature et d’autocratie.

    • Tu peux continuer à souffrir. Tu as du chemin à faire.

    • Tu parles de dictature, est ce que au Burkina on a massacré des gilets jaunes ? Est ce que ici au Faso on a dissout l’assemblée par ce que le président n’a pas eu la majorité aux européennes ou Africaines ? Est ce que le pouvoir du BURKINA tord le coup aux retraités pour alimenter la guerre en Ukraine ? Est ce que ce pouvoir du Burkina a vendu toutes les usines du pays ? Est ce que le pouvoir au Burkina force pour entrer en guerre contre plus fort que le pays ? Est ce que etc. et etc ? Plus, serait ce le pouvoir avec ces hauts gradés qui voudrons aller coloniser encore un peuple ?
      Mon cher, même quand on aime pas un pouvoir, on reconnaît ce qu’il fait où on se tait.
      Des gens comme toi devrons aller voir au front si il y a quelqu’un.

    • Tu peux continuer à souffrir. Tu as du chemin à faire.

    • @Point-Barre, la FIFA vient de creer un CARTON BLEU. Eh bien tu es le premier beneficiaire de ce carton !!!!! Allez, bonne journee !!!!

    • Le muselement de la presse fait qu’on est obligé de lire et d’écouter les activistes de tout bord , donc de se contenter des fakes news dans tous les camps. Il faut absolument trouver une passerelle pour permettre aux médias de nous informer mais de façon responsable. Depuis 48h aucune voie officielle n’a communiqué avec la population hormis la RTBF qui a juste communiqué sur la partie des faits qui la concerne.

    • @Point barre, absolument, ce genre de pratiques négatives, c’est les fameux révolutionnaires du 4 août 83 qui a amené ça dans notre bled.

    • @Tanga, comparez-vous au bien et non au mal, dans ce pays que vous citez, peut-on kidnapper quelqu’un pour cause politique et le tuer ?? NON, dans vos républiques bananieres, OUI, tu peux perdre la vie pour un oui ou pour un non.

    • Le 11 juin, "des individus mal intentionnés ont pris d’assaut le détachement (militaire, ndr), nos maisons, nos commerces et toutes autres représentations du pays", indique l’association des élèves et étudiants de Mansila, dans un communiqué publié sur Facebook.
      "A l’heure actuelle alors que nous n’avons pas fini de pleurer nos morts, bon nombre de nos pères, mères, frères et sœurs sont portés disparus", poursuit cette association qui appelle les autorités à "restaurer la paix".

  • Hihihi ! C’est inqualifiable ! Décidément le combat a vraiment changé de visage ! Du temps où les réseaux sociaux n’étaient pas aussi développés, les mêmes méthode ont bien prospéré jusqu’à ce qu’on élimine physiquement le Capitaine Thomas SANKARA. A l’époque on soupçonnait les civils d’avoir joué le jeu de division entre les militaires et l’histoire n’a pas encore fini de tout révéler ! Actuellement, très naïvement certains pensent qu’avec l’ère des réseaux sociaux, ils vont réussir plus facilement ! Ce qu’ils ne savent pas c’est qu’il ya plus de personnes capables de déchiffrer et de juger chaque événement et chaque message ! Alors, que chaque camp sache que le peuple au nom duquel il parle est et sera toujours là !

    • @Citoyen ordinaire, c’est les révolutionnaires du 4 août 83 qui ont amené la méthode extrême de tuer physiquement tout adversaire, donc le meurtre de Sankara et Cie par les révolutionnaires eux-mêmes ne m’étonne pas, le blanc dit, "qui règne par l’épée péri par l’épée"

  • Pourquoi cet eternel masque vissė sur le visage de Kassoim Coulibaly ? Prescription mystique ?

    • Bonne remarque, je dirais aussi Pourquoi ces éternels gants chez votre président. Dites leur que le Covid est passé à moins que ce soit autre chose.

    • @Le Sage, moi je vais dire haut ce que tout le monde dit en bas, le monsieur en question a la majorité des doigts "bagués" c’est pourquoi le port de gants, j’espère que ces "bagues" lui donneront de bonnes idées pour "gouverner", ....

  • @Danton, internaute 3 :
    Si vous prenez le temps d’une minute de reflexion, vous aurez deux reponses possibles :
    Soit il est malade , je lui souhaite bon retablissement et dans une telle condition il doit rester à la maison pour lui même et pour éviter de contaminer d’autres personnes, la santé publique l’exige !
    Ou bien ce n’est pas lui, peut-être une Sosie, ce sont des choses que l’on a vu ailleuirs, dans états non-démocratiques !

  • @Le nouveau sage :
    Vous êtes trop mal informé ce qui fait que continuellement vous racontez du n’importe quoi en valeur absolue et induire sciemment les gens en erreur.
    En mars dernier, la FIFA a abandonné le projet de carton bleu.
    À vous, Le plus rouge des cartons, out !

    • Le projet de carton bleu abandonne ? Eh bien, tu seras alors l’unique beneficiaire de ce carton !!!!!

    • @Le nouveau sage :
      Toute personne ayant un minimum d’honneur et de dignité allait reconnaite son erreur et s’excuser, ce n’est pas votre cas. Les autres internautes constaterons que nos deux standards divergent...

    • @Point Barre, viens prendre tes excuses a Dassagho ! Vraiment quoi ! C’est toi qui devrait t’excuser en souhaitant la disparution de quelqu’un ! Quel standard vraiment, bien sur a la macronienne !!!!

    • Oui, Point barre, le carton bleu vous a fait tres mal et la supposee disparution d’un general patriote vous fait sauter jusqu’a souhaiter sa disparition ! Alors, je vous inflige 10 CARTONS BLEUS pour votre standard !!!!

  • En écoutant par curiosité certains médias internationaux qui font également échos de ces fausses nouvelles malgré
    leurs grands moyens qui pourraient leur permettre de detecter les fakenews, je suis de plus en plus convaincu du bien fondé de leur suspension sur notre territoire, je pense que les autorités avaient vu juste.

    • Bonjour Beoggninga,
      "certains médias internationaux qui font également échos de ces fausses nouvelles..."
      Ah bon, quels médias et quelles fausses informations ont-ils diffusés ?
      Veuillez préciser et sourcer vos propos, merci.
      Sinon, je constate avec stupeur que vous continuer à écouter des médias internationaux, aujourd’hui suspendus par notre panafriputschiste pouvoir... Seriez-vous un apatride valet de l’impérialisme occidental...?

    • @Kwilga, l’internaute a parfaitement raison ! Moi, je peux te donner des sources mais depose d’abord $10,000 et tu auras les sources. C’est un travail d’une semaine car ils sont pleins ces medias !!!!!

    • Souvent quand je lis certains medias imperialistes, je me demande si ce sont des journalistes, tres fort dans la propagande ! Pourtant le journaliste doit apporter l’information vraie mais pas des RAGOTS DE CABARETS et je pese mes mots ! KARISSA ! Bravo a nos journalistes africains, tres fier de vous !

    • Bonjour Le nouveau sage,
      N’avez-vous point constaté que bon nombre d’internautes, dont je fais partie, évitent de vous répondre ?
      N’arrivez-vous point à en déduire que vos propos, où la stérilité le dispute à la bêtise et à la médiocrité, ont fini par décourager bon nombre d’entre nous et à nous faire désespérer de votre cas.
      Néanmoins, vous pouvez continuer, il semble que vous amusiez nos amis occidentaux qui fréquentent ce forum...

    • Mediocrite ? J’ai souri ! Mediocre c’est celui qui vilipende sa patrie pour des miettes !!!! Vous allez tous lire l’heure vous et vos maitres !!!!

  • Parlons ici le langage symbolique et imagé des apocalypses. L’Apocalypse, aussi connue sous le nom de Livre de l’Apocalypse ou Apocalypse de Jean, est le dernier livre du Nouveau Testament. Le terme “Apocalypse” vient du mot grec “apokálupsis” qui signifie “révélation” ou "dévoilement".
    Dans ce livre, l’auteur, prénommé Jean, raconte plusieurs visions qu’il a reçues alors qu’il se trouvait sur l’île de Patmos. Ces visions sont présentées comme une révélation de Jésus-Christ qui dévoile à Jean le sens divin de son époque et comment le peuple de Dieu sera bientôt délivré.
    Le texte utilise un langage symbolique et fait de nombreuses allusions aux prophètes de l’Ancien Testament, comme Daniel et Ézéchiel. Il est important de noter que le terme “Apocalypse” a souvent été associé à des connotations de catastrophe massive et violente au fil des siècles, mais son sens premier est celui de "révélation".
    En résumé, l’Apocalypse de la Bible est un livre prophétique qui révèle les événements qui auront lieu à la fin du monde selon la vision de Jean. Je me demande donc quels évènements apocalyptiques attendent notre pays avec le silence coupable depuis l’incident de la RTB

    • Si je comprends bien, jeudi tu es allé à la catéchèse et tu tentes tant bien que mal de faire le lien entre ce que tu as entendu ce jour-là et la situation du pays ? Il n’y en a pas. Suivant !

    • Ce que attend notre Gondwana c’est la deuxième libération après celle de 87.

    • Je crains qu’ils ne soient traités avec efficacement car les opérations doivent se poursuivres.

    • J’avais vu Satan tombé du ciel comme un éclair ! En effet, Jésus fut accusé de chasser les démons par le pouvoir de Béelzebul.

  • Ce régime du MSPR2 prend les gens pour des cons. Pourquoi cette apparente démonstration de présence ?
    Lancer la connexion à internet des IESR est une activité extrêmement banale car la majorité des ces IESR avait déjà sa connexion internet. Je peux comprendre que pour des questions de visibilité purement politique (se faire voir favorablement par les étudiants, enseignants, chercheurs et personnels des universités et d’une partie de la population, espérer des retombées diverses de cela) le ministre de l’enseignement supérieur fasse de ce lancement un événement majeur de son ministère. La présence de la ministre de l’économie numérique peut se comprendre facilement aussi car ce qui se fait relève aussi de la compétence de son ministère. Par contre, le premier ministre a mieux à faire qu’assister à ce genre de cérémonies. Que viennent faire le ministre de la défense et celui des affaires étrangères ici ? Si l’on veut remercier la Banque mondiale pour avoir presqu’entièrement financé la "souveraineté numérique" des IESR du Burkina Faso, c’est le ministre de l’économie qui aurait dû assister à la cérémonie. Le président de l’assemblée législative de transition n’y a pas sa place non plus.
    Donc, le pouvoir ayant vacillé et toutes les rumeurs ayant couru, le pouvoir veut faire en quelque sorte une démonstration de force pour dire "nous sommes bien là contrairement à ce qui se dit et nous maîtrisons la situation". Mais on sent une grande fébrilité chez vous. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les vidéos et photos du président de la transition se déplaçant dans la cour de l’ancien premier ministère pour aller donner son sang. Pas moins de 10 militaires, tous portant des gilets pare-balles et la plupart armés accompagnent de très près (devant, à ses côtés et derrière) le président, lui-même portant un gilet pare-balle. Je vous fais l’économie de tous les autres militaires affectés à sa garde personnelle qui sont dans les lieux. Donc, même dans un des lieux les plus sécurisés du Burkina Faso si ce n’est le plus sécurisé, le président a peur quand il se déplace. Même Blaise Compaoré au faîte de son pouvoir n’exhibait pas ainsi sa toute puissance militaire.
    Ce n’est que mon interprétation des événements, images et vidéos librement accessibles. Toutes ces mises en scène étaient destinées à projeter une image de sérénité, de force, de situation sous contrôle mais c’est le contraire qui est projeté quand on y réfléchit bien.
    Pour le bien du Burkina Faso, espérons que les tensions autour du pouvoir se calment très rapidement pour que nous puissions tous ensemble lutter contre l’insécurité qui menace l’existence de notre cher Faso.
    Bonne fête de Tabaski à tous les musulmans et musulmanes du Burkina Faso.

    • Cette puissance militaire autours du Capitaine issu d’un putsch aurait dû être sur le terrain militaire, dans le nord du ou bien dans l’est au lieu d’assurer sa sécurité personnelle , ce qui montre son insécurité !

  • Mansila, mansila.,..,....mansila pourquoi ce silence ?

  • Je suis déçu de ceux qui colportent la disparition du colonel major Coulibaly parce que malgré les différences et divergences, nous restons ds humains et surtout des burkinabè. Travaillons à construire un Burkina juste.

    Passakziri

  • ’’’’’’A’’’’’’ Le nouveau sage tu dis : Le projet de carton bleu abandonne ? Eh bien, tu seras alors l’unique bénéficiaire de ce carton !!!!!

    Mon jeune Le nouveau sage, étant un vieux routier de la politique et la vie de tous les jours de mon pays bien aimé, et vivant dans le pays, je vais sortir du sujet pour attaquer, vous les faux panafricains destructeurs de la démocratie qui fait avancer tout pays en voie du développement, même si vous accusez les impérialistes qui n’ont plus la cote, car, en 60 ans d’indépendance, c’est vous qui continuez a les caresser les fesses pour des miettes. Ou vont les richesses de notre sous-sol depuis l’indépendance ? ’’’’’Des achats d’armes pour protéger les fesses de nos dirigeants, ou aider d’autres pays a tuer leurs peuple pour le pouvoir comme ça été le cas du Liberia ou la Cote d’Ivoire.’’’’’’

    Tout dont je te demande, c’est de revenir à Ouaga et constate le changement des occupants des carrefours des villes. Car les jeunes voyant les illettrés qui les flattent et roulent avec des voitures luxueuses avec chauffeur, et que d’autres se font tués comme des mouches, tout ce monde réfléchisse deux fois avant d’agir. Alors vous les Wayignan de fabrication copier-coller de l’extérieur, faites attention de ce que vous parlez sans savoir de ce qui se passe réellement.

    Le mensonge court vite et prend l’ascenseur, mais la vérité qui va beaucoup plus lentement, et qui prend les escaliers finis toujours par rattraper et même dépasser le mensonge. Et ce qu’on peut vous dire vous les Wayignans de fabrication Chinoise vivants a l’extérieur, votre profession est de se montrer des vrais professionnels dans la manipulation de l’information, et c’est justement là le nœud du problème.

    Pourquoi avoir peur ? Si vous faites les choses avec le peuple comme la révolution RDP et ces CDR ? Vous n’avez pas a avoir peur, mais ici on remarque que le libéralisme conduit inexorablement à la dérive morale avec les enlèvements. Dans un pays dit souverain, l’homme ne peut pas être libre de faire tout ce qu’il veut, sinon, ça devient du désordre totale dont chacun fait sa propre justice.

    Et comme je conseille au jeune Traoré, il faut qu’il fasse attention au libéralisme des pseudos intellectuels comme vous ou les directeurs de cabinets populistes qui se prennent plus intelligents que leurs patrons.

    En clair, les coups d’états ne servent que les auteurs car en définitive ils ne sont jamais responsables de leurs actes. Et drôle d’ironie consistant à appeler "transition" un régime qui a visiblement l’intention de rester au pouvoir jusqu’à la fin des temps.

    Pour moi en tant que ton ainé, j’ai appris que pour le bon vivre ensemble, on éduque les gens, on discerne ce qui peut dégrader le "vivre ensemble", on gère équitablement la chose publique, on dénonce les injustices et les inégalités. Et on évite alors les crises. Et tant que vous les faux panafricain avec des passeports des pays qui vous accueillent dont vous bénéficiez les aident sociales en abondance, tant que vous n’aurez pas compris ce que veut dire ’’’démocratie,’’’’ ou confisquer quelque autre liberté publique, le Burkina n’avancera pas. Nous sommes entrés dans une ère d’où l’on ne peut plus rétrograder. 2024 n’est pas 1960. C’est beau de dire toujours "la patrie ou la mort nous vaincrons,’’ le vrais héritage que nous a laisser l’idéologue fils de tout un continent Thomas Sankara, mais vous l’utilisez pour la soupe mais par dans votre cœur.

    Comme disait un jeune chef coutumier, ’’’la peur, la honte, la tristesse et souvent même la joie, sont entre autres des causes pouvant entrainer la séparation entre un lieder et ses supporteurs. Sans rancune.

  • ’’’’’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’’’ mon jeune caca : merci de nous rappeler le message de Jean en disant :’’’’’’’’’En résumé, l’Apocalypse de la Bible est un livre prophétique qui révèle les événements qui auront lieu à la fin du monde selon la vision de Jean. Je me demande donc quels évènements apocalyptiques attendent notre pays avec le silence coupable depuis l’incident de la RTB :’’’’’’’’’’’

    Oui ce que Jean essayait de nous éclairé se produise de nos jours, mais soyons très rassuré, le peuple Burkinabé est très attentif et tolérant surtout souder dans toutes les circonstances qui peuvent nous détruire. Caca, si je permets de de te laisser cette modeste contribution, c’est qu’hier nous avons accompagner une dévoué servante du christ, une femme depuis sa naissance s’est dévouée a travailler pour que la parole de Dieu soit vivante pour toutes et tous. Elle était la rose parfumée de Dieu le Dr. Marie Louise Florence, madame Compaoré né Kéré épouse de l’illustre Simon Compaoré homme politique d’une autre génération de notre pays.
    Et si je me permets de te donner ce témoignage ce matin, c’est qu’hier j’ai vu une solidarité sans haine des Burkinabé de tout ethnie se produire dans la cour des Simon Compaoré pour dire aurevoir a cette rose de Dieu nommé maman Dr. Compaoré né Kéré. Il y avait un cardinale des imams, des chefs coutumiers, des membres des anciens régimes civils, des régimes militaires de Damiba a Traoré des supers ministres comme celui des affaires étrangères, des anciens ambassadeurs du Burkina en Chine comme a Paris, tout le monde s’embrassaient, surtout ma grande surprise est de voir l’ancien Président Roch Kaboré tendre la main a tout le monde sans distinction.

    Caca en cette fête de Tabaski dont je dois savoir saluer mes voisins musulmans et manger le mouton avec eux ici a tampouy, n’ai-je point de temps pour répondre les réactions des internautes de mauvaise foi qui sont des genres de pataquès.

    Et si je dis que l’apocalypse ne se produira pas au Burkina, c’est que nos croyances seront un gros frein pour ce genre de chose, donc, je me contenterai d’une série de questions ou des exemples qui devraient plutôt affirmer. ‘’’’’’’’’’Ainsi, a-t-on vu Jésus porter une épée en main un seul instant, ou même demander de frapper quelqu’un coupable de péchés ? Au contraire, disait-il que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre à la pècheresse. Ce qui permit de la sauver de la lapidation. Quand bien sentant ses ennemis s’approcher de lui dans le jardin de Gethsémani, Jésus n’a pas cherché à s’enfuir. Il a demandé que la volonté de son Père Dieu s’accomplisse, alors qu’il était envahi par le sentiment humain de la peur. Mieux, lorsque l’un de ses apôtres s’empara d’une épée pour trancher l’oreille d’un des soldats venus l’arrêter, il s’y opposa et remit l’oreille tranchée à sa place.’’’’’’’’’

    Même sur la croix, il a prié pour ses ennemis, afin qu’ils soient pardonnés, car ils ne savent pas ce qu’ils font. Je n’ai pas le temps de vous énoncer les passages bibliques, mais en recherchant vous les retrouverez. On se rappelle aussi que Jésus avait dit si vous recevez une gifle sur la joue gauche donnez également la joue droite c’est pourquoi je vous donne ce témoignage en voyant Roch Kaboré hier dans la cours de Simon Compaoré tendre sa main aux ministres ou collaborateurs de Traoré ou de Damiba. Jésus au sommet de la paix et de l’amour qu’il a enseigné, il a surtout dit : au premier commandement, aimes ton Dieu de toutes tes forces et de toute ton âme ; au deuxième commandement, aimes ton prochain comme toi-même. Question : peut-on aimer son prochain comme soit même et lui en vouloir du mal ? Bonne fête de Tabaski a toutes et tous. Votre vieux Ka dont sa vérité perce les cœurs mais ne tue pas.

    • Vieux Ka Bon Tabaski ! Effectivement j’ai lu l’annonce du repos éternel de cette brave dame et servante de Christ que je connaissait personnellement.
      Nos hommes politiques savent se mettre d’accord autour des cercueils et des mariages, mais sément la division et la haine pour le peuple immature. Personne ne souhaite des scènes apocalyptiques dans ce pays et même l’impérialiste.
      Mais à lire chaque fois des tirs des armes lourdes et obus dans le même endroit du centre de la ville, je suis en droit de penser des évènements apocalyptiques dans ce pays là.
      A chaque mois un projet de déstabilisation échouée, mais les blessés toujours. Ainsi avec la présence de l’avoin sans bruit dans le ciel burkinabé, la crainte est permis.

  • C’est le calme avant la tempête. Cette période de calme est nécessaire pour repérer les soutiens infiltrés du terrorisme.
    Bientôt une nouvelle ère de la lutte contre le terrorisme débutera et il sera d’une intensité jamais égalée aussi bien pour ceux en brousse que pour ceux dans les pays voisins ainsi que dans les bureaux à ouaga.
    Çà ne tardera plus. On dit qu’on ne pille pas ce qui va suffire. Donc patience :)

  • Quand les ennemis du Burkina Faso se rendront compte qu’ils perdent leur temps, ils iront s’occuper ailleurs comme en Ukraine ! Ce vieux jeu qui a su bien réussi au sein du Conseil National de la Révolution et qui a abouti à l’assassinat du Pdt Thomas SANKARA ne réussira plus jamais au Burkina Faso !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?