LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

34e journée de l’enfant africain : Message de la ministre Nandy SOME / DIALLO

Publié le vendredi 14 juin 2024 à 21h22min

PARTAGER :                          
34e journée de l’enfant africain : Message de la ministre Nandy SOME / DIALLO

MESSAGE DE MADAME LA MINISTRE DE LA SOLIDARITE, DE L’ACTION HUMANITAIRE, DE LA RECONCILIATION NATIONALE, DU GENRE ET DE LA FAMILLE A L’OCCASSION DE LA COMMEMORATION DE LA 34ème JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN.

Instituée en 1991 par l’Assemblée des Chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation de l’unité africaine, la Journée de l’enfant africain est commémorée le 16 juin de chaque année en mémoire des élèves massacrés le 16 juin 1976 à Soweto en Afrique du sud alors qu’ils manifestaient pour réclamer leurs droits, notamment le droit à une éducation de qualité.

A l’instar de la communauté africaine, le Burkina Faso commémore la 34ème Journée de l’enfant africain sous le thème : « L’éducation pour tous les enfants en Afrique : l’heure est venue ». Cette commémoration offre aux acteurs de protection de l’enfant, l’occasion de mener la réflexion sur la protection et la promotion des droits de l’enfant notamment l’accès à une éducation de qualité, de faire le bilan des actions réalisées et surtout de réaffirmer leur ferme engagement à relever les défis du plein épanouissement des enfants dans notre pays.

Dans un contexte de défis sécuritaire et humanitaire qui affectent le système de protection de l’enfant aussi bien au niveau communautaire, qu’institutionnel, nous assistons à l’apparition de nouvelles problématiques sociales telles que les enfants séparés, les enfants non accompagnés, les enfants rencontrés lors des opérations de sécurisation du territoire pouvant compromettre l’accès de tous les enfants à leur droit à l’éducation.

Dans la logique de sa mission d’assurer à chaque enfant, les conditions nécessaires au plein exercice de ses droits, le Gouvernement du Burkina Faso réalise de grands progrès dans la reconquête du territoire ayant permis la réouverture de nombreuses écoles occasionnant le retour en classe d’un nombre significatif d’élèves dans les zones à forts défis sécuritaires.

Aussi, dans le cadre de l’appui à la résilience et la promotion des couches sociales vulnérables, diverses actions de renforcement de la protection des ménages déplacés internes et ceux vulnérables, des communautés hôtes ont été réalisées dont la scolarisation et le maintien scolaire de leurs enfants.

Je saisis donc l’opportunité de la commémoration de cette Journée pour saluer les efforts et les sacrifices consentis au quotidien par les Forces de défense et de sécurité, les Volontaires pour la défense de la patrie et l’ensemble des acteurs de la protection des enfants. J’interpelle par ailleurs les parents, les familles et les communautés sur leur devoir et leur responsabilité dans l’éducation des enfants.

Aux enfants du Burkina Faso, aux parents, aux familles, aux communautés et aux acteurs de protection de l’enfant, je souhaite une fructueuse et paisible célébration de la 34ème Journée de l’enfant africain.

Puisse le Seigneur bénir davantage notre chère Nation, le Burkina Faso !

La Ministre de la solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille

Nandy SOME / DIALLO
Administrateur Civil

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique