LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina : Mousbila Sankara a été "enlevé"

Publié le mercredi 12 juin 2024 à 21h50min

PARTAGER :                          
Burkina : Mousbila Sankara a été

Mousbila Sankara a été enlevé le mardi 11 juin 2024 à son domicile de la Patte d’oie à Ouagadougou, rapporte un proche de la famille à la rédaction de Lefaso.net.

Selon notre source, Mousbila Sankara revenait de la prière de 5 heures du matin lorsque des personnes indiquant être des agents de l’Agence nationale de renseignement l’(ANR) l’ont amené avec eux, tout en lui permettant d’emporter ses médicaments.

Les ‘’agents de l’ANR’’ ont promis à la famille de « le ramener autour de 14 heures ». Plus de 24 heures après, c’est le silence radio.

Ainsi, la famille Sankara indique qu’il s’agit d’un enlèvement.

Connu pour ses critiques, l’ancien ambassadeur du Burkina Faso en Libye (sous Thomas Sankara) avait adressé une lettre ouverte au Président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré. Le compagnon du capitaine Thomas Sankara, père de la révolution burkinabè, avait appelé l’actuel Chef de l’État « à tirer les leçons des régimes politiques passés afin de ne pas commettre les mêmes erreurs ».

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Le jeu devient très très intéressant. Vraiment. C’est simplement fou !

  • Il faut absolument éviter cela et faire des arrestations dans les règles de l’art. Jusque là
    tout semble bien se passer mais Ces enlèvements peuvent un jour créer des émeutes dans un quartier et la paix et la cohésion sociale peuvent prendre un coup. C’est pas bon.

  • Soutien fervent de la transition, je constate que les actions posées par cette transition commencent à manquer d’intelligence.

  • Bien fait pour lui. Celui qui pense que en parlant mal du pays, où au dirigeant il profitera le gombo pour son tube œsophage on dirais pvc de 115 mm, emportez-lui au front ... cher dirigent on vous soutien pas de plaisanterie avec personne. Matez tout le monde de meme pied d’egalitee pour le bonheur de tous les burkinabè. Ceux qui pense qu’ils sont les super burkinabè ou qui croit qu’il plus intelligent comprendrons plus tard qu’ils sont égaux aux autres. Vive IB, Vive le gouvernent

    • Se taire, c’est toujours ce qu’on demande aux gens pour faire passer ce qui n’est pas acceptable.
      Vous avez peut être intérêt à conserver le régime de transition mais cela ne suffit pas pour être d’accord de faire taire ceux qui s’expriment. C’est une question de CONSCIENCE.

    • Bonjour
      Vraiment " bien fait pour lui " !!!
      Absolument délirant !!
      Il faut toujours encourager votre héros national ib à persévérer dans l’irrationnel !!
      Nous documentons tout ce que vous écris, et ne vous trompez pas, un jour vous allez répondre de toute cette cabale contre vos frères et sœurs !!
      Il ne sert absolument à rien de vouloir " tuer" tous les burkinabè qui ne pensent pas comme votre héros !!
      Le président iranien Hassan est mort dans un accident d’hélicoptère, juste un rappel pour ces " misérables" soutien de la dictature !

    • Mon cher , compte le nombre de ses fautes et dispensé moi de commentaire. L arbre naturellement ressemble à ses fruits.

    • Ah bon, le reveil va être douloureux pour des gens comme toi. Ne soyez pas pressé. Les gens vont toujours parler et toi tu vas toujours recommander a tes amis de les enlever. Un jour ça se retournera contre toi. Dieu seulement est FORT

    • Tout le monde à un droit d’expression… de l’analphabète à l’opposant au pouvoir en place … Ces enlèvements remettent en cause cette liberté d’expression… A qui le tour ?

    • Malheureusement, vous avez au moins deux fautes pour deux bouts de phrases.

    • Mon cher l’internote manuel si toi meme tu fait des sorties contre le bien être de ce pays on va te capture comme un rat voleur et le pays avance...le peuple est derriere cette transition le peuple . On na trop compris votre salaam a lek la maintenant... Il y’aura plus de trisérie de bouf au hazard dans ce pays. Mettez-vous au travail c’est mieux. le gateau du peuple sera partager équitablement pian. Les fausses critiques ne vous servira de rien...Tout ce qui sont contre ce regime sont les vrais malfrats depuis des temps. Celui qui veux peut essayer contre ce regime il mangeras son totem. D’ailleur je vois que le gouvernement caresse tjr avec les enemies de l’interieur pour le moment. Cher membre de gouvernement traite les enemies du peuple sans sentiment. Le Burkina D’abord.

    • Mon cher Minnayi Ce qui es important es que tu as bien compris le message qu’il veut véhiculer ... Les bien parleur de français aussi qui sont les premieres enemies du peuple. Vive IB vive ce gouvernement pour tjr

    • L’ITERNOTE Un peu de retenue... le réveil est déjà douloureux a des gens comme toi déjà car cette transition travail contre vous les ennemis du peuple...Vive Ib . Celui qui ne pas’ content de ce gouvernement peu renier sa nationalité ou rejoindre c’est camarade enemies qui on desapai hors du Burkina.

  • Dites donc, ça devient une maladie que l’on attrape facilement au Faso, qu’est-ce que ce MPRS veut au juste ?? Des muets qui les regardent "gouverner" ce pays sans rien dire ?? Pourquoi avoir peur de la critique ? Cela indique qu’il y a une instabilité morale et physique à leur niveau. Allons seulement.

  • Le drame du pays viens de ces actes qui provoque la malédiction des mânes. Comment on peut enlevé de tel vieux ? Michel Kafando disait dans une interview qu’il faut exorciser ce pays !! Effectivement a y réfléchir, nous semblons perdus, sans repère oubliant l’éducation reçu

  • C est pas lui qui a eté a l enterrement de thomas sankara sans sa.la veuve,les orphelins et les tantes de thomas sankara là.Vivement qu il soit retrouvé.Les gens ont pris gout du pouvoir oh.Que Dieu veille sur mousbila sankara , ces.gens là.sont pas amis de quelqu un dés.

  • Hop Mon Président IB, tout le monde sait que je suis un farouche défenseur de cette révolution, Sachez que ce type là, Mousbila là est d’une bonté incroyable si vous le rencontrer un jour. Rappelez vous qu’il a été torturé par la compaorose et malgré tout il n’a gardé aucune dent contre ses tortionnaires. Il est resté aimable, amusé et sans histoire. Cette fois, il a juste voulu amuser la galerie en vous demandant un tracteur agricole pour produire, et je pense que cela est une bonne chose. Je reste convaincu que les enfants qui l’ont amené vont rire à gogo avec lui, tellement il est d’une bonté incommensurable. Lâchez lui vite rejoindre sa famille.

  • Je demande à sa famille d’être patiente. Si les agents de l’ANR l’ont pris, c’est qu’il ya une raison. Ils vont le ramener. Parmi tous ceux qu’on a enlevé, personne n’est mort. Ils sont tous revenus. Et quand ils sont au front, on finit par les montrer.Quand ils sont inculpés, on finit par l’annoncer C’est sans doute pour des vérifications.
    Mais son cas permet de faire un cours d’histoire. Lui il se dit sankariste. Du temps de Sankara, on enlevait aussi les gens comme cela. Mais à la différence avec le MPSRII, personne ne les voyait plus. On les faisait et ya rien. Et Mousbila et les autres supporters du CNR applaudissaient. Comme quoi c’est des réactionnaires et des contre révolutionnaires.
    Donc en tant que bon sankariste, il n’est pas surpris par ce genre de méthodes. C’est comme cela que eux ils ont régné. Il n’a qu’ à prendre gouter voir !

    • Vous avez des illusions apparemment. Non, ce n’est pas acceptable,

    • Bonjour zemstaba,
      Vous affirmez : "Parmi tous ceux qu’on a enlevé, personne n’est mort."
      Mais qu’en savez-vous vraiment ?
      Avez-vous des nouvelles de l’iman Mahamadou Diallo, enlevé depuis plus d’un an ?
      D’Anselme Kambou, dont on est sans nouvelle depuis bientôt 9 mois, que pouvez-vous en dire ?
      Et de tant d’autres...?
      Relativement à l’opacité dont font preuve nos dirigeants dans tous les domaines, nous sommes largement en droit de douter qu’il nous tiendraient informés en cas de grave défaillance de leur part.

  • Nous avons tous applaudi l’avènement d’une ère nouvelle avec le Capi au pouvoir. Maintenant, il faut se dire la vérité, ces méthodes ne sont pas dignes de l’homme qu’il nous a montré.
    Il ne suffit pas de scander les propos révolutionnaires pour être comme Feu Thom Sank que nous avons adulés pour avoir une place d’honneur dans le cœur des burkinabè.
    Quand les hommes de droit courageux montent au créneau pour attirer l’attention sur les dérives autoritaires ils sont traités de tous les noms d’oiseaux. Pourtant, c’est réel, ces avertissements.
    Nul n’est contre l’impunité, mais ne foulons pas du pied le respect du droit.
    De quel droit même parle-t-on ? Le droit dans lequel une charte de transition prime sur la Constitution, loi fondamentale ?
    Un droit dans lequel l’État n’exécute pas les décisions de justice et on s’en fout. Un droit dans lequel la magistrature est déconstruite et on veut en tirer le meilleur pour la justice par magie ?
    Courage en tout cas.
    Je suis pour le développement mais ces comportements wayihanesques risquent de lui coûter très cher si l’humilité et la raison ne prennent pas le-dessus.
    Dieu et les mânes de nos justes ancêtres protègent le Faso

  • Même les Sankara ne sont pas épargnés. Fallait pas critiquer les admiratifs du Poutinisme stalinien.
    Vous en avez encore pour 5 ans renouvelables à souhait. Bienvenue au Burkina

  • Je crois que les gens doivent s’abstenir de toutes conclusions hâtives. Surtout peser vos mots car cela peut vous coutez très chère. Je ne vois pas de quoi selon le droit en vigueur le fait pour les services de renseignements d’ arrêter un individu est un enlèvement.

    Là je m’adresse particulièrement au rédacteur de ce média : c’est quoi un Enlèvement ?

    Le Citoyen du Monde

    • C’est quand on extrapode le droit d usage pour abuser d une personne. Certaines choses se paient cash, désolé pour ces pratiques factices

    • Oui merci mon frère, il faut revenir sur les mots (et donc sur les concepts). Tu m’as devancé. On n’arrête pas de travestir les mots pour servir d’autres destins qui sont plus que macabres. Les agents de l’ANR sont bien loin de voyous de la rue. C’est grâce à eux que chacun s’asseoir tranquillement à boire sa bière et manger sa viande pour critiquer au hasard
      un enlèvement ou on lui donne toute liberté pour prendre ses médicaments, discuter avec la famille etc.
      ce média le sait bien mais s’obstine à utiliser ce mot enlèvement lors même que les explications ont été données
      SOME

    • Sont ce des menaces ? C’est quoi la liberté d’expression ?

    • Bonjour SOME (de Toulouse/Fr)
      Vous avez formidablement raison d’affirmer : "On n’arrête pas de travestir les mots pour servir d’autres destins..."
      Pour vous soutenir, je vais donc me mettre en devoir d’enrichir vote propos d’un ou deux exemples, en m’appuyant sur la définition des mots :
       Putschiste : Personne qui participe à un putsch
       Putsch : Soulèvement opéré par un clan militaire ou un groupe politique armé pour s’emparer du pouvoir par la force. Synon. coup d’état.
       Junte : groupe de militaires de haut rang qui se saisissent du pouvoir politique. (Bon, les nôtres ne sont pas de "haut rang_pas ceux qui sont visibles_mais ça ressemble quand même)
       Arrestation : Les forces de police ou de gendarmerie ne peuvent procéder à une arrestation qu’en cas de flagrant délit, ou en agissant sur mandat d’arrêt signé par un juge.
       Apatride : Se dit de quelqu’un qui, ayant perdu sa nationalité, n’en a pas légalement acquis une autre. Ou : Personne sans nationalité, aucun État ne la considérant comme son ressortissant.
       ...
      Il semble qu’aucune des personnes incriminées, qu’elles soient terroriste, rebelle, opposant, critique,... ne correspondent à la définition d’apatride.
      De même, les personnes "interpellées", ne rentrent pas dans le cadre de l’arrestation, comment doit-on alors nommer ces enlèvements ?
      Je m’interroge également sur le fait, qu’étant régis par une charte de transition, le législatif étant au pouvoir d’une Assemblée Législative de Transition, notre "président" ne le soit plus... de transition.
      Et tant d’autres interrogations qui m’habitent et m’empèchent d’envisager la lumière au bout de l’obscurantisme.
      Il faut donc que notre junte, se consacre à l’écriture du petit lexique de la "novlangue Kyelemo-Traoresque", nous indiquant ainsi les nouvelles définitions des mots. Ce lexique sera bien entendu rédigé dans la soixantaine de langues nationales que comporte notre beau pays, distribué à chacun de nos compatriote, qui aura l’obligation de l’apprendre par cœur et de le réciter sans faute, au risque de se faire traiter d’apatr... Ah ben non !

  • Dans ces conditions, normalement le prochain c’est Bado, qui a parlé d’Etat Voyou. Attendons de voir.
    Arrêtez cette manière de faire pendant qu’il est temps. Si quelqu’un meurt entre vos mains après ce type d’opération, ça ne vas être simple ; aujourd’hui oui, peut-être ; mais demain, il va falloir répondre et vous ne convaincrez jamais une famille que ce n’était pas un assassinat.
    Poser la question aux Blaise et autres Diendéré et Marcel Kafando qui n’avaient jamais pensé avoir à répondre un jour, de tout ce qu’ils ont faire subir à d’autres burkinabé par ce qu’ils avaient le Pouvoir.

  • Internaute 9, vous raconter des Inepties car pendant la Revolution Democratique et Populaire d’Aout avec Thomas Sankara et les Revolutionnaires Burkinabe, il y’a jamais eu d’enlevements. Vous pouvez etre arretes soit par la Gendarmerie ou la Police, mais jamais ce genre de betises. Dans certains cas les Comites de Defense de la Revolution peuvent vous arreter mais sous la supervion de la Section Securite dont le chef est toujours un FDS. Donc Arretez de dire des Choses Absurdes car Thomas Sankara exigeait la Transparence Vertueuse dans toutes les Activites. Nous Reiterons qu’il faut arreter de Souiller la memoire de Thomas Sankara car cela peut vous causer des consequences facheuses. A bon attendeur. Salut

    .

  • A lire certains, Mousbila est un être d’exception parce qu il porte le patronyme Sankara et est de la famille de Thomas Sankara… Ce genre de raisonnement en dit long sur leur mentalité. Pour certains c est tout simplement de l’ignorance mais pour d’autres cela entre dans une stratégie de destruction.
    Mousbila est un citoyen comme toute autre citoyen, et ne peut jouir d’aucun privilège. Sankara lui même s’est soumis à la loi, même président et s’est exécuté.

    On dirait que c’est que Mousbila recherchait…
    SOME

  • C’est vrai que deux jours là le vieux parle beaucoup n’importe comment comme s’il peut être une référence absolue alors même qu’ils n’ont pas pu empêcher la mort de Sankara en son temps.
    Maintenant il se fond en donneur de leçon comme s’il était le plus intelligent des burkinabés.
    Mais la façon de l’arrêter n’est pas commode, il faut corriger la partie là parce que ça pourrait entacher notre marché en avant.

    • Pardon mon frère tu ferras mieux d’utiliser un pseudonyme en lieu et place du nom de famille Bationo parce que tes inepties n’engagent que toi et toi seul. Ne viens pas salir notre nom de famille qui est très noble.

  • Mon Dieu c’est triste je suis très touchée du fond de mon être pour cette enlèvement.de Mousbila.la haine n’apporte rien . soyons tolérant

  • Quand les gens sont au pouvoir, ils ne pensent jamais à l’après pouvoir. Les réalités changent complètement. Vous redevenez des personnes ordinaires aussi vulnérable que n’importe quel autre citoyen. Faites un tour sur les chaines guinéennes, suivre le procès du 28 septembre, voir le calvaire de Dadis CAMARA et tous les hommes forts de sont régime pour comprendre les réalités de l’après pouvoir. Quand un oiseau fait beaucoup bruits, il vous donne l’impression d’être seul dans la brousse. Les burkinabés qui ne parlent pas sont beaucoup plus nombreux que ceux qui parlent.

  • Comment voulez vous qu’on arrête les gens ?
    Qu’on les appelle au telephone pour dire l’heure et le lieu d’arrêstation ?
    On les convoque pour les arreter vous parlez,on va pour les arrêter vous parlez.
    Ce monsieur je ne vois rien d’autre qu’un Burkinabè.
    Burkinabè comme tout les autres
    S’il doit repondre il va repondre.
    L’heure est à la discipline le causer au hasard va bientót finir au Burkina.
    Même ici ceux qui viennent causer au hasard vont repondre un jour.
    Vous êtes habitués à vos comportements de 100 ans du regime de Blaise la, tout va finir bientót.
    Merci aux autorités qu’elles prennent toute personne qui doit repondre.
    Plus de demi-Burkinabè ou super-Burkinabé.
    Vive IB
    Vive le Burkina digne
    En avant pour le combat

  • LAiSSEZ LE VIEUX TRANQUILLE. IL NE PEUT MÊME PAS TUER UNE MOUCHE.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique