LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités territoriales outillés sur les modalités d’octroi de bourses de formation à l’ENAM

Publié le mercredi 12 juin 2024 à 10h11min

PARTAGER :                          
Burkina/Décentralisation : Des acteurs des collectivités territoriales outillés sur les modalités d’octroi de bourses de formation à l’ENAM

Dans le but de contribuer au renforcement des capacités opérationnelles des collectivités territoriales, l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT) organise une série d’ateliers d’information sur les modalités d’octroi des bourses de formation à l’École nationale de l’administration et de la magistrature (ENAM) au profit des acteurs de ces collectivités territoriales. Cette série d’ateliers a débuté le mardi 11 juin 2024 à Koudougou. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le gouverneur de la région du Centre-ouest, Boubakar Nouhoun Traoré.

Du 11 au 13 juin 2024, l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT) organise une série d’ateliers d’information des acteurs des collectivités territoriales sur les modalités d’octroi des bourses de formation à l’École nationale de l’administration et de la magistrature (ENAM). Ces ateliers d’information entrent dans le cadre de la mise en œuvre du Programme pour la résilience, la gouvernance locale et les services de base (PREGOLS). Le PREGOLS est un projet qui a pour objectif, d’améliorer la fourniture des services de base sélectionnés et la performance institutionnelle des entités publiques locales ciblées.

Ces ateliers visent à sensibiliser les fonctionnaires des collectivités territoriales sur les modalités d’allocation et de gestion des bourses d’études à l’ENAM. De façon spécifique, il s’agit de communiquer sur les conditions d’accès des bourses par les collectivités territoriales, de discuter sur les modalités pratiques d’organisation des concours, notamment l’ouverture des concours professionnels dans les collectivités territoriales et la mise en place des commissions de réception et de validation des dossiers de candidature.

Les participants lors de la cérémonie de lancement de ces ateliers

Pour la directrice générale de l’ACDT, Marie Raïssa Yaméogo/Dabiré, avec l’accompagnement technique de l’ENAM ainsi que de la direction générale des collectivités territoriales, le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation met à la disposition des collectivités territoriales, 100 bourses de formation à l’ENAM dans les catégories C, B et A. Ces bourses portent sur la prise en charge des frais de formation des fonctionnaires élèves à l’ENAM par l’ADCT. Les différentes collectivités territoriales doivent donc porter l’information à leurs bases afin de susciter des candidatures et de renforcer les compétences de leurs ressources humaines.

« Il s’agit d’accompagner le transfert des compétences et des ressources aux collectivités territoriales. Un constat a été fait, au niveau des collectivités territoriales, les postes obligatoires qui sont requis pour qu’une collectivité puisse être opérationnelle, ne sont pas tous occupés dans l’ensemble de nos collectivités territoriales, par manque de moyens pour pourvoir à ces postes. Il s’agit donc d’accompagner les collectivités territoriales à renforcer les capacités, à différencier même les compétences de leur personnel », soutient-elle.

Marie Raïssa Yaméogo/Dabiré, directrice générale de l’ADCT

Cette initiative est saluée par le premier responsable de la région du Centre-ouest. Pour le gouverneur Boubakar Nouhoun Traoré, ces bourses permettront véritablement de renforcer les compétences des ressources humaines des collectivités territoriales, surtout celles qui manquent les moyens pour recycler leur personnel. « Dans le cadre de ce processus de décentralisation qui est en cours depuis plus de trois décennies, des compétences ont été transférées aux collectivités territoriales que sont les communes et les régions. Pour porter ces compétences, il est prévu qu’il ait des ressources humaines matérielles et financières. La question qui nous réunit aujourd’hui, c’est la question des ressources humaines. Le capital humain est ce sur quoi on peut se baser pour avoir un développement qui se veut durable. C’est pourquoi l’ADCT a bien voulu accompagner les communes et les régions à pouvoir bénéficier de bourses pour des formations à l’ENAM dans les cycles C, B et A dans les différentes filières dont les communes auront besoin. Certaines communes qui ont quelques moyens de fonctionnement arrivent à placer leurs fonctionnaires en stage mais malheureusement, la majorité des communes et des régions ne disposent pas d’assez de ressources financières pour pouvoir placer leurs agents à l’ENAM, à l’ENAREF et dans d’autres écoles de formation professionnelle. C’est pourquoi nous saluons l’initiative de l’ADCT », précise-t-il.

Boubakar Nouhoun Traoré, gouverneur de la région du Centre-ouest a salué l’octroi de ces bourses qui selon lui, permettront de renforcer les compétences des ressources humaines des collectivités territoriales

Pour rappel, plusieurs dizaines d’acteurs des collectivités territoriales, dont les présidents des délégations spéciales de 49 communes urbaines et 45 communes rurales, prennent part à ces rencontres. Après l’étape de Koudougou qui regroupe les communes pilotes de la Boucle du Mouhoun, du Nord et du Centre-ouest, ces ateliers se tiendront également dans quatre autres villes du pays. Il s’agit de Kaya qui regroupera les communes pilotes des régions du Centre, du Sahel, du Centre-nord et du Plateau central, de Tenkodogo pour les communes du Centre-est, du Centre-sud et de l’Est et enfin Bobo-Dioulasso pour les communes des régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-ouest.

Photo de famille des participants

Mamadou Zongo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique