LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/Recherche : Une trentaine de doctorants outillés sur la publication scientifique

LEFASO.NET

Publié le dimanche 9 juin 2024 à 22h00min

PARTAGER :                          
Burkina/Recherche : Une trentaine de doctorants outillés sur la publication scientifique

L’Agence universitaire de la francophonie (AUF), en partenariat avec le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), a initié un atelier de formation de trois jours pour renforcer les compétences d’une trentaine de doctorants sur la publication scientifique. La clôture s’est tenue le vendredi 7 juin 2024 à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou.

La publication des résultats des recherches est une étape importante dans le domaine de la recherche. C’est ainsi que 30 doctorants, issus de différentes universités du Burkina Faso, toutes filières confondues, ont bénéficié d’un atelier de formation sur la publication scientifique pendant trois jours. Cette formation a été organisée par l’Agence universitaire de la Francophonie(AUF), en partenariat avec le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES).

Selon le directeur de l’AUF, Théophile Ouangrawa, cette formation vise à renforcer les compétences des apprenants dans la publication scientifique. « Elle vise également à fournir aux doctorants les meilleurs outils pour élaborer et promouvoir un article scientifique, en respectant les normes académiques de haut niveau », a-t-il ajouté.

Le directeur de l’AUF, Théophile Ouangrawa

Théophile Ouangrawa a indiqué qu’il s’agit d’un dispositif international de préparation et d’aide à la publication scientifique mis en place par l’AUF en partenariat avec le CAMES, qui cherche à développer un vivier mondial de jeunes chercheurs publiant en langue française.

Des textes répondant aux exigences scientifiques

Durant les trois jours, l’atelier de formation a été assuré par Pr Yvonne Bonzi et Dr Emmanuel Ouédraogo.

Pour le formateur Dr Emmanuel Ouédraogo, l’atelier a porté sur trois modules, à savoir la méthodologie de la recherche scientifique, la méthodologie de la rédaction scientifique et les procédures de publication et de valorisation scientifiques en lien avec l’Intelligence artificielle (IA).

Dr Emmanuel Ouédraogo, l’un des formateurs

« Les apprenants sont maintenant aptes à corriger les erreurs qu’ils avaient dans le cadre de la rédaction de leurs publications scientifiques et à proposer des textes qui répondent aux exigences scientifiques », a-t-il affirmé.

Cette formation a répondu aux attentes des doctorants. Au nom de ses camarades, la doctorante Nadège Tibiri a exprimé sa satisfaction par rapport à la qualité de la formation. Elle a déclaré être maintenant nantie de connaissances pour rédiger un article scientifique de qualité. Ce qui lui permettra de valoriser les résultats de ses recherches.

Nadège Tibiri, la porte-parole des doctorants

Il faut noter qu’à la fin de l’atelier, les participants ont été invités à candidater à l’université d’été de la Francophonie en proposant chacun un article complet respectant les normes préétablies.

Les lauréats des deux meilleurs articles sélectionnés seront accompagnés par des experts pour améliorer leurs articles et seront invités à participer à l’université d’été de la Francophonie qui aura lieu au Maroc en octobre 2024.

A cette occasion, ils pourront concourir pour que leurs articles soient sélectionnés puis publiés dans l’une des revues partenaires.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique