LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina/Santé : L’agence nationale de régulation pharmaceutique alerte sur les risques liés à l’utilisation des médicaments contenant des sulfamides

LEFASO.NET

Publié le samedi 8 juin 2024 à 10h30min

PARTAGER :                          
Burkina/Santé : L’agence nationale de régulation pharmaceutique alerte sur les risques liés à l’utilisation des médicaments contenant des sulfamides

Dans une note d’information datée du 7 juin 2024, l’agence nationale de régulation pharmaceutique (ANRP) informe l’opinion qu’à travers des notifications de pharmacovigilance, plusieurs cas de syndromes de Lyell survenus suite à l’utilisation de médicaments contenant des sulfamides, ont été rapportés par ses services.

Selon l’ANRP, la plupart des cas se sont résolus après l’arrêt du traitement et une prise en charge appropriée, mais d’autres cas ont connu malheureusement une issue fatale.

L’ANRP rappelle donc que "l’utilisation de médicaments contenant des sulfamides, ne prenant pas en compte les contres-indications, peut entraîner des évènements indésirables graves comme des nécrolyses épidermiques toxiques, des érythèmes diffus ou des érythèmes pigmentés fixes"

"Les sulfamides sont des médicaments utilisés, seuls ou en association avec d’autres substances comme les antimicrobiens bactériostatiques synthétiques ou dans la prévention du paludisme simple. Les médicaments les contenant sont contre-indiqués chez les patients qui y sont allergiques, ainsi que chez les patients porphyriques", précise l’agence nationale de régulation pharmaceutique.

En cas de réaction d’hypersensibilité aux sulfamides, il est proscrit de réutiliser ces produits chez ces patients et indiqué de marquer obligatoirement en rouge dans le cabinet du patient : "allergique aux sulfamides".

L’ANRP encourage les professionnels de santé à sensibiliser les patients sur les effets indésirables et à notifier auprès des points focaux de pharmacovigilance de leur formation sanitaire, tout effet indésirable observé suite à l’utilisation d’un produit de santé.

Retrouvez dans ce document, l’intégralité de la note avec en annexe la liste des médicaments contenant des sulfamides et ayant une autorisation de mise sur le marché au Burkina Faso.

Lefaso.net
Crédit photo : Diabétologie Pratique

PARTAGER :                              

Messages

  • Ce que les femmes enceintes les enfants prennent comme prévention contre le paludisme ne sont-elles pas des sulfamides ? Si oui quelle conduite tenir lors des campagnes organisées par le ministère ?

  • Et on a fini l’écrit sans dire au Burkinabé moyen qui n’est pas pharmacologue ni chimiste de quel médicament il s’agit exactement priorisant ainsi les intérêts des firmes par rapport à ceux de la population.
    En clair on a manqué de citer les noms commerciaux des produits qui contiennent cette molécule tel que qu’on les appelle quand on va à la pharmacie. Si vraiment le communiqué c’est pour protéger la population et non juste pour faire de la forme pour pouvoir juste dire après qu’on a communiqué ; j’interpel les acteurs à reprendre ce communiqué et si par exemple c’est dans les parcetamol ou ibuprophène ou bimalaril....qu’on les retrouve dite le clairement ainsi avec les noms connus par la population.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique