LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Région du Centre-nord : Help Burkina offre plusieurs infrastructures sociales

LEFASO.NET

Publié le jeudi 30 mai 2024 à 20h11min

PARTAGER :                          
Région du Centre-nord : Help Burkina offre plusieurs infrastructures sociales

L’ONG Help Burkina a procédé à une série de remises d’infrastructures sanitaires et éducatives à Kaya, dans la région du Centre-nord, ce jeudi 30 mai 2024, en présence du haut-commissaire de la province du Sanmatenga.

Dans un contexte marqué par l’insécurité, la région du Centre-nord, à l’instar de plusieurs autres régions du Burkina Faso, est confrontée à une crise humanitaire. Le nombre important des Personnes déplacées internes (PDI) constitue un défi pour les offres de santé et d’éducation. C’est ainsi que l’ONG Help Burkina a décidé d’apporter son soutien pour soulager les populations.

Au Centre de santé et de la promotion sociale (CSPS) du secteur 4 de Kaya, Help a offert une suite de couches et une salle de consultation prénatale d’une valeur de plus de 13 millions de francs CFA.

Dr Lamine Ouédraogo se réjouit de ce don de Help Burkina

Selon le médecin chef du district sanitaire de Kaya, Dr Lamine Ouédraogo, c’est un bâtiment qui vient répondre au besoin de la population pour augmenter la capacité d’offre de soins.

En plus de ce bâtiment, le corps soignant attend certains aspects techniques, notamment des équipements, pour que les agents travaillent dans de bonnes conditions.

Ce district couvre 500 000 habitants, sans prendre en compte le nombre des PDI, qui, à en croire Dr Lamine Ouédraogo, avoisine les 400 et 500 000.

« Beaucoup d’élèves étaient sous les paillotes »

A l’école primaire publique Bonheur ville A de Kaya, Help Burkina a construit un bâtiment de trois salles de classes, un bureau et un magasin. Le tout, d’une valeur d’environ 30 millions de francs CFA.

Dans cet établissement, il y a plus de 800 élèves dont plus de 100 élèves par classe

« Cette construction nous a permis de résorber un peu un problème qui était lié aux infrastructures. En début d’année scolaire, beaucoup d’élèves étaient sous les paillotes. Après la construction, nous avons pu intégrer les différentes salles », a indiqué le représentant du directeur provincial de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Sanmatenga, Job Sawadogo.

Des infrastructures à bien entretenir

Le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Boussouma bénéficie d’un bâtiment des urgences grâce à Help Burkina. Il s’agit d’un bureau infirmier, un bureau du docteur, des salles d’hospitalisation, d’attente et des toilettes. Le coût de réalisation est estimé à plus de 12 millions de francs CFA.

Présent aux différentes étapes de remise de ces infrastructures, le haut-commissaire du Sanmatenga, Idrissa Gansonré dit que : « Ce sont des infrastructures sociales qui vont permettre d’accroître la capacité d’accueil au niveau de la santé et de l’éducation. Avec l’insécurité, nous avons enregistré beaucoup de déplacés internes. Les offres de soins et d’éducation ont été éprouvées avec l’arrivée massive des populations », a affirmé le haut-commissaire.

« Ça nous va vraiment droit au cœur », a confié le haut-commissaire Idrissa Gansonré

Au partenaire Help Burkina, Idrissa Gansonré les a remercié et encouragé. Pour les personnels de santé et éducatif, le haut-commissaire les invite à faire un bon usage de ces infrastructures.

Assister et venir en aide

Selon le directeur pays de Help Burkina, Serge Alfred Sedogo, ces infrastructures ont été réalisées dans le cadre de deux interventions sur un budget d’environ 5 milliards de francs CFA.

« C’est un échantillon des réalisations que nous venons de visiter », a promis Serge Alfred Sedogo

Ces deux projets, l’un finit en 2025 et l’autre va jusqu’en 2027. « La présence de Help est d’accompagner les services techniques étatiques et les populations du Burkina Faso (hôtes et déplacées internes). Notre vocation est d’assister et de venir en aide aux personnes qui sont dans l’adversité et d’aider également les pays à impulser leur développement », a expliqué Serge Alfred Sedogo.

Après chaque remise d’infrastructures, les officiels ont bénéficié d’une visite guidée des locaux.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique