LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/Presse écrite : « Le Curieux d’Afrique » célèbre ses dix ans d’existence dans la sobriété

LEFASO.NET

Publié le lundi 27 mai 2024 à 21h00min

PARTAGER :                          
Burkina/Presse écrite : « Le Curieux d’Afrique » célèbre ses dix ans d’existence dans la sobriété

Le Curieux d’Afrique célèbre ses 10 ans d’existence le 6 juin 2024. Ce lundi 27 mai, une conférence de presse a été organisée pour partager quelques pans de la vie du média, depuis sa création jusqu’à ce jour. Le fondateur du journal, par ailleurs directeur de publication, Ahmed Nabalma, se dit satisfait du chemin parcouru, et promet plus de professionnalisme, d’ardeur au travail et d’entrain, pour satisfaire les lecteurs et différents partenaires.

C’est le 6 juin 2014 que le journal « Le Curieux d’Afrique » a été créé par Ahmed Nabalma. « Notre média a vu le jour dans la clandestinité totale, parce que nous avions encore un engagement avec le journal Le Pays. Nous avons fonctionné pendant près de deux ans sans siège avec des pseudonymes. À l’époque, les lecteurs découvraient Gaspard Somé comme directeur de publication. Mais c’est en février 2016 que j’ai rendu ma démission, pour m’occuper exclusivement du journal. Son siège a été installé à Ouagadougou, et sa parution qui était mensuelle est devenue bimensuelle en 2018 », a contextualisé Ahmed Nabalma.

Ahmed Nabalma a appelé le CSC et l’ALT, à prendre des mesures pour accompagner les médias pour le paiement de leurs impôts

En dix années d’existence, Le Curieux d’Afrique a « beaucoup évolué ». Outre la création de l’agence de communication « Curiosité communication » créé en 2020, l’institution a, pour plus de visibilité, créé un site web, fonctionnel depuis 2022. Cela s’est par ailleurs accompagné d’une page Facebook et YouTube, sans oublier un groupe WhatsApp dénommé « Diaspora infos ». « Tous ces pas en avant s’accompagnent d’attentes accrues de la part de nos lecteurs, partenaires et annonceurs, à qui nous disons vivement merci », a salué le directeur de publication.

Comme dans toute entreprise, Le Curieux d’Afrique connaît des difficultés, mais ne s’attarde pas sur elles.

Comme perspectives, le media entend se professionnaliser davantage, effectuer dans la sérénité son déménagement sur son propre siège en décembre 2024, et mettre sur pied une radio. Pour ce dernier élément d’ailleurs, un jeu radiophonique a été organisé sur la radio Savane FM, histoire de promouvoir l’entrepreneuriat des femmes. « Mademoiselle Rihanata Ouédraogo, coiffeuse, a fini lauréate et bénéficie d’un accompagnement du média, à hauteur de 300 000 francs CFA pour cette année 2024 », a précisé Ahmed Nabalma.

« Avec cet argent, je vais améliorer mon commerce et œuvrer pour la formation des élèves qui viendront apprendre la coiffure pendant les vacances », Rihanata Ouédraogo

Aux plus jeunes qui désirent créer leurs propres médias, le message de Ahmed Nabalma est le suivant : « Résilience, résilience, encore résilience. Il faut accepter de souffrir parce que c’est dur. Souvent, vous êtes obligé de prendre l’argent de la popote pour faire sortir le journal... Il faut être être courageux ! Il faut aller au front ! Il faut accepter les souffrances ! Vous verrez qu’au final, ça va aller ! »

Erwan Compaoré
LeFaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Photographie : Quel appareil choisir pour débuter ?
Photographie : Quelques conseils avant de vous lancer