LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina/École nationale de police : La promotion « Participation citoyenne » prête à servir

Publié le vendredi 24 mai 2024 à 23h15min

PARTAGER :                          
Burkina/École nationale de police : La promotion « Participation citoyenne » prête à servir

L’École nationale de police (ENP) du Burkina Faso a organisé la cérémonie de sortie de sa 53e promotion, ce vendredi 24 mai 2024 à Ouagadougou, en présence du Premier ministre, Dr Apollinaire Kyélèm de Tambela.

Sur un effectif de 782 inscrits au départ, ils sont 777 élèves sous-officiers à être déclarés aptes à porter leurs galons. Il s’agit de 745 sous-officiers de la police nationale et 32 élèves de la police municipale dont 7 contrôleurs de police municipale et 25 assistants de police municipale issus des concours professionnels.

Tous ces élèves policiers, selon le directeur général de l’École nationale de police (ENP), le commissaire divisionnaire de police Oumarou Sogné, ont été mis à leur disposition par les communes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Dédougou, Koudougou, Tenkodogo et Pô.

Le Premier ministre, Dr Apollinaire Kyélèm de Tambela, en train de porter l’épaulette du major de la 53e promotion

La cérémonie de sortie de la 53e promotion a été présidée par le Premier ministre, Dr Apollinaire Kyélèm de Tambela. C’est le chef du gouvernement qui a donné le nom de baptême. Ainsi, la 53e promotion s’appelle « Participation citoyenne ».

« Une étape de votre vie »

Au nom de ses camarades, le délégué de la promotion, Laurent Sabdano, est revenu sur la qualité de la formation reçue. « La 53e promotion, entrée le 24 janvier 2023 à l’Ecole nationale de police a reçu pendant sa formation le savoir, le savoir-faire et le savoir-être plus que nécessaires pour l’accomplissement des missions de police », a-t-il confié.

Le parrain, Mahamoudou Sana (débout), a invité ses filleuls à « dire non à la corruption »

Le ministre délégué chargé de la sécurité, le commissaire divisionnaire de police Mahamoudou Sana, a été désigné parrain de cette promotion. « Ce vendredi 24 mai 2024 est une journée particulière qui restera à jamais gravée dans vos mémoires tout au long de votre carrière (…) Si ce moment de joie est intense, il faut retenir qu’il s’agit d’une étape de votre vie. La nouvelle étape de votre vie commence maintenant », a-t-il déclaré à ses filleuls.

C’est pourquoi, il a invité cette promotion à être innovante, créatrice et à bannir la routine. « Ne vous victimisez jamais, vous perdrez confiance en vous. Soyez courageux, audacieux avec un esprit d’imagination fertile et d’intelligence de situation et vous réussirez », a-t-il conseillé.

Selon le ministre Emile Zerbo, le succès des stratégies dépendent également de la qualité des hommes et des femmes qui les mettent en œuvre

« Soyez fiers d’exercer ce beau métier »

Le ministre en charge de la sécurité, Émile Zerbo, a invité cette promotion à « être des policiers patriotes et intègres ». Dans un contexte marqué par l’insécurité, le ministre a rappelé que l’Ecole nationale de police constitue un maillon important de la mise en œuvre de la politique de sécurité nationale et particulièrement de la lutte antiterroriste. « En effet, la formation doit impérativement préparer les élèves policiers à cette mission en intégrant dans les curricula, des apprentissages plus pratiques susceptibles d’être appliqués dans les situations professionnelles auxquelles ils seront confrontés », a-t-il indiqué.

Au cours de cette cérémonie, des conseils à l’endroit des élèves policiers n’ont pas manqué dans chaque discours. Oumarou Sogné leur a demandé d’être fiers de leur engagement. « Soyez fiers d’exercer ce beau métier, celui qui de coutume est de protéger des personnes et les biens et les institutions de la nation mais qui aujourd’hui, se conjugue avec la défense du territoire », a-t-il exhorté.

Une photo de groupe des officiels pour la cérémonie de sortie de la 53e promotion

Cette cérémonie a vu la présence de plusieurs membres du gouvernement, de présidents d’institutions, de diplomates et de plusieurs représentants des militaires et paramilitaires.

Après le port des épaulettes, la 53e promotion a passé le drapeau à la 54e promotion qui est en première année actuellement. Une démonstration d’une opération de lutte contre le terrorisme a été livrée à l’assistance, qui a été visiblement satisfaite à travers les applaudissements à chacune des séquences.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
BEPC 2024 au Nayala : Un taux de succès de 37,88% engrangé