LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Le lion et la panthère sont inoffensifs ; en revanche, les poules et les canards sont des animaux très dangereux, disait un ver de terre à ses enfants” Bertrand Russel

Burkina : Un réseau de présumés auteurs de vol organisé d’énergie démantelé par la gendarmerie nationale

Publié le lundi 20 mai 2024 à 21h28min

PARTAGER :                          
Burkina : Un réseau de présumés auteurs de vol organisé d’énergie démantelé par la gendarmerie nationale

La cellule économique et financière de la section de recherche de la 3e légion de gendarmerie à Ouagadougou a animé un point de presse ce lundi 20 mai 2024. Elle a annoncé le démantèlement d’un réseau de vol organisé d’énergie au préjudice de la Société nationale burkinabè d’électricité (SONABEL) dans plusieurs quartiers de la capitale.

Selon la cellule, ces vols consistent en des branchements hors compteurs, c’est-à-dire que ces branchements sont dérivés en amont des compteurs pour capter l’énergie directement et qui ne sera plus comptabilisé par le compteur. « Cette pratique répréhensible permet à leurs auteurs et bénéficiaires de capter directement l’énergie sans transiter par les compteurs, ce qui est synonyme de manœuvres frauduleuses offrant une consommation gratuite et illicite », a expliqué l’adjudant-chef Aimé Yaméogo, le chef de la section de recherche de la 3e légion de gendarmerie.
À en croire les gendarmes, leur enquête a permis de savoir que ces branchements existent depuis plusieurs années. « Il ressort de leurs auditions que certains bénéficient de ce branchement depuis 2012 », a indiqué l’adjudant-chef Aimé Yaméogo.

Les préjudices relevés font état de cinq branchements frauduleux opérés sur le réseau de la SONABEL et la somme de 16 997 175 FCFA.
La gendarmerie signale qu’à ce jour, d’autres cas de branchements frauduleux au réseau SONABEL existent encore dans la ville de Ouagadougou et même ailleurs.

Le présidium est composé des responsables de la cellule économique et financière de la section de recherche de la 3e légion de gendarmerie

Des professionnels dans le domaine de l’électricité

Selon le commandant de la section de recherche de la 3e légion de gendarmerie, le lieutenant Augustin Bagré, en ce qui concerne la faille de la SONABEL, la gendarmerie a souhaité que les agents soient présents au point de presse mais ces derniers n’ont pas effectué le déplacement.

Toujours selon les explications de l’adjudant-chef Aimé Yaméogo, cette fraude était destinée pour la consommation domestique et le commerce. Trois présumés auteurs ont été interpellés. Le présumé cerveau serait décédé en 2023.
Au cours de ce tête-à-tête avec les hommes de médias, les gendarmes ont notifié que les présumés auteurs sont des professionnels dans le domaine de l’électricité. Au stade actuel, aucun lien n’a été établi avec des agents de la SONABEL, qui pourraient être des complices.

L’adjudant-chef Aimé Yaméogo a rappelé que les investigations se poursuivent en vue de déceler d’autres auteurs ou complices de ces branchements frauduleux. Il a également invité la population à la contribution pour la découverte d’éventuels suspects en rappelant les numéros verts (1010, 16, 80 00 11 45 et 17).

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
BEPC 2024 au Nayala : Un taux de succès de 37,88% engrangé