LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Soyez un repère de qualité. Certaines personnes ne sont pas habituées à un environnement où on s’attend à l’excellence.” Steve jobs

Burkina : Adama Ilboudo, l’étudiant en physique-chimie devenu directeur général des douanes

Publié le mardi 9 janvier 2024 à 21h35min

PARTAGER :                          
Burkina : Adama Ilboudo, l’étudiant en physique-chimie devenu directeur général des douanes

L’inspecteur divisionnaire des douanes Adama Ilboudo a officiellement reçu son bâton de commandement ce 9 janvier 2024, à la tête de la direction générale des douanes. Que sait-on de ce gabelou, expert accrédité de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) en modernisation et en facilitation douanières, et qui était jusqu’à sa nomination, chargé de missions du ministre de l’économie, des finances et de la prospective ?

Du Bureau principal des douanes de 1re catégorie de Ouaga-Gare en 2008, à directeur général des douanes en 2024, il a fallu se frayer un chemin pour celui qui était si bien parti pour enseigner la physique-chimie dans les lycées et collèges.

Né le 29 décembre 1972 (lieu non parvenu), Adama Ilboudo obtient à l’âge de 21 ans son baccalauréat série D en 1993. Deux ans plus tard, il décroche son diplôme d’études universitaires générales (DEUG II) en physique-chimie à l’université Joseph Ki-Zerbo et succombe à la tentation des concours de la fonction publique. La même année, il est admis au concours tant convoité de la douane. En 1997, il sort de l’école de formation avec le diplôme de contrôleur des douanes en poche. Sa rigueur et sa persévérance au travail lui valent, en 2001 et 2002, le prix du meilleur vérificateur.

Diplômé en droit public

En 2002, Adama Ilboudo gravit une autre marche. Il retourne à l’école et en ressort en 2005 auréolé d’un diplôme d’inspecteur divisionnaire des douanes. Un diplôme qui s’ajoute au certificat d’analyste programmeur obtenu en 2003. En 2007, il décroche une maîtrise en droit public. S’enchaînent deux autres diplômes universitaires : un master 2 de recherche en droit public international obtenu en 2015 à l’Institut supérieur de droit international et des droits de l’homme (ISDIH) et un master 2 professionnel en management des compétences obtenu en 2018 à l’université Joseph Ki-Zerbo.

Une vie au service des douanes

Le nouveau directeur général des douanes connaît la maison. Il a occupé pendant près d’un an, la fonction de directeur des régimes économiques et particuliers, au sein de l’institution. Adama Ilboudo a aussi effectué un bref passage de quatre mois à la direction de l’informatique et des statistiques comme directeur adjoint. Chef de Bureau principal des douanes de Ouaga-Gare de mai à septembre 2014, il siège au Conseil national de transition à la faveur de l’insurrection populaire d’octobre 2014. Il est désigné rapporteur général de la Commission des finances et du budget (COMFIB). A la fin de la transition, en décembre 2015, il récupère son poste de chef de Bureau principal des douanes de Ouaga-Gare qu’il dirige d’octobre 2016 à septembre 2019.

Adama Ilboudo a aussi été, d’août 2012 à août 2014, le chef de Bureau principal des exonérations douanières, une structure créée en 2012 en vue de faciliter les opérations de dédouanement des investisseurs qui sont agréés au code des investissements. Avant cela, il a passé trois ans au poste d’adjoint au chef de Bureau principal des douanes de 1re catégorie de Ouaga-Aéroport et une année au poste de chef de brigade commerciale au sein du même Bureau.

Double expert de l’OMD

Ses compétences sont reconnues à l’international. Expert accrédité de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) en Dossier Recettes depuis 2019 et en modernisation et facilitation douanières depuis 2016, il est aussi expert-formateur pour la CEDEAO depuis 2017. Depuis 2016, le nouveau directeur général des douanes est enseignant vacataire à l’Institut universitaire de formations initiale et continue (IUFIC) où il enseigne le droit pénal douanier aux étudiants en Master 2 en sciences criminelles.

Président du Comité national de coordination des activités de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (CNCA-LBC/FT), Adama Ilboudo est aussi consultant pour l’Organisation mondiale du commerce et consultant pour la Banque mondiale depuis 2020.

Le nouveau directeur général des douanes est Chevalier de l’Ordre national et médaillé d’honneur des douanes.

Fredo Bassolé
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique