LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

Publié le dimanche 3 décembre 2023 à 22h00min

PARTAGER :                          
Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

Dans le communiqué ci-après parvenu à notre rédaction, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) donne des précisions sur "la fuite" de l’ex président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

Lefaso.net


PARTAGER :                              

Vos commentaires

  • Le 3 décembre 2023 à 12:30, par RAZOUGOU En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Toutes mes felicitation à cette institution qui a toujours joué sa partition.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 12:39, par HA En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Du courage à l’ASCE-LC ! 7,755 milliard le tout entre 2018 et 2021 en contexte de lutte anti-terroriste. Comment des leaders peuvent-ils se comporter comme ça ? Avec autant de morts, 40% du territoire perdus et pendant que 2 millions de PDI dépouillés ont des troubles de sommeil, fuyant de partout pour retrouver le sommeil tranquille ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 13:56, par Yako En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Finalement ce qui n’a pas pu se faire en 27 ans ,en moins de 6 ans l’a été sous le magistère du RMCK quelle performance honorable Sakande !
    Comme quoi contrairement aux idées reçues sous Compaoré le pays était mieux géré à quelques exceptions près.Bravo ASE-LC.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 14:27, par HUG En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Si le mpsr 2 etait reellement dans le dynamisme de la restauration de l etat ceux qu ils ont chassé du pouvoir n allaient pas se pavaner tranquillement mais bon allons seulement. Ah le.mpp.a été le.pire regime.que le.pays n ait connu.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 14:50, par Juste En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    ça fait la grande gueule et ça refuse de répondre aux convocations. Les avocats de BALA SAKANDE sont complices de cette situation et je pense à mon humble avis qu’il faut procéder comme dans le films western à savoir "les vivants répondent à la place des morts". Et il faut aller plus loin avec les réformes en cours, si un avocat s’entête à défendre un malfrat, qu’il soit solidairement condamné avec ce malfrat. En ce moment, les avocats seront moin cupides et défendront des dossiers vraiment sérieux que de chercher à défendre des malfrats pour se faire plein les poches. Tout le monde sait dans ce pays que BALA SAKANDE a mis la main dans l’argent de l’assemblée sauf ses avocats.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 15:25, par Momine En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    On ne pouvait qu’applaudir la chute du président Rock qui a plus tuer le pays que Blaise.un des plus mauvais qu’ai connu le pays.qu’il viennent réponde c’est ça ossi être responsable.sinon nous diront que le pays était gouverne par des irresponsables.vive L’ASELC.COURAGE LA CHASSA AUX DELINQUENTS FINANCIERS CONTINUE.

    Répondre à ce message

  • Le 3 décembre 2023 à 19:08, par Eléostone Bat En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Félicitations à vous et beaucoup de courage pour purifier notre pays des mains sales. Déclaré tout personne incriminé comme ennemi de la nation et appliquer en le taux maximal. 💪💪💪💪💪🤔🤔🤔🤔

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 07:26, par justice En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    En réalité il faut que l’etat revoie le système sinon ça ne va pas. À chaque moment que tu commets des gaff dans le pays il y a des gens qui vont faire de tel sorte à ce que tu quittes le pays. Après ton depart maintenant qu’ils vont nous parler des procedure d’extaction en cours. Ne prenez pas les gens comme des nez percée

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 08:29, par Traoré Amado En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Ce régime était pourri jusqu’aux os. Comment un Président de l’ Assemblée Nationale peut- il confondre sa poche et la caisse de l’ État. C’était une Assemblée truffée de bandits aux cols blancs. Rappelez-vous de cette histoire de prêts véhicules. Des Députés ont bénéficié du prêt et jusqu’ à la fin de leurs mandats certains d’entre eux n’ont pas versé un seul kopeck. Les plus corrects ont versé à peine 10 % du prêt contracté à la fin de leur mandat. Aucune lettre de rappel, encore moins une mise en demeure. Le PAN a tout simplement regardé sans agir. Il a fallu que l’ ASCE- LC publie la liste de ceux qui n’ont pas payé pour qu’on le sache.
    C’est déjà un pas important fait par l’ ASCE-LC dans la lutte contre la corruption et la mal gouvernance. Toutefois, des questions nous taraudent l’esprit comment un si gros poisson a t-il pu quitter le pays alors qu’il était dans le collimateur depuis plus d’une année ? Ce, d’autant plus que il avait été empêché de quitter le pays à un moment donné pour la même raison. des dispositions avaient-il été prise pour éviter une telle fuite ?
    On a tout simplement organisé la fuite de l’ ex PAN. Des gens qui ont géré le pays, la deuxième personnalité de l’État qui refuse déférer à une convocation de la justice. C’est ahurissant ils ont voté les lois juste pour nous autres et eux, ils se soustraient. Les complices qui ont été arrêtés sont du menu fretin.
    De simples exécutants qui croupissent en prison alors que le cerveau, l’ordonnateur du budget se la coule douce et nargue même les autorités judiciaires à travers ses avocats.
    Félicitations tout de même à l’ ASCE-LC qui doit travailler à se crédibiliser davantage. Beaucoup de dénonciations de corruption ou de mauvaise gouvernance ont été dénoncées depuis des mois dans l’administration publique, les sociétés d’Etat, les institutions mais rien n’a été fait même pas un début de réponse.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 08:35, par Traoré Amado En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Ce régime était pourri jusqu’aux os. Comment un Président de l’ Assemblée Nationale peut- il confondre sa poche et la caisse de l’ État. C’était une Assemblée truffée de bandits aux cols blancs. Rappelez-vous de cette histoire de prêts véhicules. Des Députés ont bénéficié du prêt et jusqu’ à la fin de leurs mandats certains d’entre eux n’ont pas versé un seul kopeck. Les plus corrects ont versé à peine 10 % du prêt contracté à la fin de leur mandat. Aucune lettre de rappel, encore moins une mise en demeure. Le PAN a tout simplement regardé sans agir. Il a fallu que l’ ASCE- LC publie la liste de ceux qui n’ont pas payé pour qu’on le sache.
    C’est déjà un pas important fait par l’ ASCE-LC dans la lutte contre la corruption et la mal gouvernance. Toutefois, des questions nous taraudent l’esprit comment un si gros poisson a t-il pu quitter le pays alors qu’il était dans le collimateur depuis plus d’une année ? Ce, d’autant plus que il avait été empêché de quitter le pays à un moment donné pour la même raison. des dispositions avaient-il été prise pour éviter une telle fuite ?
    On a tout simplement organisé la fuite de l’ ex PAN. Des gens qui ont géré le pays, la deuxième personnalité de l’État qui refuse déférer à une convocation de la justice. C’est ahurissant ils ont voté les lois juste pour nous autres et eux, ils se soustraient. Les complices qui ont été arrêtés sont du menu fretin.
    De simples exécutants qui croupissent en prison alors que le cerveau, l’ordonnateur du budget se la coule douce et nargue même les autorités judiciaires à travers ses avocats.
    Félicitations tout de même à l’ ASCE-LC qui doit travailler à se crédibiliser davantage. Beaucoup de dénonciations de corruption ou de mauvaise gouvernance ont été dénoncées depuis des mois dans l’administration publique, les sociétés d’Etat, les institutions mais rien n’a été fait même pas un début de réponse.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 12:49, par Mninda En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Si Monsieur BALA SAKANDE a des parents qui peuvent le conseiller qu’ils se dépêchent de lui dire de rentrer vite et très vite pour aller répondre à la convocation de l’ASCE- LC . La fuite et l’exil à l’étranger sont les plus mauvaises solutions quand on est face à ce genre de problème . Qu’il interrompe son séjour de soins pour rentrer fissa .
    En réalité , bien que je n’ai jamais aimé la manière dont ce Monsieur s’amusait avec les fonds spéciaux mis à sa disposition, et malgré l’énormité et l’indécence des détournements qui lui sont reprochés ,je vous assure que BALA SAKANDE ne manquent pas d’arguments juridiques pour s’en sortir un tant soit peu sur la base même des textes régissant la gestion des Fonds dits spéciaux octroyés à certaines autorités du pays. Ces textes doivent être rapidement relus, sinon même l’actuel président de l’ALT peut être poursuivi pour détournement ou mauvaise utilisation de ces fonds .

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 12:50, par balbone Bila En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Apres les poissons nous voulons savoir quels sont les requins qui nagent sans être inquietes dans les eaux calmes du Kadiogo ?
    Je parle de ceux qui se sont constitues en Opa pour empocher les sous du stade 4 Aout >
    Ils doivent meme rembourser toutes les dépenses faites pour les matchs delocalisés après leurs detournements des milliards. Et si un ministre veut les protéger qu il soit aussi inculpé. Nous souffrons beaucoup par le manque des grands rendez vous du Football. Prenez garde car les rumeurs pour une disqualification de toutes compétitions CAF et Fifa s annoncent pour les pays qui n ont pas de stade
    Vous êtes prévenus
    Vive les Etalons qui veulent galoper dans leur arène

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 14:50, par Jeunedame seret En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    Dans quel pays, dans quel hôpital et pour quelle maladie de dernière minute chronique ? Il faut en rire avant d’avant pleurer. Ce BALA serait croupi calme et protégé chez un responsable politique ou de parti, qui écrit et gère le scénario de voyage médical avec la conspiration de nombreuses têtes. Comment un PAN peut-il fuir devant capitaines et hélicoptères sans aucun mouvement ni preuve de destination ? Trop de gaamation. Mais il sera récupéré vivant.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2023 à 16:24, par yk En réponse à : Burkina/Affaire Bala Sakandé : L’ASCE-LC dénonce une velléité de soustraction à la procédure du mis en cause

    AHHAA quand je revois ce monsieur aux aboiements : Ko notre armée est républicaine, ko il y aura jamais de coup d’état au burkina, patati et patata..............c’est pas simple. Je préfère un régime miltaire, d’exception à tous ces déliquants intellectuels . Ah oui ! la fameuse démocratie !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique