LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina/ Projets de renforcement des services de santé et de riposte au Covid-19 : Les acteurs passent en revue la mise en œuvre des activités sur le terrain

Publié le mardi 21 novembre 2023 à 14h09min

PARTAGER :                          
Burkina/ Projets de renforcement des services de santé et de riposte au Covid-19 : Les acteurs passent en revue la mise en œuvre des activités sur le terrain

L’ouverture de l’atelier de la mission conjointe gouvernement/Banque mondiale de suivi de la mise en œuvre des projets PRSS et PPR-Covid-19 est intervenu ce 21 novembre 2023 à Ouagadougou. Cette cérémonie a été présidée par le représentant de la secrétaire générale du ministère en charge de la santé, le coordonnateur des deux projets, le Dr Isaïe Médah, aux côtés de l’expert de la Banque mondiale, Moussa Dieng.

Durant cinq jours (20 au 24 novembre 2023 à Ouagadougou), les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de ces deux projets (PRSS et PPR-Covid-19) que sont l’unité de gestion des projets, les responsables du ministère de la Santé, l’UNICEF, la Banque mondiale ainsi que l’OMS passeront en revue toutes les activités menées depuis le démarrage jusqu’au 31 octobre 2023.

Vue des différents acteurs des structures impliquées dans la mise en œuvre de ces dits projets

Ces projets de renforcement des services de santé (PRSS), et de préparation et de riposte au covid-19 (PPR-Covid-19) lancés essentiellement en 2018 et 2020 sont prévus prendre fin en juin 2024. C’est ainsi qu’à huit moi avant la fin de ces projets, les acteurs se sont réunis pour passer en revue et discuter les points ci-dessus, selon le coordonnateur des projets, le Dr Isaïe Médah. Lesquels points sont, entre autres, de faire l’état de mise en œuvre des deux projets par composante, voir les goulots d’étranglement et les actions à entreprendre devant permettre une accélération des projets avant leur clôture.

Dr Isaïe Médah, le coordonnateur des deux projets PRSS et PPR-Covid-19 au Burkina

Mais avant de parler de ces points, le coordonnateur a de ce fait énuméré des acquis engrangés sur le terrain qui sont de plusieurs ordres. Des acquis allant des équipements de plateaux techniques aux centres de santé, le renforcement des laboratoires, mais aussi le renforcement des capacités des agents de santé y compris des agents de santé communautaire au profit des populations. « Ça sera aussi l’occasion de lancer un coup de fouet aux passations des marchés et à l’exécution des activités sur le terrain », a ajouté le coordonnateur.

Au-delà de ces aspects, l’expert de la Banque mondiale, Moussa Dieng, a par ailleurs souligné qu’il sera question de travailler aussi avec tout le monde pour prioriser les activités qui permettront de consolider les résultats des projets. Cette mission a aussi pour objectif, selon ses dires, d’appuyer le ministère dans la mise en œuvre de ces projets et d’identifier les contraintes qui avaient été soulignées depuis la dernière mission et de les corriger.

Photos de famille

Mais en plus de cela, Moussa Dieng a précisé qu’une discussion est également en cours afin de voir comment ils pourront allouer une partie du budget de ces projets dans les priorités actuelles comme la lutte contre la dengue. C’est pourquoi, il est attendu de cette mission une feuille de route pour dérouler les prochaines étapes afin de mobiliser les ressources additionnelles pour soutenir la lutte contre la dengue, a-t-il laissé entendre.

Yvette Zongo
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Le Covid19 n’est pas une vraie menace pour le Burkina. De toutes façons, il y aura des doses gratuites de vaccins car peu de gens se font encore vacciner en Europe. Il y aura des surplus.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Access International Studies devient Access International Group