LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina/Santé : Le pays veut éradiquer les maladies tropicales négligées d’ici 2030

LEFASO.NET

Publié le vendredi 22 septembre 2023 à 21h40min

PARTAGER :                          
Burkina/Santé : Le pays veut éradiquer les maladies tropicales négligées d’ici 2030

Dans le souci de limiter l’impact des maladies tropicales négligées sur la santé de la population, le Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME) a initié une rencontre avec les acteurs de la lutte contre ces fléaux le mercredi 20 septembre 2023. Acteurs de la société civile, journalistes et blogueurs ont pris part à cette rencontre dénommée « Atelier d’échanges et de réflexions pour la mise en place d’une coalition nationale des OSC dans la lutte contre les maladies tropicales négligées ».

Le Burkina Faso fait partie des pays les plus touchés par les Maladies tropicales négligées (MTN). Sur 20 MTN recensées par l’Organisation mondiale de la santé, le pays en compte 19. Pour réduire l’action de ces maladies sur les populations, RAME a organisé un atelier d’échanges et de réflexions pour la mise en place d’une coalition nationale des OSC dans la lutte contre les maladies tropicales négligées le mercredi 20 septembre 2023 à Ouagadougou. L’initiative a réuni une vingtaine de participants issus des OSC travaillant dans le cadre de la lutte contre les maladies tropicales négligées, des organisations qui œuvrent dans le domaine de l’environnement, la nutrition, la santé et la mobilisation des ressources, notamment les associations de blogueurs et les associations de médias.

Selon la chargée de programmes du RAME, Ida Sawadogo, l’initiative vise à mener la réflexion sur une meilleure contribution des OSC œuvrant sur les questions de santé notamment les MTN. « Il s’agit dans cet atelier de voir comment on peut, en tant que OSC, dans le cadre de la lutte contre ces pathologies, mieux s’organiser pour former une coalition afin de mener des actions de plaidoyer et mener des actions de mobilisation des ressources afin de soutenir le programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées », indique Mme Sawadogo. Pour ce faire, les participants ont échangés durant la journée du 20 septembre sur la stratégie à adopter par leurs organisations pour réussir le combat pour lequel ils se sont engagés.

Christine Sawadogo, responsable volet communication du Programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées

D’après les autorités sanitaires, les maladies tropicales négligées constituent un problème majeur de santé dans notre pays. Dans son discours, la représentante du Programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées Christine Sawadogo a rappelé que les 19 maladies tropicales négligées qui sévissent au Burkina Faso défigurent, handicapent, et provoquent des stigmatisations, des rejets voire la mort. Pour ce faire, il est important que les OSC se donnent la main pour soutenir l’autorité. « Pour l’atteinte des objectifs d’élimination des maladies tropicales négligées, il est important que ces OSC fédèrent leurs actions à travers une vision commune », a conseillé Christine Sawadogo, chargée du volet communication du Programme national de lutte contre les maladies tropicales négligées.

Ida Sawadogo, chargée de programmes du RAME

L’onchocercose, la filariose lymphatique et la dengue constituent, entre autres, les maladies tropicales négligées. Selon l’OMS, des milliards de personnes souffrent de maladies tropicales négligées à travers le monde. L’Afrique supporte plus de la moitié de la charge de morbidité due aux maladies tropicales négligées. Le Burkina Faso entend éliminer ces maladies à l’horizon 2030. La rencontre aboutira à la mise en place d’une coalition pour dire non aux endémies tropicales négligées.

Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?