LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Burkina/santé : 70 enfants bénéficieront d’une chirurgie de rétablissement de continuité digestive à Ziniaré

Publié le lundi 18 septembre 2023 à 21h55min

PARTAGER :                          
Burkina/santé : 70 enfants bénéficieront d’une chirurgie de rétablissement de continuité digestive à Ziniaré

70 enfants souffrant de péritonite seront pris en charge au centre hospitalier régional de Ziniaré, dans la province de l’Oubritenga. C’est dans le cadre d’une mission chirurgicale organisée par le Centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles De Gaulle de Ouagadougou (CHUP-CDG) et le centre hospitalier régional de Ziniaré en collaboration avec l’ONG Médecins sans frontières (MSF). La cérémonie de lancement de cette mission chirurgicale a eu lieu dans la matinée de ce lundi 18 septembre 2023 à Ziniaré, région du Plateau central, en présence des premiers responsables de ces trois structures et des parents des bénéficiaires.

Depuis le début de la crise sécuritaire, on note une recrudescence des cas de péritonite chez les enfants dont la plupart sont référés au centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles De Gaulle. Parmi ces cas référés, plus de la moitié sont des déplacés internes provenant de la région du Centre-nord, notamment des villes de Kaya, de Kongoussi et de Boulsa. Ce nombre élevé de péritonites impacte négativement sur le fonctionnement du service de chirurgie dont la conséquence est la suspension régulière du programme opératoire.

Cet état de fait prive de nombreux enfants de pouvoir reprendre les cours à la rentrée prochaine, car porteurs d’une iléostomie (déviation chirurgicale après opération de la péritonite. Lors de la réalisation d’une iléostomie, une partie de votre intestin grêle, appelée l’iléon est amenée à la surface de l’abdomen pour former une stomie).

Un enfant portant une iléostomie après l’opération chirurgicale de la péritonite

C’est dans l’optique de faciliter la prise en charge de ces enfants d’âge scolaire que le centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles De Gaulle de Ouagadougou et le centre hospitalier régional de Ziniaré en collaboration avec l’ONG Médecins sans frontières (MSF) organisent cette mission de rétablissement de continuité digestive.
70 enfants provenant de ces provinces sus-citées seront pris en charge grâce à cette mission. Ces différentes opérations chirurgicales permettront donc à ces enfants de recouvrer la santé et de pouvoir reprendre au plus vite le chemin de l’école.

Mady Zorné, directeur général du CHR de Ziniaré présent à cette cérémonie de lancement

« Médecins sans frontières est une ONG qui travaille en partenariat avec le ministère de la Santé pour apporter secours à des populations qui sont en situation de vulnérabilité. C’est dans ce sens que nous avons constaté qu’il y a beaucoup de patients qu’on réfère de nos projets de Kaya, Kongoussi où nous intervenons, où nous appuyons le ministère de la Santé pour la prise en charge des cas. Ces enfants sont référés au niveau du CHU pédiatrique Charles De Gaulle pour des urgences pédiatriques. On s’est rendu compte que l’attente devient de plus en plus longue pour ces enfants alors qu’on pouvait écourter cette attente. D’où l’organisation de cette mission en collaboration avec le CHUP Charles De Gaulle et le CHR de Ziniaré afin de permettre à ces enfants déjà éprouvés par les conséquences de la crise sécuritaire de revenir à la vie normale », justifie Dr Modeste Koku Tamalkloe, représentant pays de MSF au Burkina Faso.

Dr Modeste Koku Tamalkloe, représentant pays de MSF au Burkina Faso.

Pour lui, cette mission chirurgicale incarne les valeurs fondamentales de Médecins sans frontières qui intervient au Burkina Faso depuis 28 ans avec un engagement envers la vie et la dignité humaine. « Il est primordial pour nous d’apporter notre secours médical tout en respectant nos principes fondamentaux que sont la neutralité, l’impartialité et l’indépendance. Pour MSF, toute vie est sacrée et il est normal que nous nous mobilisons pour apporter le nécessaire pour le rétablissement de ces enfants qui viennent des zones à fort défi sécuritaire », soutient Dr Modeste Koku Tamalkloe.

En tant que représentant pays de MSF au Burkina Faso, il s’est engagé à ce que chaque enfant reçoive les meilleurs soins possibles et qu’ils puissent reprendre leurs vies avec espoir et confiance en un avenir meilleur car dit-il « la solidarité n’a pas de frontières, la compassion ne connaît pas de limites ».

Photo de famille des participants à la cérémonie de lancement de cette mission chirurgicale

Hado Célestine Zerbo/Bonkoungou, directrice générale par intérim du CHU pédiatrique Charles De Gaulle est notamment revenue sur les chiffres qui ont nécessité la mise en place de cette mission chirurgicale. « De janvier à août 2023, l’unité du bloc opératoire a enregistré 319 cas de péritonite aigue généralisée dont 255 cas de perforation intestinale due probablement à une complication de la fièvre typhoïde. A ce jour, près de 150 enfants porteurs de stomie digestive sont en attente de rétablissement de la continuité digestive », a-t-elle expliqué.

Hado Célestine Zerbo/Bonkoungou, directrice générale par intérim du CHU pédiatrique Charles De Gaulle

Elle a saisi l’occasion pour remercier les autorités de l’administration sanitaire pour leur accompagnement constant dans la prise en charge des enfants malades du Burkina Faso en général et ceux du CHUP-CDG en particulier ainsi que les partenaires dont MSF qui ne ménagent aucun effort pour redonner le sourire aux patients de sa structure sanitaire. Elle a tenu également à remercier le personnel soignant des deux hôpitaux pour les efforts consentis dans la prise en charge des malades malgré les conditions difficiles de travail.

Le CHU pédiatrique Charles De Gaulle a fourni le personnel soignant, le CHR de Ziniaré l’équipement technique (plateau technique, bloc opératoire). Les médicaments et le financement (15 millions de FCFA) ont été assurés par MSF.

Le Pr Isso Ouédraogo, chirurgien pédiatre au CHUP Charles De Gaulle a regretté le dysfonctionnement et l’inaccessibilité de certains centres de santé comme Kaya, Kongoussi, Dori, Djibo, obligés donc de transférer tous leurs malades à Ouagadougou. Cette mission chirurgicale à Ziniaré permettra donc de prendre urgemment en charge ces enfants.

Pr Isso Ouédraogo, chirurgien pédiatre au CHUP Charles De Gaulle

En rappel, selon la société nationale française de gastro-entérologie, la péritonite désigne une inflammation aiguë, localisée ou généralisée, de la fine membrane qui tapisse les organes présents dans l’abdomen : le péritoine. Sa cause est le plus souvent une infection liée à une perforation d’un organe abdominal dans le péritoine. Du fait du risque de septicémie, la péritonite est une urgence chirurgicale mettant en jeu le pronostic vital, dont les signes typiques sont, en plus des signes septiques, des douleurs intenses et la contracture localisée ou généralisée des muscles abdominaux. La perforation d’un ulcère ou d’un diverticule du côlon sigmoïde, une appendicite compliquée sont les causes les plus fréquentes d’une péritonite.

Tout en remerciant les initiateurs, Soumaïla Derra, porte-parole des parents des bénéficiaires a loué cette mission chirurgicale qui vient à point nommé

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Toutes nos félicitations aux acteurs. Voici un bel exemple de mutualisation des services de santé pour le bonheur de nos populations. Vivement que cela puisse inspirer d’autres ONG et structures sanitaires.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Access International Studies devient Access International Group